10 façons de passer plus de temps avec vos enfants

Voici arrivée la nouvelle année : un temps privilégié pour prendre des résolutions. Comme plusieurs parents, sur le haut de votre liste, trône une priorité que vous ne cessez de pourchasser : passer plus de temps de qualité avec vos enfants.

Voici quelques trucs pour y arriver sans forcer, et surtout, sans culpabiliser!

1. Négocier un peu de flexibilité avec son employeur

L’époque est à la conciliation travail-famille, mais plusieurs employeurs demeurent réticents à faire preuve d’un peu de flexibilité auprès de leurs employés. Lorsque vient le temps de signer un nouveau contrat, d’en renouveler un ancien ou de faire votre bilan annuel, prenez quelques minutes pour signifier à votre employeur que vous êtes satisfait de votre travail, mais que vous aimeriez avoir un peu plus de flexibilité dans vos horaires.

En négociant de commencer quinze minutes plus tard chaque matin (temps que vous pourrez reprendre sur votre heure de lunch ou à la fin de la journée, si possible), vous gagnerez quelques minutes de plus avec vos gamins, qui seront heureux de pouvoir manger un deuxième bol de céréales en votre compagnie. Une façon simple d’éviter les bouchons à l’habillage, et de demeurer cool au moment du départ. Quotidiennement, ça peut paraître peu, mais cela représente un gain de 65 heures par année!

2. S’inscrire à un cours parents-enfants

Nombreuses sont les organisations sportives et de loisirs qui proposent désormais des formules de cours familiales. Pourquoi ne pas sauter dans l’eau avec fiston pour le cour de natation du dimanche (certaines piscines publiques offrent même des bains en eau chaude, pour un confort optimal), ou s’inscrire avec fillette à un cours de gymnastique, de yoga, de danse ou de musique auquel le parent s’intègre tout naturellement, selon les consignes du professeur?

Ainsi, vous passerez un moment amusant et tonique avec votre enfant, en dehors du stress de la semaine, optimisé par un cadre déjà établi auquel vous n’aurez qu’à vous plier sans l’organiser! Et pourquoi pas initier une petite tradition en allant bruncher ou luncher en famille dans un café ou un restaurant situé à proximité, à la sortie du cours? Tout le monde en profitera, et vous aurez vu une partie de votre weekend s’envoler en douceur, sans avoir eu à vous tordre les méninges pour le meubler.

3. Une tempête de neige? Tout le monde dehors!

Au lieu d’envisager l’hiver comme une pénible corvée, équipez vos enfants de pelles et de matériel de déneigement à leur taille et invitez-les à vous accompagner dehors pour accomplir la tâche en groupe. En plus de délasser toutes les troupes, cette saine habitude pourra être pimentée de batailles de boules de neige, de construction de bonhommes et de forts. Quel bonheur de rentrer ensuite les joues rougies et écouter un bon film en sirotant un chocolat chaud!

4. Les enfants : aux fourneaux!

Il fait - 40 dehors et le vent hurle? Personne n’a envie d’enfiler son habit de neige ou d’aller au ski? Ou il pleut et le temps est moche? Pourquoi ne pas préparer une recette en famille pour la collation d’après-midi ou le repas du soir? À l’aide de vos livres, magazines, mais aussi des milliers d’idées disponibles en ligne, choisissez ensemble une recette simple, que vous pourrez réaliser avec ce que vous avez déjà à la maison ou que vous pourrez trouver dans un commerce de proximité.

Chacun se choisit une « mission » (sortir le nécessaire, préparer les surfaces de travail, mesurer les ingrédients, programmer le four à la bonne température, etc), puis allez hop, on y va! Au son d’une musique entraînante et/ou joyeuse qui plaira à tous, on procède à la réalisation de ce qui goûtera meilleur qu’au restaurant, parce que réalisé ensemble et saupoudré de beaucoup d’amour!

5. Une gardienne... pour toute la famille!

Vous avez réservé la gardienne et une bonne table au restaurant pour sortir en amoureux, mais le vendredi soir venu, vous rentrez crevés du travail, les routes sont mauvaises et vous êtes tentés de tout annuler? Pourquoi ne pas dire à la gardienne de venir comme prévu, tout en restant à la maison. Elle pourra vous aider à préparer le souper des enfants, gérer les bains, l’histoire et le rituel du dodo, pendant que vous en profiterez pour vous prélasser dans le confort de votre foyer, ouvrir une bonne bouteille et, une fois les enfants couchés et la gardienne partie, commander pizza ou mets indiens, et vous lover dans les bras de votre douce moitié en écoutant un bon film.

