Vaginite pendant la grossesse

Auteur
Chantal Lemay

Enceinte de 21 semaines, Sandra se demande si elle peut utiliser les crèmes en vente libre (Canesten, Monistat) ou prescrites par un médecin pour soulager les symptômes de vaginite à répétition.

La vulvo-vaginite à levures est une affection fréquente au cours de la grossesse, et ce, plus particulièrement au 3e trimestre. Selon certains auteurs, l'augmentation des taux d'hormones favoriserait la croissance de levures au niveau du vagin de la femme enceinte.

Le traitement

Le traitement indiqué est bien l'application de clotrimazole ou de miconazole (Canesten ou Monistat), comme prescrit par votre gynécologue. La nystatine est un traitement à utiliser en deuxième recours puisque son efficacité est inférieure aux deux autres produits. Par contre, vous devez porter une attention particulière aux indications du fabricant puisque la durée du traitement chez une femme enceinte est généralement prolongée. De plus, les récidives sont aussi assez fréquentes. Dans ce cas, il faudrait consulter votre médecin.

Vaginose ou vulvo-vaginite?

Il est aussi bien important de faire la distinction entre une vulvo-vaginite à levures et une vaginose bactérienne. Ces deux conditions présentent des symptômes assez semblables. Toutefois, les pertes de la vaginose bactérienne dégagent souvent une odeur forte qui ressemble à celle du poisson. La meilleure façon de distinguer les deux conditions est par l'analyse des sécrétions vaginales. Étant donné que la vaginose bactérienne est associée à certaines complications de grossesse, il est préférable de consulter un médecin si vous êtes incertaine, si vous n'avez jamais été atteinte d'une vaginite à levures ou si le traitement antifongique (Canesten ou Monistat) est inefficace.

Vous aimerez aussi

Commentaires