Socialiser son chien

Tout le monde s'entend pour dire qu'il est important de socialiser un chien, mais beaucoup ne savent pas réellement ce que cela implique.

La socialisation est la partie de l'éducation du chien qui est probablement la plus importante, puisque c'est elle qui détermine la relation du chien avec son environnement et qui lui permet de s'adapter à différentes situations dans la vie.

Quand doit-on commencer à socialiser un chiot?

Entre leur naissance et leur sevrage, les chiots doivent être laissés seuls avec leur mère et ne pas être dérangés, ni manipulés. Durant cette période, ils vivent dans le calme, se nourrissent et apprennent de leur mère le langage de leur espèce et les bonnes manières de base.

C'est en moyenne à partir de l'âge de quatre semaines que l'on peut commencer petit à petit à entreprendre l'éducation d'un chiot, ainsi que sa socialisation.

Étant donné qu'au début de leur vie les chiots se trouvent encore chez leur éleveur, c'est le rôle de ce dernier de commencer leur éducation. Cette première étape dans l'éducation et la socialisation des chiots aura une grande influence sur leur capacité d'adaptation lors de leur adoption par une nouvelle famille.

Suivre sa vocation

C'est durant cette période que l'on doit également préparer le chiot au rôle qu'il devra jouer durant sa vie et à tous les éléments qu'il devra maîtriser pour le faire.

Ainsi, un chiot qui est destiné à devenir chien d'assistance ou chien-guide, devra savoir se déplacer en ville, repérer les dangers, etc. Un chiot destiné à devenir berger devra rencontrer les animaux qu'il devra par la suite garder et défendre. Un chien de famille devra rencontrer des chats, des enfants, des adultes, etc.

Tout le vécu de la période où un chiot apprend à socialiser sera gravé pour la vie et aura des retentissements sur le comportement du chiot à l'âge adulte. Il est donc important que toute découverte soit vécue agréablement et que toute rencontre soit sécuritaire et plaisante.

Qu'est-ce que la socialisation?

La socialisation débute lorsqu'il y a contact avec un nouvel élément : chat, chien, cheval, etc. Les exercices de socialisation doivent être répétés de nombreuses fois et doivent être supervisés pour s'assurer qu'il n'y ait aucune mauvaise expérience vécue par le chien qui pourrait avoir une influence sur lui à long terme.

On socialise un chien seulement avec un autre chien totalement socialisé et avec des humains (enfants et adultes) ou d'autres animaux qui ne risquent pas de lui faire du mal.

Comment faire?

Que ce soit un objet ou une personne, il est important de toujours commencer en mettant de la distance entre cette personne (ou l'objet) et le chien. Il faut également toujours utiliser un ton positif et récompenser le chien pour ses bonnes actions.

Pour réussir la socialisation d'un chien, il est nécessaire de l'exposer le plus possible à différents environnements. Par exemple, l'emmener régulièrement en voiture lui permettra de ne pas associer ces trajets aux visites chez le vétérinaire. L'emmener dans les parcs, aux abords des lacs, dans des festivals, dans les rues de la ville et lui apprendre à se sentir à l'aise dans différents environnements, réduiront grandement les risques qu'il devienne craintif plus tard.

Il va sans dire qu'une bonne socialisation est primordiale dans le travail des associations qui forment des chiens d'assistance ou des chiens guide. Pour la fondation Mira, ce sont les familles d'accueil qui remplissent ce rôle, l'objectif étant de faire du chiot un animal équilibré et familier avec la plus grande variété de situations possible. C'est au prix de ce travail que le chien devient capable d'assister son maître handicapé dans tous les moments de sa vie.

Pour un chiot destiné à la vie familiale, on en demandera beaucoup moins, mais il est évident que son équilibre sera à son meilleur lorsqu'il aura de bonnes relations avec les êtres et les choses qui l'entourent.

L'équipe de Maître chez soi

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires