L’importance de jouer avec son chien

Si vous partagez votre vie avec une petite ou une grosse boule de poil, vous savez parfaitement que les chiens sont de nature joueuse. Certains le sont plus que d’autres, mais tous les chiens ont besoin de jouer et de partager avec leur famille d’adoption des moments d’activité ludique, et ce, quel que soit leur âge. Les chiots, tout comme les enfants en bas âge, veulent jouer sans cesse, puis se calment un peu en grandissant… Un peu, seulement!

L’importance de jouer avec Pitou

En fait, jouer avec votre animal de compagnie n’est pas seulement amusant, c’est aussi nécessaire à son développement et à son éducation.

Voici des raisons pour lesquelles vous devriez prendre l’habitude de jouer avec votre chien… le plus souvent possible!

  • Le jeu rend votre chien heureux.  Avez-vous déjà remarqué à quel point il semble content lorsque vous prenez du temps pour vous occuper de lui, lui lancer un jouet, courir avec lui? On dirait qu’il sourit!
  • Cela lui permet de dépenser son énergie : plutôt que courir et sauter partout dans la maison, une séance de jeu de 20-30 minutes en extérieur permet à votre chien d’être calme une fois à l’intérieur.
  • C’est une excellente manière de l’éduquer : en jouant, vous pouvez lui montrer les comportements acceptables et encouragés (aller chercher un objet, le rapporter, etc.), ou ceux qu’il doit éviter (mordiller, sauter sur vous, etc.).
  • On pense souvent que l’unique manière de récompenser un chien pour un bon comportement consiste à lui donner des gâteries, mais ce n’est pas vrai du tout! En fait, un jeu partagé avec son maître est une source de motivation tout aussi efficace, sinon plus, qu’un petit biscuit.
  • Le jeu est une façon très efficace de redonner confiance aux chiens anxieux.
  • Cela permet aussi de stimuler votre animal sur les plans physiques et mentaux (selon le jeu choisi).
  • Le jeu apprend à votre chien comment il doit réagir en différentes situations, et à communiquer avec les autres chiens et êtres humains : il sait quand se contrôler, quand courir, etc.
  • Enfin, ces moments d’intimité avec votre animal sont la base pour créer une relation forte et durable entre vous. Votre chien apprend ainsi qu’il n’est jamais mieux ailleurs qu’en votre compagnie, et vous sera toujours fidèle, en plus de vous aimer à la folie!

Quelques idées de jeux

Certains jeux existent depuis toujours; ils sont aussi anciens que les relations chiens humains. Mais il en existe aussi de moins communs. Voici quelques idées :

  • Lancer-rapporter : un bâton, une balle, une corde nouée, un jouet ou tout ce qui vous passe par la tête. C’est probablement le jeu le plus courant, mais il reste l’un des préférés de votre animal de compagnie.
  • Chercher un objet : on peut cacher un objet que le chien aime (son jouet préféré, par exemple) dans la maison ou à l’extérieur, et lui demander de le chercher.
  • Cache-cache : il faut être 2 personnes pour jouer à ce jeu. L’une tient le chien pendant que l’autre se cache, et on demande ensuite au chien de retrouver la personne camouflée. Augmentez les distances et les difficultés progressivement. Cela permet au chien d’utiliser son odorat et ses talents de chasseurs.
  • L’agilité : cette discipline peut se faire en club canin, mais il est aussi possible de créer un miniparcours dans son jardin, à l’aide de quelques piquets, d’un banc, d’obstacles à sauter, d’un cerceau, etc. Le jeu consiste ensuite à diriger Pitou pour qu’il fasse le parcours dans l’ordre que vous avez choisi. Après quelques répétitions (et quelques récompenses?), il aura bien compris ce que vous attendez de lui, et le fera de plus en plus vite. Ensuite, on change le parcours…
  • Lui enseigner divers tours : se rouler par terre, faire le mort, ouvrir une porte, etc. Les chiens adorent apprendre de nouvelles choses.

Enfin, rappelez-vous que, même lorsqu’il joue, votre chien ne doit jamais devenir excité au point de ne plus écouter vos ordres ou de devenir incontrôlable. C’est votre devoir, en tant que maître, d’arrêter le jeu avant que cela ne dégénère et qu’il commence à sauter partout ou mordiller tout ce qui passe.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires