Pour Pâques, des idées de chasse aux oeufs

Oeufs Pâques idées chasse

Dans quelques jours, des centaines d'enfants à travers la province vont s'aventurer, panier sous le bras, vers une chasse aussi chocolatée qu'amusante. Nous avons pensé à vous et nous vous offrons quelques idées pour vous assurer le succès lors de cette matinée on ne peut plus spéciale...

La veille de Pâques, avec votre enfant, suspendez une carotte à la fenêtre de votre cuisine et laissez, sur le palier, quelques feuilles de laitue... pour attirer Jeannot Lapin, bien sûr! On ne voudrait pas qu'il oublie vos bambins, tout de même.

Les petits

Que ce soit le lapin de Pâques, la poule ou encore pour les Français, les cloches qui sont passées, vos enfants s'attendront à des petites surprises en forme d'oeuf, au réveil.

Pour les petits, vous pouvez déposer des minioeufs en chocolat ou en sucre près de leur lit et tracer un chemin d'oeufs partout à travers la maison. Mais ce chemin mène quelque part! Il s'arrête parfois à une armoire, où vous pouvez avoir caché un petit lapin en chocolat, puis se poursuit, par exemple, sous un lit où est cachée une poule ou autre petit délice chocolaté. Le chemin se termine vers LE cadeau ultime : une grosse poule ou autre merveille de confiserie.

Les enfants, munis de leur panier, seront émerveillés de suivre une route pleine de petits oeufs en chocolat qui mène, invariablement, vers des trésors qu'ils savoureront des jours durant... N'en déplaise à Monsieur Le dentiste!

Énigmes et devinettes

  • Vous pouvez acheter des oeufs en plastique vide dans les magasins à 1 $, dans lesquels vous cacherez les devinettes. Certains d'entre eux peuvent aussi contenir des petits bijoux, des pièces de monnaie ou des jujubes.
  • Les devinettes peuvent prendre la forme de charades ou de devinettes qui mèneront vos gamins à des endroits bien précis dans la maison.
  • Vous pouvez aider les plus petits à lire les messages ou leur offrir des images découpées dans les magazines ou sur Internet, ou encore des dessins faits de votre main, qui représentent la sécheuse, par exemple, le fourneau, l'armoire de cuisine, le bain, bref autant d'endroits où vous pourrez avoir caché une petite surprise de Pâques.
  • La première énigme mènera à la seconde, puis à la troisième et ainsi de suite. Pour des idées d'énigmes, consultez notre article Des idées de jeux pour les fêtes d'enfants.
  • Vous pouvez très bien intégrer les adultes à ces jeux et créer des équipes afin d'aider les plus petits et leur donner autant de chances que les grands de trouver leurs trésors.

Des défis

Si vous préférez, et c'est aussi très amusant, vous pouvez insérer dans chaque oeuf de plastique, à la place des énigmes, des petits défis que vos moussaillons devront relever pour avoir droit à leur surprise. Par exemple : « Imite la voix de grand-papa », « Mime le plus grand défaut de papa », « Fais la grenouille », « Fais une pirouette », « Fais un câlin à ton frère »... Les idées sont aussi nombreuses qu'amusantes. Plaisir garanti!

La chasse libre

Cette chasse est totalement ludique et fait appel à la rapidité et au sens d'observation des participants.

  • Dès le lever, activez une sonnette, une cloche, qui détermine le début de la course. Les concurrents sont prêts à partir. Dès le son du timbre, ils explorent l'intérieur et/ou l'extérieur de la maison dans le but de trouver le plus de cocos possible. Des petits, des gros, des peluches ou des cadeaux, si vous le désirez. C'est à qui en trouvera le plus!
  • Vous pouvez, si vous le voulez, corser la course en empêchant les enfants de courir, mais plutôt en les obligeant à se rendre d'un oeuf à l'autre en sauts de lapin!
  • Vous pouvez aussi procéder par manches et arrêter la partie à plusieurs reprises grâce à votre clochette. Tous les enfants devront donc revenir vous voir et compter combien ils ont amassé d'oeufs. Celui qui a le plus d'oeufs se voit affubler du sobriquet de « Chef Jeannot Lapin ». Vous pouvez alors lui remettre un écusson portant ce nom ou encore poser des oreilles de lapin sur sa tête. À la prochaine manche, un autre enfant s'efforcera de trouver le plus de chocolats possible afin d'être « Chef Jeannot Lapin » à son tour.
  • Si vous préférez éviter la compétition, et laisser plus de chances aux petits, avertissez dès le début que celui qui a trouvé le plus de surprises devra, au final (ou à chaque manche), partager le butin avec les autres. Vous pouvez aussi apposer des autocollants de couleur ou à l'effigie d'animaux particuliers (Ex : Maxime a les chevaux, Noémie les chats, Sarah les oiseaux...) pour déterminer à qui appartiennent les surprises. Ainsi, le plus vieux, qui découvre par exemple les cocos rouges (ou les chats) qui ont été mis un peu plus en évidence pour les petits, n'aura pas le droit de les ramasser, ni de les révéler à quiconque.
  • Vous pouvez découper, dans du papier à construction, des traces en forme de pattes de lapin que vous déposerez aux endroits où sont cachés de gros cocos. Les petits en seront doublement amusés! Ça peut aussi être de la paille qui donne l'indice de la cachette chanceuse.

