Voyager avec un enfant unique

Auteur
Camping famille

Voyager avec un enfant unique, voilà qui représente un certain défi. Cependant, n'ayez crainte! Si vous souhaitez rendre les vacances de votre unique rejeton mémorables, des solutions existent...

Divertissement avec un grand D...

Avec un enfant unique, le petit « kit du voyageur » prend tout son sens. En effet, votre gamin ne peut utiliser la source numéro un de divertissement en voyage : ses frères et soeurs. Utiles pour se chamailler, la fratrie demeure aussi pratique afin de vous éviter la tâche ingrate de prévoir du divertissement pour votre petit roi.

Trousse de divertissement

Constituez une petite trousse de divertissement pour votre enfant : nul besoin d'investir une fortune. Les magasins du dollar vous fourniront quantité de bidules en l'apparence inutiles, mais qui feront le bonheur de votre jeune. Crayons, livres de lecture ou à colorier, cahier de notes, casse-tête, l'incontournable jeu de cartes, petites figurines, etc. Si vous disposez d'un budget un peu plus substantiel, une console de jeu constitue réellement un investissement judicieux. Priorisez les activités qui se jouent seul, sinon vous deviendrez le partenaire de jeu tout désigné...

Appareil photo

L'achat d'un appareil-photo peut être fort pratique. Comme vous en avez seulement un à gérer, cela devient une option amusante pour votre enfant. Qu'il s'agisse d'un appareil jetable ou numérique, cet achat permettra à votre enfant de conserver ses souvenirs de voyage. De plus, vous risquez d'être agréablement surpris de ce que votre artiste en herbe a cru bon immortaliser. Les enfants accrochent sur des éléments moins esthétiques, mais d'autant plus originaux, comme papa aux prises avec la tourista dans la toilette de l'hôtel ou maman en train de hurler parce qu'un petit lézard a pénétré dans la chambre...

Une formule gagnant-gagnant

Votre voyage constitue une aventure familiale unique qui doit être enrichissante pour tous (même si dans les faits, ce ne sera pas le cas de votre portefeuille).

Des loisirs pour lui - Pendant votre séjour, prévoyez des divertissements qui plaisent à votre jeune. Conseil de voyage avisé : élaborez un plan de match avant le départ qui comporte son lot d'activités « children approved ».

Ses choix

Si votre enfant est assez autonome, il pourra fureter sur le Web ou dans les guides touristiques pour identifier des attractions qu'il aimerait visiter. Comme votre enfant n'a pas à faire de compromis avec ses frères et soeurs, vous avez tout le loisir d'intégrer un certain nombre de ses activités de prédilection au programme.

Un plaisir par jour

Avec un enfant unique, les petits plaisirs au quotidien prennent aussi tout leur sens... Assurez-vous que votre enfant en ait son compte chaque jour.

Des clubs enfants

Informez-vous sur les installations pour enfants propres au lieu où vous séjournez. Dans les hôtels ou sur les bateaux de croisière, par exemple, il y a souvent de très bons clubs pour enfants qui permettront à votre jeune de faire un peu « de social » pendant que ses parents s'adonnent à leurs activités favorites. Il est plutôt sage de choisir votre destination en vérifiant cet aspect grâce aux commentaires d'autres voyageurs sur Internet. Un club bien organisé, sécuritaire et amusant fait toute la différence!

La créativité au rendez-vous

Si vous avez un peu de temps, vous pouvez vous amuser à libérer votre créativité pour rendre l'expédition de votre enfant encore plus mémorable.

Carnet de voyage

Le carnet de voyage personnalisé constitue une excellente façon d'occuper votre enfant et de l'inciter à bien observer ce qu'il y a autour de lui. Ainsi, vous pouvez préparer, au traitement de texte, une page par jour, puis faire imprimer et relier le tout. Quelques questions sur les lieux que vous visiterez , de l'espace pour noter ses impressions et coups de coeur, une page pour noter l'adresse des amis à qui il souhaite envoyer des cartes postales, etc. En fouillant sur Google, vous trouverez des images ou dessins représentant votre voyage, que votre enfant pourra colorier. Ajoutez des pochettes de plastique (autocollantes, en divers formats, ou format lettre, à la fin du cahier) pour rapatrier tous les petits « souvenirs » de vacances qui ont de la valeur aux yeux des enfants, mais qui subiraient le sort cruel de la poubelle si ce n'était que des adultes : les billets d'entrée des attractions, les cartes d'embarquement des transports, les dépliants, les napperons des restaurants visités, etc.

Des bons de voyage

Usez d'imagination et créez des bons de voyage qui pourraient vous éviter bien de l'argumentation. Par exemple, permettez à votre enfant d'avoir un « Bon pour une cochonnerie », un « Bon pour me coucher une heure plus tard » ou encore un « Bon pour rester 30 minutes de plus à un endroit de mon choix ». Ainsi, les occasions de négociations diminuent. Votre enfant n'a qu'à choisir le moment opportun pour utiliser ses bons. Évidemment, ce petit jeu se joue à deux. Vous avez-vous aussi droit à des bons : « Bon pour une sieste sans se faire déranger », « Bon pour une visite au restaurant sans se presser », « Bon pour le silence ou le choix musical des parents dans l'auto » (vive Joe Dassin !), etc. Les possibilités sont infinies...

Une solution alternative

Si la simple idée de voyager avec votre enfant unique vous cause encore de l'urticaire, sachez que d'autres solutions sont aussi possibles pour rendre votre périple agréable sans que vous ayez l'impression d'être un G.O. sous-payé pendant 7 ou 14 jours...

N'hésitez pas à :

  • Inviter un petit ami, cousin ou autre (pourvu que ce ne soit pas un petit monstre en puissance, sans quoi vous pourriez regretter votre geste supposément altruiste)...
  • Voyager avec une autre famille avec enfant(s). Vous voilà avec d'autres amis gracieusement fournis pour votre enfant. Qui plus est, vous disposez d'un bonus inestimable : vos amis constituent les parfaits gardiens d'enfants pour que vous profitiez d'une soirée en couple pendant la durée du voyage.
  • Laisser votre enfant chez ses grands-parents. D'accord, le titre du présent article est « Voyager AVEC un enfant unique » (et non « Voyager EN MÊME TEMPS qu'un enfant unique »), mais qui a dit qu'un voyage dans la sympathique région éloignée où habitent vos parents n'est pas une aventure fascinante pour votre enfant?  En prime, il se fera gâter toute la semaine!

Un voyage unique

En somme, voyager avec un enfant unique, ce n'est pas si compliqué. En fait, c'est même en théorie beaucoup plus simple qu'avec deux ou trois enfants parce que les sources de conflits sont moins présentes et que vous pouvez vous adapter aux besoins et aux intérêts de votre enfant. Avec un « plan D » bien établi, le divertissement sera au rendez-vous. Une touche de créativité, une attitude favorisant les solutions gagnant-gagnant et vous voilà en route pour une aventure hors du commun, où vous pourrez vous rapprocher de votre enfant. Sur ce, bon voyage!

Anik Routhier

Cet article est une gracieuseté du Magazine Camping famille.

Camping famille magazine

Vous aimerez aussi