La meilleure nourriture pour chien et chat

La façon dont on nourrit les chiens et les chats a une grande importance : elle influence directement la santé et la longévité de nos animaux de compagnie. Mais comment faire le bon choix et trouver ce qui convient le mieux aux animaux, tant sur le plan du goût que de leur santé? Et une fois que l’on a arrêté son choix sur un type d’alimentation, quelles sont les proportions et les heures de repas à privilégier?

Ils mangent quoi?

Des croquettes et de la nourriture humide spécialisée (boites de conserve ou sachets) à acheter chez le vétérinaire

La grande majorité des vétérinaires recommandent d’opter pour une nourriture spécialement mise au point par des spécialistes en nutrition animale : ce sont les aliments que l’on peut acheter dans les cliniques vétérinaires ainsi que dans les boutiques spécialisées.

Cette nourriture, qu’elle soit constituée de croquettes ou d’aliments humides, est conçue en tenant compte de tous les besoins nutritionnels de nos animaux de compagnie et tient également compte de leur santé buccale et intestinale. De plus, comme on l’achète chez le vétérinaire, ce dernier peut recommander une certaine marque en tenant compte de tout ce qu’il connaît de la santé de votre animal. Le seul hic, qui décourage parfois certaines personnes, c’est son prix : parfois le double de ce qu’on paye au supermarché. En effet, la qualité se paye, et cela est vrai aussi pour l’alimentation des animaux. C’est exactement comme pour nous : les produits d’épicerie fine et de marque coûtent plus cher que les gros emballages « sans nom » du supermarché.

Des croquettes et de la nourriture humide du supermarché

Il existe un grand nombre de marques d’aliments pour animaux. Les prix sont bien plus alléchants pour le portefeuille et les emballages nous montrent des animaux radieux et pleins de vie qui se régalent. Mais est-ce que cette nourriture est réellement adaptée aux besoins de nos chiens et chats? Les vétérinaires affirment que non, mais les « parents » d’animaux domestiques soutiennent, le plus souvent, que leurs compagnons se portent à merveille… jusqu’au jour où ils tombent malades! Le principal problème avec les croquettes d’épicerie, c’est qu’on ne sait pas vraiment quelle est la proportion des différents ingrédients. Certaines marques contiennent jusqu’à 80 % de céréales, alors que les chiens comme les chats ont besoin de beaucoup plus de protéines animales. Bien sûr, il peut arriver qu’un animal ait des problèmes digestifs (ou d’autres maladies) en consommant ces aliments, mais on ne sait pas toujours si ces derniers sont effectivement causés par les aliments en question, par l’hérédité ou par autre chose. Si un chien ou un chat a des diarrhées ou des vomissements régulièrement, il est possible qu’une alimentation différente lui convienne mieux. Il faudra alors tester plusieurs marques, incluant celles préconisées par le vétérinaire.

La nourriture naturelle, cuisinée par vos soins en utilisant des produits frais

Par le passé, les animaux de compagnie étaient essentiellement nourris de restes de tables et de « pâtée » maison. On sait aujourd’hui que beaucoup des aliments que nous consommons ne sont pas adaptés pour les animaux : trop gras et riches, ils ne leur apportent pas les nutriments dont ils ont besoin pour être en forme. Pire, ils peuvent aussi causer des problèmes à court terme (diarrhée, nausées, vomissements), mais aussi de sérieux troubles et déséquilibres à long terme.

Toutefois, il existe des amoureux des chiens et chats qui s’insurgent à l’idée de nourrir leurs compagnons de la même manière pendant toute la durée de leur vie. Ils préconisent donc une alimentation naturelle faite à base de produits frais :

  • viande crue non grasse : bœuf maigre, poulet, dinde, poisson, abats;
  • os charnus, jamais cuits, parce que c’est alors qu’ils deviennent dangereux et peuvent obstruer le conduit digestif de l’animal;
  • légumes et céréales;
  • un peu d’huile végétale et des suppléments alimentaires (vitamines, minéraux, levure de bière).         

Attention, s’il peut être équilibré quand on y met l’effort nécessaire, ce type d’alimentation est très contraignant pour le maître, car il faut réellement « calculer » et cuisiner chaque jour les portions. De plus, après avoir gouté à ces aliments, votre pitou ou votre minou ne voudra sûrement plus rien savoir des croquettes industrielles et il vous faudra en tenir compte lors de tout déplacement, comme lors des vacances.

La proportion des divers aliments pour un chien (adulte) est de 35 % pour la viande crue, 25 % pour les légumes, 30 % pour les céréales et 10 % pour les divers nutriments. Comme les chats sont presque exclusivement carnivores, il faut compter pour eux 65 % de viande crue, 10 % de légumes, 25 % de céréales et 10 % de nutriments divers.

Quelle quantité?

La taille des portions ainsi que le nombre de repas par jour diffèrent grandement d’un animal à l’autre. Il faut tenir compte de :

  • son âge : un chiot ou un chaton en pleine croissance n’a pas les mêmes besoins qu’un adulte. Il peut aussi avoir besoin de manger plus fréquemment dans la journée, alors qu’un chien adulte, par exemple, se satisfait souvent d’un seul repas;
  • sa taille;
  • sa race;
  • sa corpulence : par exemple, il faut réduire progressivement les portions d’un animal déjà en surpoids;
  • d’autres circonstances : en cas de problèmes digestifs ou de maladies, ou après la stérilisation, il est souvent nécessaire d’ajuster les portions de votre animal (la stérilisation ralentit son métabolisme.)

Adressez-vous à votre vétérinaire pour toute question concernant la quantité de nourriture à offrir à votre animal de compagnie. Toutefois, si vous optez pour l’alimentation naturelle, vous allez assurément vous faire taper sur les doigts, car bien peu approuvent cette façon de faire, même si plusieurs maîtres s’en disent pleinement satisfaits et que les chiens semblent en parfaite santé.

Quand?

Les chatons, jusqu’à 1 an, devraient voir leurs repas divisés en 5-6 minicollations tout au long de la journée. Ensuite, 2-3 repas par jour sont une bonne manière de fonctionner.

Pour les chiots, on recommande 3 repas jusqu’à 6 mois environ, puis deux entre 6-12 mois. Après un an, les chiens peuvent manger un seul repas par jour.

Dans tous les cas, tenez compte des divers biscuits et gâteries que vous accordez à votre animal, particulièrement en période de dressage pour les chiens. Cela peut vraiment augmenter sa portion journalière sans qu’on s’en rende compte et causer des problèmes de surpoids.

De plus, quelle que soit la forme d’alimentation que vous choisissez pour votre chien ou votre chat, sachez que tout changement de marque (ou passage à l’alimentation naturelle) doit se faire très lentement et de manière progressive sur une période pouvant aller jusqu’à deux semaines. Il faut laisser le système digestif s’habituer aux nouveaux aliments, sinon, vous pourriez avoir bien des mauvaises surprises (diarrhées, entre autres.)

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires