Donner la valeur de l'argent aux enfants

Nous vivons dans une société ultra consommatrice qui favorise bien souvent le paraître et les apparences. Lorsque nous pouvons nous le permettre, nous donnons de l’importance aux derniers gadgets à la mode, à la voiture de l’année et aux vêtements griffés… Et nos enfants en viennent à croire que tout est acquis et que le bien-être matériel vient sans effort.

Et si par hasard notre situation financière est plus précaire, nos jeunes ne comprennent pas toujours pourquoi les autres obtiennent tout ce qu’ils désirent et pas eux, ce qui les mène souvent à expérimenter un sentiment d’injustice.

Comment parvenir à éduquer nos enfants sur ce sujet souvent tabou? Comment leur faire comprendre que tout ne descend pas toujours « tout cuit » dans la bouche?

On n’a rien sans rien

La chose la plus importante à inculquer à nos enfants, et ce, dès leur plus jeune âge, c’est qu’il est nécessaire de travailler et de faire des efforts pour obtenir de l’argent. Vous n’avez pas besoin de rentrer dans les détails de vos tâches et de votre salaire hebdomadaire, mais les enfants doivent comprendre que les heures que vous passez à l’extérieur de la maison ne sont pas que des moments libres.

Dès 4-5 ans, il se peut que vos enfants expriment l’envie de ne pas aller à la garderie ou à l’école et disent qu’ils préfèreraient rester avec vous. Vous devez leur faire comprendre, dans leurs mots, que le travail est obligatoire. Par exemple, vous pourriez leur rappeler les belles vacances de l’année dernière, et leur expliquer que vous êtes justement en train de travailler pour payer l’avion (l’hôtel, le camping) de votre prochain voyage.

Lorsqu’ils sont un peu plus grands, vous devriez encourager vos enfants à faire de menus travaux en leur proposant un petit « salaire. » Ce ne sont pas tous les parents qui sont à l’aise avec l’idée de payer leurs enfants pour une tâche précise, mais cela peut s’avérer une bonne manière de leur montrer que leur effort amène un résultat. Par exemple : ramasser les feuilles mortes, laver l’auto, vendre de la limonade lors de votre prochaine vente de garage, promener les chiens des voisins, etc.

Les envies versus les besoins

Il est également très important d’apprendre aux jeunes à faire la différence entre ce qui est vraiment nécessaire et ce qui ne l’est pas. Toutes les occasions sont bonnes pour cela et les exemples pullulent : votre enfant dit avoir faim et réclame une collation? Faites-lui comparer les prix entre la crème glacée qu’il regarde avidement et la simple pomme qui satisfera son appétit. Expliquez-lui la différence entre une gâterie occasionnelle et un besoin réel.

Il n’est pas interdit de satisfaire ses envies, mais votre jeune doit comprendre qu’il faut y mettre le prix, et qu’il est parfois nécessaire d’attendre un peu pour obtenir ce qu’il désire. Il est de votre devoir de l’aider à faire la différence entre les deux.

Ne pas faire des enfants gâtés

Nous aimons tellement nos enfants que nous avons parfois tendance à vouloir leur donner tout ce qu’ils désirent, sans réfléchir au fait que cela n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. Si vous les gâtez trop et leur offrez tout ce qu’ils demandent (voire plus encore), comment sauront-ils se débrouiller une fois qu’ils devront eux-mêmes gérer leurs finances? Il y a fort à parier qu’ils seront incapables de se retenir et mettront la grande majorité de leurs dépenses sur leur carte de crédit. Pensez-vous réellement que l’endettement soit la meilleure manière de commencer sa vie d’adulte?

Parfois nos jeunes réclament des gadgets ou des vêtements dernier cri et nous culpabilisons de ne pas leur donner ce qu’ils demandent, mais ce n’est pas leur rendre service pour l’avenir que de se plier à leurs moindres désirs, et ce, même si votre compte en banque est bien rempli. Les enfants doivent comprendre que cet argent durement gagné ne doit pas être dépensé sans réfléchir.

