Courbe de température : un outil pour calculer votre ovulation

La courbe de température permet de découvrir votre période d’ovulation donc les moments les plus propices à la conception d’un bébé.

Comment fonctionne la courbe de température?

La température corporelle varie tous les jours, tout au long du cycle féminin. En notant chaque jour notre température sur une courbe pendant quelques mois (2 cycles minimum, mais 3 ou 4 sont plus probants), ont peut déterminer la régularité du cycle menstruel et ainsi connaître à l’avance les jours pendant lesquels on est le plus fertile.

La température corporelle peut facilement être analysée de manière à connaître la période de fertilité. En effet, le jour précédant l’ovulation, la température augmente de quelques dixièmes de degrés et reste plus élevée durant quelques jours avant de redescendre.

Une courbe « normale » se présente ainsi :

  • La température se situe entre 36,1 ° et 36,7 °C pendant la période de maturation de l’ovule, c’est à dire depuis le 1er jour des menstruations et pendant environ 2 semaines (mais votre cycle peut être plus ou moins long.) C’est ce qu’on appelle la phase folliculaire.
  • Au moment de l’ovulation, la température chute.
  • Ensuite, la température augmente de quelques dixièmes de degrés, soit au-dessus de 37 °C et reste plus élevée pendant 4-5 jours : c’est la phase lutéale.
  • Après ce plateau de quelques jours, la température redescend progressivement à sa valeur « normale » jusqu’aux prochaines menstruations (qui est différente pour chaque femme.)

Voici un exemple de courbe de température :

Exemple de courbe de température
Source photo : http://www.enceinte.com/article_info/1/grossesse/la_conception/pourquoi_faire_une_courbe.html


Comment calculer votre courbe de température personnelle?

Il est obligatoire de prendre sa température en note tous les jours, pendant 2-3 mois minimum, afin de pouvoir lire votre schéma personnel de température corporelle. De plus, il faut savoir que ce n’est pas la valeur de la température qui détermine la période d’ovulation, mais plutôt la variation entre la phase folliculaire et la phase lutéale. Ainsi, votre température ne sera pas forcément constante d’un mois à l’autre. Toutefois, la courbe devrait l’être.

Pour prendre correctement sa température, il faut :

  • Commencer la prise de température le premier jour de vos menstruations.
  • Utiliser un thermomètre de préférence basal, plus précis qu’un thermomètre à mercure.
  • Prendre la température tous les matins, au réveil, avant de se lever ou de manger ou de faire toute sorte d’activité.
  • Vous pouvez mesurer votre température de manière, buccale, rectale ou vaginale. L’important est surtout de ne jamais changer de méthode.
  • Vous pouvez aussi noter les symptômes particuliers (douleurs, saignements, crampes, pertes inhabituelles, etc.), ce qui vous permettra ensuite d’analyser vos symptômes s’ils reviennent régulièrement.

Méthode pour tomber enceinte ou moyen de contraception?

Il faut savoir que la période la plus fertile à lieu 4-5 jours avant l’ovulation et jusqu’à 24 h après celle-ci. Donc, si votre cycle est très régulier, après quelques mois durant lesquels vous aurez pris votre température, vous pourrez facilement connaître vos journées les plus propices à la conception d’un enfant. Pour éviter de tomber enceinte, il suffit donc (en théorie) d’éviter les relations sexuelles durant la semaine précédant l’ovulation ainsi que les 24 h suivantes.

Au contraire, pour concevoir un enfant, ce sont les jours à favoriser pour les contacts sexuels.

Il faut toutefois savoir que même si cette méthode est un outil pratique, elle est loin d’être fiable à 100 %. En effet, tout changement hormonal, fatigue, maladie et fièvre, prise de médicaments ou stress est susceptible de causer un décalage de température et donc une mauvaise interprétation de la courbe. De plus, la courbe de température n’est pas efficace chez les personnes aux horaires de sommeil très instables ou en cas de prise d’alcool fréquente ou de médicaments à base de progestérone.

La courbe de température sert surtout à analyser son cycle personnel et identifier d’éventuels problèmes de fertilité lorsqu’on n’arrive pas à concevoir un enfant après 2 ans ou plus (par exemple, certaines femmes n’ovulent pas, ou pas à chaque cycle.)

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires