Tests d’ovulation : mode d’emploi

Autour de moi, plusieurs couples désirent avoir un bébé. Un bébé joufflu, potelé et mignon comme tout (pas encore le temps de penser que ce même bébé sera celui qui hurlera des nuits entières!).  Pressés dans l’aventure par l’âge ou la hâte, ils veulent que ça marche tout de suite ou presque. Malheureusement, c’est plutôt la nature (le destin, appelez ça comme vous voulez!) qui décide.

Toutefois, c’est observable : les femmes attendent de plus en plus tard pour devenir mère.  Il n’est pas rare de voir des femmes de plus de 40 ans attendre leur premier bébé. Selon Statistiques Canada, 48 % des femmes qui ont donné naissance en 2003 avaient plus de 30 ans, elles n’étaient que 25 % vingt ans plus tôt. Toutefois, l’avancement en âge affecte la fertilité de la femme. À 30 ans, une femme fertile a environ 20 % de chance de tomber enceinte chaque mois. À 35 ans, sa fécondité se réduit pratiquement de moitié. À 40 ans, la possibilité de porter un enfant n’est plus que de 5 %. De plus, selon la Fédération du Québec pour le planning des naissances, un couple sur 12 aujourd’hui éprouverait de la difficulté à concevoir un enfant. Et c’est une dure épreuve pour le couple de ne pas réussir à avoir un bébé. Souvent tous se lancent dans l’aventure avec optimisme. Mais devant des premiers échecs (l’arrivée des menstruations en plein la journée de l’achat du test de grossesse à la pharmacie), certains décident de se tourner vers les tests d’ovulation pour maximiser leurs chances.  J’ai trouvé des faits intéressants sur ces bandelettes qui aident à prévoir exactement le moment où elle est le plus fertile.  

Naturel

Le test d’ovulation est en fait un test urinaire qui note la présence de l’hormone lutéinisante (LH) dans l’urine. L’hormone luténéisante, ou HL, est toujours présente dans l’urine, et son taux augmente rapidement, sous forme de poussée, 24 à 36 heures avant l’ovulation.

Méthode

Chaque jour, les femmes doivent imbiber le test (un bâtonnet) sous leur jet d’urine ou encore tremper une bandelette dans un petit récipient rempli d’urine. Ça ressemble au procédé du test de grossessse. Il est conseillé de faire une routine en prenant toujours les résultats environ au même moment de la journée.

Techno

Difficile de déchiffrer le résultat? Pas du tout. Le test d’ovulation numérique de Première Réponse est muni d’un lecteur qui emmagasine les résultats jour après jour et qui détermine la poussée de HL personnelle.  Le résultat indique clairement OUI+/NON- apparaîtra à l’écran numérique. Mais il existe beaucoup d’autres tests d’ovulation qui avec un peu de pratique et d’attention permettent aussi de cibler le moment propice à la fécondation.

Efficacité

Il n’existe pas un pourcentage garanti de tenir un bébé dans ses bras neuf mois après l’utilisation des tests. Mais ceux-ci peuvent contribuer à augmenter les chances et à mieux prévoir l’ovulation. Il ne faut pas considérer ces tests comme des garantis, mais des petits plus!

Nadine Descheneaux, rédactrice 

Vous aimerez aussi

Commentaires