Ne tombez pas dans les pièges du couponing!

Auteur
Lili Marchand

Lorsqu’on amorce une démarche en couponing , on réalise qu’on a payé plein de choses trop cher dans le passé! Personnellement, je pense aux couches et lingettes de mes bébés (que j’ai souvent payés avec les Air Miles, malgré tout), et qui auraient pu me coûter définitivement moins cher!  Les coupons, c’est du marketing, on le sait, et le couponing, c’est d’obtenir le meilleur de ces promotions.

BOGO

En couponing, il y a le terme BOGO (buy one, get one free) ce qui veut dire achetez-un, obtenez-en un gratuit. On dit gratuit, mais en fait il ne l’est pas. Ce sont les deux produits qui sont à 50 %, donc si le produit coûte 5 $, c’est que chaque produit revient à 2,50 $. Il ne faut pas tomber dans le piège et acheter des choses ‘’gratuites’’ qui ne nous serviront peut-être jamais.

Ne pas acheter juste parce que c’est en rabais

Il faut aussi réaliser que les ventes reviennent. Il est donc inutile de se sentir pressé par les offres. Par exemple, les coupons de Fantastik ne sont pas applicables sur un rabais, mais chez Walmart les chutes de prix ne sont pas considérées comme des rabais, nous pouvons donc les appliquer en tout temps! La première année, j’en acheté 10 bouteilles alors que je n’en utilise que 2 ou 3 par année…  Je me suis donc calmée et j’ai compris que la vente reviendra. Rien ne me sert de stocker comme si c’était une occasion unique.

Toutefois, certaines réductions valent vraiment la peine.  À ce égard, j’ai été chanceuse de payer du savon à lessive pour quelques sous par bouteille. J’en ai eu presque pour  1an et demi sans avoir à en racheter.  Ce genre d’aubaine est intéressant, et oui c’est super de ne pas avoir à magasiner de savons à linge pour longtemps! Il faut toutefois être bien conscient de ce qui est une occasion en or et ce qui l’est moins.

Connaitre ses besoins

Connaître votre consommation personnelle est une des bases du couponing. Par exemple, pour savoir combien vous consommez de savon lave-vaisselle, écrivez  au crayon marqueur la date où la boîte a été ouverte. Lorsqu’elle sera terminée, vous pourrez mieux connaître l’utilisation que vous en faites pour une semaine ou un mois. Comme vous savez que les ventes reviennent, vous n’avez qu’à stocker jusqu’à la prochaine. Je fais la même chose avec le beurre d’arachides, les biscuits, les condiments et autres. 

Le fait de voir les chiffres nous conscientise sur notre consommation. Dans mon cas, par exemple, j’ai réalisé que le papier essuie-tout disparaissait littéralement à la vitesse de l’éclair. J’ai donc acheté des serviettes pour tous les jours au magasin 1 $ et j’ai utilisé de vieilles serviettes en guise de guenilles.  Avec du savon à 5 sous la brassée ou gratuit, faire la lessive de ces serviettes revient moins cher. 

Offrir et partager

Ce qui est plaisant est de pouvoir partager. Je reçois de articles en promotion ou pour vraiment pas cher et je les partage avec ma famille, mes amis ou lorsque la Guignolée passe chez moi! Partager est une belle action, et ça permet aussi de parler coupons! Aider les gens à faire du couponing, c’est les aider à en avoir plus pour leur argent et ne pas attendre après personne pour se nourrir.

Beaucoup, ça se prévoit

Si vous voulez acheter un produit en grande quantité,  n’oubliez pas que vous pouvez faire une commande spéciale à votre marchand. Ça vous évitera de vider les tablettes de son épicerie, tout en vous permettant de vous prévaloir de la quantité voulue.

Les nouveaux produits

Un des avantages du couponing est de nous faire découvrir des produits à prix réduit ou gratuit. Si vous n’aimez pas le produit acheté, ça vous coûte moins cher pour le savoir. D’ailleurs, les nouveaux produits proposent souvent des coupons d’une plus grande valeur, et donc au meilleur prix en général.

En résumé

Quand on commence à économiser grâce au couponing, il est évident qu’on fait quelques excès au début parce que c’est vraiment plaisant de voir les factures baisser et les sacs se remplir! Mais si on est sensible au départ à cette tendance, on peut se surveiller davantage.  Ça fait maintenant deux ans et demi que je fais du couponing et je sais que ce que je consomme est payé à un bon prix et que j’ai assez pour me rendre jusqu’au prochain spécial. Essayez! Vous verrez, on y prend goût!

Bon Couponing!

www.onmagasine.ca

Vous aimerez aussi

Commentaires