Vous pourriez les encourager à économiser leur argent de poche pendant plusieurs semaines pour enfin s’offrir l’objet de leurs rêves. Vous pourriez même proposer d’en payer une certaine partie une fois qu’ils auront réussi à mettre de côté la majorité du montant nécessaire. De cette façon, ils ne vous trouveront pas complètement « cheap », mais auront appris par la même occasion qu’il faut parfois patienter un peu…

Prêcher par l’exemple

Bien sûr, on ne le répètera jamais assez, les enfants apprennent avant tout en vous regardant agir. Si votre propre relation à l’argent est malsaine, la première chose à faire pour leur inculquer de meilleures valeurs consiste à corriger vos propres défauts en la matière. Il est peut-être facile de « berner » de très jeunes enfants, mais ne croyez pas que cela peut durer éternellement : dès la préadolescence, ils observent et comprennent bien plus de choses que vous ne l’imaginez. Ils n’auront pas de problèmes à vous faire remarquer que vous leur refusez ce nouveau jeu vidéo, mais revenez tous les jours (ou presque) à la maison avec une nouvelle paire de souliers.

Si vous souhaitez vraiment apprendre la valeur de l’argent à vos enfants, vous devriez vous-même vous montrer économe (quand il le faut) et revoir votre attitude.

Ça coûte combien, vraiment?

L’une des meilleures manières d’apprendre à vos enfants la valeur de l’argent, c’est aussi de leur enseigner la valeur des autres choses : le temps de qualité, la personnalité, les rêves et les aspirations.

Dans les sociétés consommatrices comme la nôtre, on a parfois tendance à mesurer notre importance sur la valeur monétaire des choses que l’on possède, mais il est primordial que nos enfants comprennent que nous valons bien plus que la paire d’espadrilles que nous portons (ou pas).

Il est aussi nécessaire de remettre les choses en perspectives : au lieu de se comparer toujours à ceux qui ont plus que nous, il faut ouvrir nos jeunes à la différence et leur montrer que ceux qui ont moins ne sont pas pour autant plus malheureux.

Quelques trucs supplémentaires

Pour terminer, voici quelques idées qui devraient vous aider à inculquer la valeur de l’argent à vos jeunes :

  • Encouragez-les à économiser une partie de l’argent qu’on leur donne (Noël, fêtes, etc.) dès leur plus jeune âge : une tirelire est obligatoire dans toutes les chambres!
  • Faites-les participer lorsque vous magasinez : demandez-leur de comparer le prix de deux articles identiques, laissez-les payer (avec de vrais billets).
  • Lorsque vous retirez de l’argent au guichet, expliquez-leur qu’il ne sort pas seulement du mur par magie et décrivez pour eux le trajet de ces billets.
  • Emmenez-les à la banque afin d’ouvrir pour eux un compte d’épargne dans lequel ils pourront placer leur argent.
  • Sans systématiquement les empêcher de dépenser leur argent comme ils le désirent, aidez-le à choisir. Par exemple, le jour où ils souhaitent acheter un CD, rappelez-leur qu’ils voulaient pourtant économiser pour un nouveau vélo!
  • Habituez-les à l’idée qu’ils devraient se trouver une petite job quand ils en auront l’âge.
  • Lorsque vous choisissez ensemble vos activités familiales, laissez-les aussi comparer les prix : une sortie à vélo au parc ne coûte rien, mais une soirée au cinéma coûte souvent cher.
  • Saisissez toutes les occasions pour leur parler de ceux qui n’ont pas la même chance qu’eux.
  • DONNEZ L’EXEMPLE!

Et surtout, n’essayez pas de les surprotéger. Laissez-les se tromper… Parce que c’est surtout de ses erreurs que l’on apprend. Votre enfant veut dépenser 10 $ pour un gadget inutile et fragile? Ce n’est pas grave, il comprendra très vite (en le jetant à la poubelle dans quelques heures) qu’il aurait mieux fait de conserver son argent pour une autre cause.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires