Les antidépresseurs peuvent-ils causer une fausse couche?

Auteur
Chantal Lemay

Fausse couche et antidépresseurs pourraient-ils être reliés?

Déjà maman d'un enfant de trois ans, Marie vient de faire une fausse couche à 10 semaines de grossesse. Comme elle prend des antidépresseurs, elle se demande si les médicaments pourraient avoir causé la perte de son bébé.

En premier lieu, j'aimerais vous témoigner toute ma sympathie pour la perte que vous avez vécue. Il est important de savoir qu'il y a environ une grossesse sur 5 qui se termine par une fausse couche. La majorité de celles-ci sont causées par une anomalie génétique majeure chez le foetus qui n'est donc pas liée à la prise d'antidépresseurs.

Fausse couche et antidépresseurs : quelles preuves?

Il existe peu d'études solides qui peuvent nous éclairer en regard des risques posés au foetus lors de la prise d'antidépresseurs pendant la grossesse. En fait, les résultats des études se contredisent et ne font que compliquer les décisions à prendre en lien avec le traitement thérapeutique d'une condition de dépression ou de troubles anxieux.

Comprendre le mal

Il est important de considérer le portait global de la situation pour s'y retrouver. En effet, la dépression ou les troubles anxieux sont des conditions réelles qui demeurent ou peuvent même s'aggraver au cours de la grossesse. Près de 40 % des femmes qui cessent de prendre leurs antidépresseurs avant la grossesse vivent une rechute lorsqu'elles sont enceintes. Selon l'équipe de pharmaciennes spécialisées en grossesse du CHU Sainte-Justine, un état dépressif non traité durant la grossesse implique souvent davantage de risques pour le foetus par l'altération des fonctions physiologiques (menace de travail préterme, de retard de croissance, etc.) que le traitement lui-même.

Il est donc essentiel de discuter avec votre médecin des avantages et des inconvénients que peut poser la prise d'antidépresseurs. En collaboration avec ce professionnel, vous pourrez évaluer la pertinence de poursuivre le traitement tel quel durant votre grossesse, d'ajuster les doses ou de modifier la classe de médicament utilisé.

Vous aimerez aussi

Commentaires