La fête des Rois : histoire et origine

La te des Rois, ou Épiphanie, est souvent la grande négligée des célébrations du temps des fêtes. Elle se tient traditionnellement le 6 janvier. Cette fête, comme Noël ou la Saint-Sylvestre (mieux connue sous le nom de veille du Jour de l'An), a son histoire et ses traditions, qui gagnent à être connues! Cette année, pourquoi ne pas ajouter la fête des Rois à votre calendrier?

Fêter les rois

La fête des Rois est encore largement fêtée, particulièrement en Amérique latine et en Europe. En Espagne et au Portugal, c'est même à cette date que plusieurs familles échangent les cadeaux, comme pour rendre hommage aux rois qui, venus visiter l'enfant Jésus, lui avaient présenté de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

La galette des rois

C'est toutefois de France que vient la tradition de la galette des rois. Ce gâteau fait de pâte feuilletée, souvent fourré de pommes ou de frangipane, contient traditionnellement une fève (vraie ou fausse). On peut se le procurer ou le commander tout au long du mois de janvier dans plusieurs boulangeries. 

  • Au moment de servir les portions, c'est habituellement au plus jeune enfant capable de le faire que revient la tâche de déterminer quel convive recevra quelle part.
  • Par souci de justice, l'enfant se place parfois sous la table et désigne, à chaque fois qu'une part est servie, à qui elle sera destinée.
  • Le convive qui, suite à cela, se retrouve avec la part qui contient la fève, est sacré roi de la journée.
  • Malheureusement pour lui, l'année suivante, c'est lui qui devra régaler l'assemblée en fournissant le gâteau!

Dans certaines familles, on décide plutôt de forcer le destin, et on fait en sorte que la fève se retrouve dans l'assiette d'un des enfants. Celui-ci est ainsi plus que ravi d'être le roi de la fête!

Certains parents, pour éviter que la jalousie ne ternisse le repas, iront même jusqu'à inclure plus d'une fève à la pâtisserie, afin que chaque enfant soit roi. Bien sûr, dans un tel cas, on ne demande pas au jeune souverain de remplir la panse des convives lors de la prochaine fête.

La couronne

Une fois le roi choisi par l'une ou l'autre des méthodes proposées, on lui pose normalement une couronne sur la tête, qui symbolisera son titre. Dans certaines familles, tous les convives sont affublés d'une couronne, mais celle du roi de la fête est plus massive, ou plus sophistiquée.

Ces couronnes de papier ou de carton peuvent facilement être dénichées dans les magasins à un dollar, ou encore dans les boutiques qui se spécialisent en décorations et en accessoires festifs. Si vous avez un peu de talent artistique, vous n'aurez aucune difficulté à confectionner vous-même les royaux couvre-chefs.

Répéter l'expérience...

Contrairement à Noël et au jour de l'An qui, on le sait, n'arrivent qu'une fois par année, il n'est pas rare que la fête des Rois soit célébrée à plusieurs reprises au cours du mois de janvier. Alors, si lors de la première célébration, vos enfants ont adoré le principe, rien ne vous empêche de fêter les Rois encore et encore... jusqu'à la Saint-Valentin!

Jeanne Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi