Où et comment pêcher en famille au Québec

La pêche est une activité qui enchante la plupart des enfants... et leurs parents (surtout les papas, d'ailleurs!) Par contre, elle est règlementée au Québec. Voici ce que vous devez savoir pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Le permis de pêche

Au Québec, il est généralement obligatoire de posséder un permis de pêche valide pour pouvoir pratiquer cette activité. Il y a quelques exceptions (voir plus bas), mais il faut bien comprendre que vous vous exposez à une amende aussitôt que vous lancez votre canne à pêche dans un plan d'eau... à condition bien sûr qu'un agent de protection de la faune vous demande de lui montrer votre permis! Cela dit, le prix d'un permis annuel pour un adulte (et sa famille) est vraiment modique : 20, 41 $.
Consulter le site Ressources naturelles et Faune Québec pour tous les tarifs 

Vous pouvez vous procurer un permis de pêche dans les magasins d'articles de sport, les magasins de matériel spécialisés et parfois même dans les dépanneurs proches de plans d'eau. Les tarifs diffèrent selon que vous achetez un permis pour l'année ou pour quelques jours, selon votre âge, et si vous êtes résident du Québec ou touriste.

Un seul permis de pêche permet à la famille du détenteur (enfants, conjoints) de pêcher aussi, et chacun peut avoir sa propre ligne. Par contre, le nombre de poissons maximum que l'on peut attraper sera le même, peu importe le nombre de pêcheurs. La province est divisée en 29 zones, et la limite maximale de poissons est différente selon les zones, les espèces et la saison. Il convient de vous renseigner à ce sujet avant de commencer à pêcher. Notez également qu'un permis de pêche « ordinaire » ne vous autorise pas à pêcher le saumon...

Où pêcher?

À partir du moment où vous avez un permis de pêche valide, il est possible de pêcher presque n'importe où dans la province. La plupart des plans d'eau au Québec sont publics et vous avez donc la possibilité de lancer votre canne dans tous les lacs et rivières qui vous tentent... à condition toutefois que les terrains sur lesquels ils se trouvent ne sont pas privés. Si tel est le cas, vous devrez au préalable obtenir l'autorisation du propriétaire du terrain qui borde le plan d'eau, et vous considérer comme son invité!

En d'autres mots, presque tous les lacs et rivières qui bordent les petites routes de campagnes  ou les chemins en forêt n'attendent que vous... il suffit simplement de vous assurer au préalable que vous n'entrez pas dans une propriété privée.

La canne à pêche

Évidemment pour pêcher, vous aurez besoin de matériel! Il peut sembler très amusant de « fabriquer » une canne avec un long bâton et un fil de nylon, comme le font les jeunes dans beaucoup de films, mais sachez que ces cannes artisanales ne sont pas particulièrement fiables et efficaces! Pas de panique, il est possible de dénicher des cannes à pêche pour un prix très raisonnable.

Pour les tout-petits, il existe des kits à l'effigie de leurs personnages préférés pour aussi peu que 15 $ (Canadian Tire, etc.) Pour les plus grands, vous trouverez des cannes de bonne qualité pour une trentaine de dollars. Bien sûr, il est possible de dépenser beaucoup, beaucoup plus... Mais pour un premier essai, il n'est peut-être pas nécessaire de débourser plusieurs centaines de dollars.

En règle générale, la canne à pêche ne devrait jamais dépasser la taille de l'enfant de plus de 6 pouces. De plus, pour les plus jeunes, choisissez une canne munie d'un moulinet « à bouton », plus facile à manier que ceux à manivelle.

N'oubliez pas aussi les accessoires. Vous aurez besoin de :

  • fil de rechange en cas de bris
  • leurres pour attirer les poissons
  • appâts
  • glacière pour conserver vos prises


Vous trouverez sur le marché plusieurs kits pour débutant, qui consistent en une boîte à compartiments déjà bien remplie. C'est l'idéal si vous ne savez pas par où commencer.

Est-ce qu'on peut manger le poisson qu'on attrape?

Certaines études alarmistes insinuent que les poissons d'eau douce du Québec sont parfois contaminés par diverses substances impropres à la consommation. Cependant, selon Albert Nantel, médecin-conseil à la Direction de la santé environnementale et de la toxicologie de l'Institut national de santé publique du Québec, cela n'est pas réellement inquiétant dans la mesure où le pêcheur moyen ne se nourrit pas chaque jour de ses prises. Cette activité reste très occasionnelle et la consommation du poisson pêché est donc sécuritaire.

Pêcher sans permis?

Même si le permis de pêche est généralement obligatoire, il y a quelques exceptions... Ainsi, il est possible de pêcher sans permis si :
 

  • Vous êtes un résident de moins de 18 ans, titulaire d'un certificat « pêche en herbe » : il s'agit d'une preuve de participation à une des activités d'initiation à la pêche du programme « Relève à la pêche » offert par la Fondation de la faune du Québec
  • Vous pêchez dans un étang de pêche ou dans les eaux d'un Parc national du Canada. Dans ce cas, il vous faudra tout de même payer le prix d'entrée sur ce terrain, et le montant déboursé tiendra compte de votre permis « provisoire » (généralement, pour la journée en question).


De plus, chaque année a lieu la Fête de la pêche. À l'occasion de ce festival qui dure 3 jours, il est permis de pêcher partout, sans permis (encore une fois, il est cependant nécessaire de vérifier que vous n'êtes pas sur un terrain privé). Cette année, la grande célébration des amoureux de la pêche se tiendra les 8-9 et 10 juin. Profitez-en... Vous vous découvrirez peut-être une nouvelle passion en famille!

Liste d'étangs de pêche

Sachez qu'il existe de nombreux lacs et étangs gérés par des propriétaires qui pourront vous faire profiter de leur espace, moyennement rétribution. On vous invite à consulter le document d'information de la direction de l'aquaculture et du développement durable pour trouver le coin qui vous plait.


Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires