4 bienfaits de l’ennui chez l'enfant

Auteur
Nadine Descheneaux
Enfant qui joue seul

Devant tous les « Qu’est-ce qu’on fait? », « Je ne sais pas quoi faire! » et « Veux-tu jouer avec moi? », on perd souvent nos moyens. Comment nos enfants peuvent s’ennuyer quand ils ont autant de jouets et de possibilités devant eux? Si ces ritournelles sont familières chez vous, c’est que vos enfants sont habitués de toujours « faire » quelque chose et supportent bien mal l’ennui. Ils ne savent pas jouer seuls ou, devant un trop grand éventail de choix, ils ne savent justement plus choisir ce qui leur ferait plaisir. Pourtant, l’ennui est formateur. Il a même de nombreux bienfaits. En voici quatre.

1. Il favorise la créativité

L’ennui, c’est un plongeon dans l’imaginaire. C’est lorsqu’il n’a rien à faire que votre enfant doit stimuler son imagination et sa créativité pour créer, trouver un jeu, inventer des histoires, etc. Le rêve et la créativité offrent à votre enfant une libération de leur quotidien.  

2. Il rend les enfants plus autonomes

Un enfant capable de faire des choix et se débrouiller par lui-même prend confiance en lui. Il est mieux outillé pour prendre des décisions et sent aussi que ses parents ont aussi confiance en lui. C’est important! Le simple fait d’être capable de trouver une activité à faire lui fait prendre conscience qu’il est apte à prendre des initiatives. Et cette forme d’indépendance est valorisante!     

3. Il permet de découvrir les réelles passions

Quand il n’a rien à faire, votre enfant est obligé de se plier à un exercice intéressant : trouver ce qui lui ferait plaisir, ce qu’il aimerait faire et ce qui lui procurerait du plaisir. C’est un exercice de retrouver ses émotions, ses envies, ses désirs, etc. Au lieu d’être dirigé et suivre les autres, il a enfin la chance d’être son propre maître. Ne soyez pas négatives devant la façon dont votre enfant occupe son temps libre et résistez à la tentation de lui dire quoi faire.

4. Il permet d’apprivoiser (et apprécier) la solitude momentanée

Savoir être bien avec soi-même est un art qui se perd dans un monde où tout le monde est constamment en contact avec les autres grâce notamment avec la technologie. Un enfant doit apprendre à jouer seul sans se sentir délaissé. Souvent habitué d’être entouré et diverti, un enfant qui se retrouve seul peut trouver ce moment « plate » ou même angoissant. Montrez à votre enfant qu’il est agréable d’être seul et de prendre du temps pour soi. Soyez un exemple en vous accordant des moments en solo même quand il est là. Au lieu de voir le « vide » comme un ennemi à combattre, apprenez à votre enfant à cultiver du bonheur dans ces moments où il se retrouve seul. 

Vous aimerez aussi