Test - Voyager à moindre coût

Couple à l'accueil d'un hôtel

Test #1 : Échange de maison

Plusieurs sites web proposent d’échanger son logis: vous allez chez quelqu’un et pendant la même période, cette personne réside chez vous. Il n’est pas question d’argent, mais de troc. Plusieurs sites proposent des échanges de maison comme option d’hébergement. Le concept d’échange de maisons se base sur la confiance mutuelle.

Le coût de l’inscription sur ces sites va de la gratuité à 170 $ pour l’année.

Par exemple:

Trocmaison.com : https://www.trocmaison.com/fr/ >> 170 $ pour 12 mois;

Homeforexchange : https://fr.homeforexchange.com >> 9 $ par mois, soit 108 $ pour 12 mois;

Homelink : https://www.homelink.ca >> 150 $ pour 14 mois;

Guesttoguest : https://www.guesttoguest.com/en/ >> gratuit.

Plusieurs sites proposent un renouvellement gratuit s’il n’y a pas eu d’échanges la première année.

Et en échangeant sa maison, on peut économiser gros! Une location régulière coûte 2000$ pour une maison sur la Côte d’Azur, par exemple, ou encore 1500$ pour une semaine, à Cape Cod.

Tout se joue dans la confiance mutuelle entre les utilisateurs. Ceux qui ont vécu l’expérience mentionnent qu’il ne faut pas réserver comme on le fait pour un hôtel : la méthode est très différente et il faut s’y prendre d’avance. On parle d’environ 6 mois, le temps de connaître les propriétaires, de devenir amis, bref, il est primordial d’établir un véritable lien de confiance avec ceux qui viendront dans votre maison. Les hôtes prennent généralement aussi beaucoup de temps à préparer des cahiers des règles de leur maison ainsi qu’un guide des meilleurs « spots » de leur quartier, comme une agence de tourisme.

Il vaut également mieux prévenir vos assurances que vous faites un échange de maison, afin de connaître le type de couverture qui doit s’appliquer.

 

Test #2 : Les hôtels mystères – Réserver un hôtel sur un site de vente opaque

Ce sont des sites de voyage au rabais qui offrent une chambre sans mentionner le nom de l’hôtel : ça s’appelle des sites de vente opaque. Vous pouvez économiser entre 20% et 60% sur le prix normal d’une chambre d’hôtel.

Le fonctionnement est assez simple :

  • Vous sélectionnez une ville et un secteur;
  • la catégorie d’établissement, c’est-à-dire, le nombre d’étoiles;
  • les dates de séjour souhaitées;
  • le nombre de personnes;
  • Et vous entrez les informations de votre carte de crédit.

Le nom de l’hôtel et son emplacement exacts sont dévoilés lorsque la transaction est conclue. Plus on se rapproche d’une date, plus le prix aura tendance à baisser. Parfait pour les voyageurs qui cherchent un bon prix et pas nécessairement un hôtel en particulier.

Chaque site possède sa propre façon de nommer ce type de promotions, il faut parfois chercher pendant quelques minutes avant de découvrir les offres de vente opaque (blind booking, opaque booking, opaque hotels ou unnamed hotels, en anglais). En voici deux:

  • Priceline (cliquez sur Name Your Own Price sur la page d'accueil)
  • Hotwire (faites une recherche d'hôtel et choisissez les résultats qui mentionnent Hot Rate Hotel)

On a fait le test, par exemple sur :

Hotwire : New York – du 14 au 16 septembre 2018. 1 chambre pour 2 adultes.

Nous avons choisi un secteur plus précis, « Central Park », et on a demandé un classement par étoiles.

Nous n'avons également sélectionné que les « Hot Rate », c’est-à-dire qu’on n'a demandé seulement les chambres proposant un tarif au rabais.

On a donc trouvé, par exemple, une chambre à 564$ au lieu des 1181$ habituels, soit une économie de 52 %!

Comme prévu, nous avons reçu la confirmation du nom de l’hôtel et de son emplacement exact à la fin de la transaction. Il y a cependant des risques à effectuer ce genre de transactions; risque que la chambre soit située dans un endroit moins avantageux (rénovations, trop près de la rue, etc.), que l’hôtel soit situé aux frontières du quartier souhaité. C’est le coût à payer pour une économie allant jusqu’à 60%. Mais y’a aussi la possibilité de se retrouver dans un hôtel luxueux qu’on ne se serait jamais offert!

 

Test #3 : Le couchsurfing

C’est « surfer sur son canapé », ou plutôt sur celui de quelqu’un d’autre, en voyage. Le principe est simple : c’est un réseau d’hôtes qui se proposent d’accueillir gratuitement des voyageurs du monde entier, pour une nuit ou plus.

Pour faire partie du réseau, il suffit de s’inscrire sur le site https://www.couchsurfing.com, de remplir son profil et d’envoyer des demandes aux hôtes. Et l’inscription est gratuite.

Pour 60$ US, vous pouvez faire vérifier votre compte. Ça ajoute une marque de confiance à votre profil (pour accueillir ou pour aller chez des hôtes) et permet de participer à des évènements entre CouchSurfer.

En fonction des « Couchsurfers », certains peuvent proposer un canapé, une chambre d’amis, certains peuvent aussi vous faire visiter la ville! Le réseau CouchSurfing est un excellent moyen de rencontrer des locaux. Mais aussi d’être hébergé gratuitement!

Vous aimerez aussi