Fais-le toi-même – Faire sa bière

Bière déposée sur une table

Une caisse de 12 bières coûte environ 18 $. Peut-on sauver des sous en faisant notre propre bière? C’est ce que nous allons tester.

 

On a fait l’achat d’un kit pour débutants qui contient tout ce dont on a besoin pour faire 23 litres (6 gallons) de bière. Ce qui donne 67 bouteilles. Mais sachez qu’il y a une multitude de façons de faire et des plus élaborées aussi.

 

Les étapes :

  1. Le nettoyage :

C’est important parce que la cause la plus fréquente de l’échec des brasseries, c’est la contamination de l’équipement!

  • Tout l’équipement qui est en contact avec le breuvage doit être nettoyé : le gros contenant (cuve ou chaudière) et le robinet qui y est connecté.
  • Pour la première utilisation de l’équipement, n’utilisez que de l’eau chaude pour le nettoyer.
  • Vous pouvez maintenant coller la bande de thermomètre sur la cuve.

 

  1. Le mélange :
    • Versez les ingrédients secs (sucre) dans le récipient de fermentation et ajoutez 2 litres d’eau chaude pour dissoudre le tout.
    • Puis, ajoutez de l’eau à la marque de 20 litres et mélangez.
    • Vérifiez la température grâce à la bande thermale que vous avez collée sur le récipient.
    • La température optimale devra être autour de 21 à 27 degrés Celsius. Dépendamment de votre température, ajouter de l’eau chaude ou froide, jusqu’à 23 litres, pour obtenir cette température.

 

  1. L’ajout de la levure :
    • Saupoudrez, avec la levure sèche, le breuvage uniformément en surface et placez le couvercle.
    • Même si la température est légèrement en dehors de la plage recommandée, il est important d’obtenir la levure le plus tôt possible.
    • Ensuite, mesurez, à l’aide de votre hydromètre, la densité initiale du breuvage :
      • Versez, avec le robinet dans l’éprouvette, une première quantité d’échantillon du breuvage et jetez ce premier échantillon.
      • Ensuite, versez un nouvel échantillon, avec suffisamment de brassage, pour faire flotter l’hydromètre et lire la densité du breuvage grâce à l’hydromètre.
      • Assurez-vous qu’il soit dans la plage de température recommandée.
      • Laissez reposer.

 

  1. La fermentation :
    • Après 12 à 24 heures plus tard, la fermentation est en cours. Vous verrez de la mousse qui se produit et le brassage devient nuageux. Tout ce que vous avez à faire c’est de regarder si le brassage est à bonne température.
    • Laissez-le reposer.

 

  1. Le test :
    • Mesurez la densité tous les jours, à partir de la 3e journée de fermentation. Lorsque vous aurez atteint une densité entre 1,012 et 1,018, sans déplacer le dépôt, vous devez transférer votre bière dans une tourie.
    • Fixez, sur le goulot de la tourie, une bonde hydraulique.
    • Mesurez la densité 10 jours plus tard, l’inscrire et remesurez après 48 heures. Si les densités sont identiques, vous procédez à l’embouteillage.

 

  1. L’embouteillage :
    • Lavez et stérilisez vos bouteilles.
    • Remplir les bouteilles jusqu’à approximativement 2 pouces de la capsule.

 

  1. La dégustation :
    • Après deux semaines, vous pouvez sortir vos bouteilles, les mettre au frais 24 heures avant de les déguster!!

 

Côté coûts, le kit a coûté 129,99 $ pour 67 bouteilles de 341 ml = un peu plus de 5 caisses de 12 bouteilles. Ce qui fait en sorte que la caisse revient à 26$. Tandis qu’une caisse de 12 bouteilles commerciales revient plutôt à environ 18$.

 

On n’y gagne donc pas tout de suite. Par contre, si vous persévérez, une fois que le kit est acheté, vous pourrez utiliser le matériel autant de fois que vous le souhaitez! Pour ça, il suffit de racheter les ingrédients pour chaque «batch».

 

La bière maison devient rentable à partir d’environ 11 caisses de 12 bouteilles de bière. C’est évidemment la base, mais vous pouvez aussi y ajouter des saveurs à votre bière, comme de l’écorce d’orange, pommes et autres.

Vous aimerez aussi