Tests d’ovulation : mode d’emploi

Auteur
Cynthia Brunet

Les tests d’ovulation viennent à votre rescousse lorsque tout ne se passe pas comme dans vos rêves… En effet, vous pensiez que lorsque vous décideriez que c’était enfin le bon moment, vous feriez l’amour passionnément et quelques semaines après, un test vous apprendrait que vous êtes enceinte. Malheureusement, ça ne se passe pas toujours comme ça. Après quelques mois de déceptions, vous souhaitez peut-être connaitre les journées où vous êtes le plus fertile, et si l’ovulation se produit ou non. Les tests d’ovulation vous apportent ces précisions.

Le test d’ovulation, qu’est-ce que c’est?

Le test d’ovulation est en fait un test d’urine. Il ressemble à s’y méprendre à ceux de grossesse. Il permet de vérifier la présence de l’hormone lutéinisante (LH). Celle-ci est toujours présente dans l’urine, mais son taux augmente de manière significative 24 à 36 heures avant l’ovulation. Cette forte poussée permet donc de connaitre le moment où votre fertilité est à son maximum.

Comment ça fonctionne?

Tout d’abord, vous devrez connaitre la longueur de votre cycle. Rien ne sert d’effectuer le test chaque jour. Puisque l’ovulation se produit habituellement en milieu de cycle, vous pourrez débuter un peu avant ce moment. Pour un cycle standard de 28 jours, vous pourrez commencer à faire votre test vers la 11e journée.

  • Chaque jour, vous devrez imbiber d’urine un bâtonnet. (Vous pouvez uriner directement sur le bâtonnet ou, si vous le préférez, le plonger dans un contenant dans lequel vous aurez préalablement uriné.)
  • Idéalement, vous choisirez chaque fois le même moment de la journée.
  • Ne  buvez pas beaucoup de liquide durant les deux heures qui précèdent le test. Une grande quantité d’eau (ou autre breuvage) pourrait venir diluer l’hormone et fausserait les résultats.
  • Évitez d’uriner 3-4 heures avant de faire le test.

Effectuer le test le matin n’est aucunement obligatoire, mais il permet de réunir aisément toutes les conditions optimales.

En fonction de la quantité d’hormone lutéinisante (LH) détectée, selon la sorte de test acheté, vous aurez une réponse sous une forme différente, mais toujours claire : un bonhomme sourire, un oui ou un non ou encore un + ou - .  

Dans tous les cas, si la réponse s’avère positive, cela signifie que c’est le bon moment pour avoir une relation sexuelle. Si la réponse est négative, vous ferez à nouveau le test le lendemain jusqu’à ce qu’elle soit positive. Dans le doute concernant le fonctionnement ou le moment où le faire, les diverses marques de test d’ovulation offrent un service à la clientèle pour répondre à toutes vos questions.

Est-ce efficace?

Certains tests se disent fiables à plus de 99 %. Il ne faut cependant pas oublier que l’efficacité est liée au fait de connaitre votre période de fertilité et non pas au fait de concevoir un enfant. C’est un bon indice que de connaitre la période de l’ovulation et c’est également une bonne nouvelle de savoir qu’elle a véritablement lieu. Mais ensuite, il faut qu’il y ait une relation sexuelle, que l’un des minuscules spermatozoïdes se rende à bon port, que l’ovule soit prêt à le recevoir et que la nidification puisse se faire. Bref, cela va bien au-delà de l’ovulation… Mais nécessairement, elle est le point de départ.

Où s’en procurer?

Votre trouverez ces tests en pharmacie, tout près des tests de grossesse. Vous pouvez également les commander en ligne via les sites des fabricants. Ils possèdent une date d’expiration. N’oubliez pas de la vérifier, car la fiabilité en sera alors diminuée.

 

Utilisez les tests d’ovulation comme un outil pour vous aiguiller sur votre période de fertilité. N’oubliez pas toutefois que plusieurs autres facteurs entrent en ligne de compte comme votre santé globale et votre niveau de stress. Si après plus d’un an, vous n’êtes pas encore enceinte même en ayant tout essayé, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

Vous aimerez aussi