Le couponing au Québec, c’est possible!

Auteur
Lili Marchand

Le couponing, c’est utiliser un coupon sur un produit qui est en spécial pour obtenir le prix le moins cher et si possible, gratuit! Il est presque impossible de faire de l’argent avec ces coupons comme on le voit dans l’émission « Accros aux coupons-rabais ».  Oui, c’est impressionnant, mais souvent, ils utilisent les ‘’extras’’ des coupons pour acheter des fruits et légumes.  Mais pour en revenir à nous, au Québec, c’est possible de faire environ 2000 $ d’économies par année avec les coupons.

Qui peut faire du couponing?

En fait, c’est toute personne désirant faire des économies et qui veut utiliser son argent à autre chose que des essuie-tout ou du beurre d’arachides! Le couponing, c’est pour l’étudiant à l’université qui a beaucoup de choses à payer, pour la mère de famille, responsable de faire l’épicerie et qui désire obtenir plus de sacs pour moins cher,  pour les grands-parents qui désirent payer des petites douceurs à leurs petits-enfants. Le couponing, c’est pour tout le monde! Bien évidemment, on y va toujours à la hauteur de notre temps, notre énergie et notre volonté. 

Si on ouvre bien les yeux, il y a beaucoup de coupons, de promotions. C’est la raison pour laquelle être dans une communauté de couponing comme OnMagasine.ca peut être très utile. Partager les liens pour les coupons, les sources des coupons et les trucs, connaître le meilleur prix, etc.

Comment ça fonctionne?

Première étape : obtenir ces fameux coupons

Vous pouvez les obtenir sur Internet dans des portails de coupons (save.ca, websaver.ca, gocoupons.ca) ou aller sur des sites de couponing comme OnMagasine.ca où l’information est rapide et accessible.  On peut aussi en trouver dans les journaux, sur le bord des tablettes de magasin ou par la poste.

Deuxième étape : organiser ses coupons

On commence  souvent par une enveloppe, ensuite on passe au petit portefeuille de plastique du magasin à 1 $ et nous finissons par acheter un cartable pour classer cette mine d’or!

Troisième étape : être patient!

Souvent, on s’excite et on veut commencer tout de suite. Il ne faut pas tomber dans les achats compulsifs parce que nous avons le coupon!  Il faut savoir utiliser judicieusement notre coupon, surveiller les ventes et les conseils de couponing sur des sites valides et sérieux.

Dernière étape : regarder ses économies monter

Obtenir 10 $, 20 $, 50 $ sur sa facture d’épicerie vous fait aimer aller faire des courses!

Je ne vous mentirai pas, faire du couponing peut prendre en moyenne deux à trois heures par semaine au début et une heure trente environ ensuite.  Mais vous pouvez diviser ces heures, prendre dix minutes pour obtenir les coupons, cinq minutes pour classer ses coupons dans la journée ou lorsque vous les recevez et prendre un trente minutes pour faire votre liste d’épicerie.

Les règles

Une des règles d’or du couponing est de bien utiliser ses coupons. C’est-à-dire, bien lire les règles et vérifier si le coupon est applicable sur le produit. Ce que je dis toujours  : ce n’est pas parce que ça passe que c’est légal. Nous devons respecter les manufacturiers, les magasins, les  caissiers, les caissières et, bien évidemment, les autres clients. 
Les ventes reviennent en moyenne aux trois mois. Donc, rien ne sert de stocker comme si c’était la fin du monde…  Oui, certaines aubaines peuvent vous faire stocker. Il y a quelques mois, nous avons eu du café gratuit, je peux vous dire que certains ne devraient pas en avoir besoin avant longtemps!
En fait, ce que nous aimons, c’est avoir des produits qui sont payés à 25 - 50 ou 75 % de rabais! C’est génial et c’est possible!
Faire du couponing peut être un passe-temps, une passion et même une nécessité pour certains. C’est vous qui décidez. Je vous mets au défi de ne pas avoir la piqûre ! Moi je l’ai depuis deux ans et demi et je ne suis pas prête d’arrêter!

Bon Couponing!

Lili Marchand, créatrice du site OnMagasine.ca
 

Vous aimerez aussi

Commentaires