Comment réduire sa consommation d'essence?

Femme qui met de l'essence dans sa voiture

La voiture correspond à 20% des dépenses d’un ménage, c’est une des 3 dépenses les plus importantes après le logement et avant la nourriture. Donc la 2e dépense… quand même!

Mais nous sommes en mesure d’économiser sur notre facture de carburant, grâce à 3 tests.

Test #1: La pression d’air dans les pneus

Un pneu pas assez gonflé augmente notre consommation d’essence. On a calculé la consommation d’essence d’une voiture avec les pneus parfaitement gonflés, et on a fait exactement le même parcours avec les pneus un tout petit peu dégonflés. On ne parle que de 4 livres d’air manquant par pneu.

4 livres d’air manquant dans 1 pneu suffisent à faire augmenter la consommation d’essence de 2%, donc avec 4 pneus, c’est 8% plus cher sur votre facture de carburant, chaque fois que vous faites le plein.  

Alors, pour un plein d’essence de 50$, vous sauvez donc autour de 4$! Quand même pas mal, quand on étale ça sur toute l’année, on parle d’une économie annuelle de 208$; et si vous avez deux véhicules, de 416$.

Il faut vérifier la pression des pneus régulièrement, à peu près 1 fois par mois. Et d’ailleurs, on peut trouver la pression d’air recommandée sur sa voiture à l’intérieur de la porte et non sur le pneu.

Et rappelez-vous que plus il fait froid, plus la pression baisse!

Test #2: Modifier sa conduite

La question, est-ce que ça vaut vraiment la peine de rouler à 100 km/h sur l’autoroute pour sauver des sous?

Pour une même distance, en roulant à 120 km/h au lieu de 100 km/h on a augmenté la consommation de 20 % du carburant. Donc, un trajet qui vous coûte habituellement 60$, pourrait vous revenir à seulement 50$, si vous roulez à vitesse réduite sur l’autoroute.

Trop vite, vous augmentez la consommation d’essence nécessaire pour contrer la résistance accrue de l’air. Roulez à vitesse constante et évitez les coups brusques; freinez doucement et ajustez-vous autant que possible aux mouvements de la circulation.

Test #3: Vider la valise

Le nombre de personnes qui se promènent tout l’été avec leur sac de golf, leur porte-bagages sur le toit ou leur support à vélo; s’il les enlevait, ça ferait une bonne différence?

On a fait le test: si on retire 150 kg de matériel pendant toute une année, et qu’on roule 14 000 km – la moyenne des Québécois – on réduit notre consommation d’environ 70$.

Et traîner 150 kilos à longueur d’année, il faut le faire, quand on sait par exemple qu’un sac de golf pèse 25 kilos.

Vous aimerez aussi