Quelques conseils

Gardez en tête que plus vos enfants sont jeunes, donc petits, plus leurs surprises doivent être cachées dans des endroits qui sont bas (le bas d'une armoire, sur le sol de la douche...). Également, notez que si vous avez un chien, les oeufs en chocolat seront bien plus en sécurité dans des coques de plastique... Aussi, si vous les cachez à l'extérieur, la veille, ils seront également davantage à l'abri des petits animaux et des intempéries!

Cartes aux trésors

Si vous vous sentez l'âme artiste, vous pouvez dessiner un plan de votre jardin afin de déterminer où vous aurez caché le trésor de votre enfant : son coco de Pâques. Mais pour le découvrir, encore faut-il qu'il sache lire votre carte au trésor! Et celle-ci peut être parsemée d'embûches...

Qui dit que des pirates (pirate-maman, pirate-papa ou grand-maman) ne sont pas passés par là, laissant au passage quelques indices expliquant pourquoi le trésor a disparu? Si vous avez plusieurs enfants, faites des photocopies de votre carte et distribuez-en une à chaque enfant. Ils se sentiront encore plus impliqués. Le trésor peut être une poule... en or! (en papier couleur or, bien évidemment).

Si les adultes veulent participer, et que la température le permet, vous pouvez agrandir la course à tout le quartier en déterminant des lieux-clés (l'extérieur du dépanneur, de la station-service, de l'épicerie du coin, du parc, de la piscine publique, du terrain de soccer...). Les voisins se surprendront à sourire en vous voyant débarquer près de chez eux. Si vous souhaitez déposer des oeufs dans leur cour, mieux vaut d'ailleurs les en avertir au préalable.

Les pièces d'un casse-tête

Votre enfant est allergique au lait? Vous aimez moins l'idée du chocolat à outrance ou encore vous trouvez que votre enfant est déjà assez excité comme ça, sans lui ajouter une dose de caféine? À la place des oeufs, vous pouvez dissimuler, un peu partout dans la maison, des pièces de casse-tête (dont vous aurez bien sûr pris soin d'identifier l'emplacement sur une feuille, pour vous assurer de tous les retrouver...). Ça peut être un casse-tête portant sur le thème de Pâques ou un animal de la ferme (lapin, poule, poussin...).

  • Avertissez dès le départ votre enfant du nombre exact de pièces qu'il doit trouver.
  • Lorsqu'il aura amassé toutes ses pièces, il pourra s'installer pour les assembler et ainsi deviner de quel animal il s'agit.
  • Ça peut aussi être un puzzle que vous fabriquez vous-même et qui renferme un message de tendresse, par exemple : « Joyeuses Pâques mon doux coco... Amuse-toi bien ma petite poulette... »

À la blague

Pâques peut devenir une occasion en or pour rire. Si vous n'approuvez pas la consommation à outrance et que vous ne désirez pas que cette fête devienne aussi mercantile que Noël, vous pouvez parsemer le parcours de votre petiot de blagues diverses, question de rire un bon coup! Il existe plein de petits livres de blagues dans les librairies, les tabagies et même dans quelques magasins à 1 $. Ils sauront vous inspirer... Sinon, allez faire un tour sur Internet! Qui a dit que Jeannot Lapin n'avait pas le sens de l'humour?

Chasse surprise pour les adultes

Vous avez envie de faire une surprise de taille à votre amoureux? Pour le souper de Pâques, faites-lui, comme les petits, découvrir le secret d'énigmes qui le mèneront à des endroits bien précis dans la maison. Mais au lieu d'y découvrir des cocos de Pâques, il y découvrirait, chaque fois, un ami! ... Caché dans la douche, dans le garde-robe, dans l'entrée, dans le garage. Il y a beaucoup d'anniversaires au printemps. Quelle surprise-party originale! Si les gens sont moins disponibles le dimanche de Pâques, parions qu'ils auront bien du plaisir à participer à votre surprise, la veille.

Pas de chasse aux oeufs?

Si l'idée de la chasse ne vous enchante pas ou que vous n'avez simplement pas le temps d'organiser les devinettes, la carte aux trésors ou même de cacher les oeufs, vous pouvez aussi faire des jeux pour vos enfants, sur le thème des oeufs, qui valent aussi leur pesant d'or.

La course aux oeufs

Pour organiser une course aux oeufs, au sens propre du terme, il y a trois moyens d'y parvenir.

  • Les participants peuvent déposer un oeuf non cuit sous leur menton. Au signal, ils partent à la course jusqu'au point d'arrivée en tentant de garder l'oeuf en place sans l'aide des mains. Celui dont l'oeuf éclate avant l'arrivée est automatiquement éliminé. Petit conseil : faites-leur ôter leur belle robe et leur beau pantalon de sortie! C'est plus prudent...
  • Vous pouvez aussi placer des oeufs, toujours non cuits, devant eux, au sol. Les participants devront se poser à quatre pattes et dès votre signal, pousser leur oeuf avec leur nez, sans avoir le droit d'y toucher, et en veillant bien sûr à ne pas briser l'oeuf.
  • Un classique : placez une cuillère dans la bouche de chaque participant et mettez-y un oeuf. La course s'amorce : chaque enfant se rend au point de destination et le premier arrivé, sans que l'oeuf soit tombé, gagne la course. Ça peut également se faire sous forme de course à relais. Arrivé à destination, le participant A tente de passer la cuillère au participant B, sans l'aide de ses mains. Le défi est grand et l'issue amusante.

Qu'il y ait chasse ou pas, parions que vous vivrez, cette année, une journée de Pâques que vos enfants n'oublieront jamais. Il suffit d'y mettre beaucoup de coeur et d'amour!

Joyeuses Pâques à tous!

Violaine Dompierre, éditrice Canal Vie

Vous aimerez aussi