6. Découvrir de nouveaux jeux

Vous reprochez à vos enfants d’être suspendus à leurs consoles de jeux, tablettes et téléphones mobiles? Pourquoi ne pas profiter des chèques-cadeaux reçus à Noël pour vous procurer un ou deux nouveaux jeux de société qui plairont à toute la famille? Rendez-vous ensemble au magasin, faites-vous conseiller par un vendeur à propos des nouveaux jeux sur le marché, puis choisissez en groupe un jeu auquel tout le monde aura envie de participer.

De retour à la maison, planifiez un temps privilégié dans la semaine (vendredi soir, dimanche après-midi), qui sera réservé à la découverte et à la pratique du jeu en question. Votre budget est plutôt serré après la période des Fêtes? Fouillez dans les bazars d’églises ou dans les magasins en liquidation, vous trouverez des exemplaires de jeux très recherchés à tout petits prix!

7. Une visite colorée au musée

La plupart des musées offrent des ateliers fort intéressants et gratuits pour les familles. Pourquoi ne pas profiter d’une escapade au centre-ville pour aller vous y détendre une heure ou deux avec vos petits, qui seront ravis de réaliser un bricolage thématique? Pendant que vos enfants se jettent dans la colle, les paillettes et les cure-pipes, aidés par un animateur formé dans le domaine, vous pourrez relaxer un moment tout en appréciant de ne pas avoir à tout ranger ensuite et à faire le ménage comme à la maison.
Consultez aussi l’horaire des films, concerts et spectacles présentés dans le même lieu. Très souvent, les musées regorgent de prestations également gratuites destinées aux enfants, durant le weekend.

8. La lecture, une activité à pratiquer en chœur

Peu importe l’âge d’un enfant, celui-ci refusera rarement si vous lui proposez de prendre un moment, un samedi après-midi pluvieux ou avant le dodo, pour lire un livre avec lui. Aussi, pourquoi ne pas prévoir une période quotidienne de lecture, même si celle-ci ne dure que 10 minutes? Cette habitude pourra compléter celle d’aller chercher, toutes les deux ou trois semaines, de nouveaux livres à la bibliothèque.

Aussi, lorsqu’un ami ou un membre de la famille demande quel cadeau ferait plaisir à votre progéniture pour son anniversaire, vous pouvez suggérer de l’abonner à un magazine destiné aux jeunes de son âge (il en existe à partir de 18 mois); lorsque ce dernier arrivera dans la boîte aux lettres (tous les deux mois environ), fiston ou fillette sera ravi d’attendre l’heure de l’histoire pour parcourir avec vous son nouveau numéro!

9. Découvrir un nouveau visage de sa ville et de sa région

Les enfants adorent découvrir de nouveaux horizons, et pas besoin d’aller au bout du monde pour leur assurer découverte et dépaysement. Pourquoi ne pas prendre l’habitude, une ou deux fois par mois, de prévoir une escapade de quelques heures dans l’un des quartiers de votre ville ou en périphérie? Il existe, à quelques kilomètres de chez vous, un parc naturel avec centre d’interprétation et mini ferme? On y va en autobus et on embarque un pique-nique pour s’y restaurer!

Vous avez entendu parler d’un nouvel aquarium ou d’un parc spatial situé en banlieue? On prend tous le train et on s’assure d’immortaliser les moments forts de la journée avec notre appareil photo. De petites virées qui, par leur nature inhabituelle, nous sortent du quotidien sans requérir de trop amples préparatifs. À la fin de l’année, on sélectionne les meilleurs photos de tous ces petits moments bénis, et on les fait imprimer pour les assembler dans un grand cadre mosaïque ou dans un album qui conservera la mémoire de ces instants inoubliables.

10. S’impliquer à la garderie ou à l’école de nos enfants

Si tous n’ont pas la flexibilité de le faire, certains parents pourront se libérer pour participer à une activité spéciale organisée à la garderie ou à l’école de leur enfant, ou encore pour accompagner le groupe en sortie. Même si ce n’est qu’une fois ou deux par année (sortie aux pommes, fête de Noël), votre enfant ressentira un mélange de joie et de fierté à voir son parent s’intéresser et s’intégrer à son univers social, et à découvrir le lieu où il passe ses journées.

En plus de partager un moment privilégié avec votre enfant et ses camarades, vous aurez l’occasion de mieux connaître son monde, ses jeux, son mode d’apprentissage et de communication avec les autres, en plus d’apprendre à connaître son éducatrice ou son professeur au-delà des salutations d’usage. Quelques heures qui donneront un bon coup de main, tout en vous assurant du bien-être de votre enfant à l’extérieur de la maison!


Catherine Morency, rédactrice Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires