« Sweet table » à la québécoise

Auteur
Marie-Christine Godbout

Dans cet article, je vous propose quelques conseils pour planifier et élaborer votre table sucrée. Si vous êtes créatif et très habile de vos mains, tant en artisanat qu’en cuisine, vous aurez un grand plaisir à confectionner et coordonner vous-même chaque détail durant des heures pour obtenir une table festive, thématique et personnalisée.

Mon premier conseil : amusez-vous !

Mon second : planifiez!

Si vous voulez obtenir la table parfaite en limitant les dépenses impulsives et ne pas faire de ce projet un casse-tête, mettez-vous quelques limites. Évitez les frustrations causées par des dépenses et des pertes de temps inutiles à grogner parce que vous n’arrivez pas à concevoir concrètement certaines de vos idées. Préparez un budget, un croquis à l’échelle de votre table et faites l’achat de quelques produits qui faciliteront votre conception, comme des décorations, de la papeterie ou des douceurs prêts à utiliser. Et le plus important : amusez-vous!

Le thème

C’est le point central de votre projet, le fil conducteur de vos achats, de vos créations et de vos présentations culinaires. Prenez le temps d’y réfléchir, de faire des recherches, d’évaluer comment votre budget, vos talents et ce que vous possédez déjà peuvent convenir ou non à votre vision de votre table thématique.

Il existe des thèmes à l’infini : des thèmes généraux, comme les fêtes du calendrier, les personnages connus, les films ou les thématiques dites classiques, et des idées plus personnelles ou encore un thème imaginaire. L’important, c’est que votre choix vous inspire!

Couleurs, motifs et Cie

Une fois votre thème soigneusement choisi, ce dernier vous guidera inévitablement dans le choix de vos couleurs, les motifs de tissu et de papier, la brillance ou non des matériaux, etc. Si vous deviez être jugé par le comité du « Sweet table contest » de Paris, vous ne devriez pas utiliser plus de 3 couleurs et 2 motifs. Mais bon, ici on s’amuse, alors!

C’est un peu comme créer une ambiance comme le ferait une décoratrice d’intérieur, mais à l’échelle d’une seule table et de façon éphémère. Idéalement, faites vos choix à partir de ce que vous avez ou ce que vous pouvez vous procurer facilement comme matériel.
 


Douceurs, ou l’art de manger par les yeux

Les douceurs, ce sont toutes les choses qui seront comestibles sur votre table : gâteau, cupcakes, cakepops, pushcakes, confiseries, chocolats fins, guimauves, sucettes, fruits, popcorn, biscuits, Jello, tartelettes, jus, limonade, etc.

Attention, ce qui caractérise une « sweet table » c’est la présentation de vos douceurs. Pas de pots de Jello du commerce! Ici, il est soigneusement étagé de couleurs dans une verrine ornée de cristaux de sucre, à laquelle est nouée une cuillère de bois avec un cordon chic et munie d’une étiquette thématique et personnalisée. Beaucoup plus long à préparer, mais c’est ça le plaisir des tables sucrées!

Étiquetage et papeterie

Absolument crucial, une table sucrée n’en est pas une sans sa papeterie thématique et ses étiquettes personnalisées. Les deux tendances sont la papeterie issue du design graphique et celle du scrapbooking. L’important, c’est qu’elle soit entièrement personnalisée et que chaque douceur en soit munie; en plus des banderoles, étiquettes à sacs surprises ou de friandises, affichettes, etc., selon les éléments de votre projet.

Présentoirs

La clé est de jouer les hauteurs et d’être créatif, voire inventif. N’importe quel objet peut devenir un présentoir, puis vous pouvez également les confectionner vous-même. Fouillez les magasins, les brocantes, les ventes de garage et vos propres armoires et garage! Gardez toujours en tête votre fil conducteur : votre thème.

Faites seulement ce que vous aimez

Enfin, l’idée c’est vraiment d’avoir du plaisir, de créer une composition finale harmonieuse et originale, et de créer un « tableau » à déguster! Si vous n’aimez pas cuisiner, faites appel à un ami ou une personne qui en fait son métier. Si vous n’êtes pas équipé pour le scrapbooking ou pour l’impression de papier de qualité, vous pouvez acheter celle-ci en thèmes personnalisables et même le faire faire sur mesure. Vous avez tout le loisir de faire uniquement ce que vous aimez dans ce projet et de vous faire plaisir, à vous et à vos futurs invités! Maintenant, faites-nous part de vos créations!
 


Pour trouver de l’inspiration

Assurément : Pinterest
Non négligeable : Google Images

Quelques-uns  de mes sites favoris

Trouver des coups de pouce

Cygne de fantaisie offre des services clé en main pour les tables sucrées, une boutique en ligne de papeterie et produits spécialisés et un service-conseil pour ceux qui veulent tout faire eux-mêmes et avoir accès à du matériel d’atelier (sur demande seulement).

Il y a des dizaines de décoratrices de gâteaux pour confectionner vos idées les plus folles. Demandez à vos amis des références d’entreprise de fêtes si vous n’avez pas déjà votre « madame gâteaux » favorite. Plusieurs décoratrices de gâteaux commencent également à offrir le service clé en main d’élaboration de « sweet table ».

Pour le matériel, les boutiques d’artisanat et/ou de tissus sont à visiter, ainsi que les boutiques spécialisées et les brocantes. Sans oublier les magasins d’escomptes pour faire les bases de vos confections. En ligne, j’aime particulièrement Kitchen Jukebox et, bien sûr, Boutique ma fête.

Vous pouvez également trouver une multitude de produits hors Québec. Assurez-vous par contre d’évaluer les frais de transport, courtage et douane avant d’avoir de mauvaises surprises.

Stéphanie Forgues

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires