Saignements durant la grossesse : signe d’une fausse couche?

Auteur
Cynthia Brunet
Saignements pendant la grossesse: signe d'une fausse couche?

Les saignements durant la grossesse sont une grande source d’inquiétudes. Quelles en sont les causes? Sont-ils toujours signe d’une fausse couche?

En début de grossesse

Les saignements sont assez fréquents en début de grossesse. Votre corps est en transformation et le col de l’utérus est particulièrement bien vascularisé. Ces saignements sont peu abondants et ne durent pas. Malgré tout, vous devez les signaler à votre professionnel de la santé. Il pourra alors évaluer la situation et vous faire quelques recommandations si nécessaire.

Toutefois, consultez directement l’urgence de votre région si vos saignements sont associés :

  • à des étourdissements,
  • à un évanouissement,
  • à des douleurs abdominales ou aux épaules,
  • ou encore s’ils sont très abondants, c’est-à-dire qu’ils imbibent 2 serviettes hygiéniques régulières en 1 heure.

Selon le Guide mieux vivre avec notre enfant, 50 % des femmes qui ont des saignements durant le premier trimestre feront une fausse couche. Dans ces circonstances, les saignements débutent quelques jours après l’arrêt de grossesse. Brunâtres au début, ils deviendront rouges par la suite. Ils peuvent aussi être rouge clair et devenir foncés. Dans de rares cas, ils peuvent être causés par une grossesse ectopique.

À l’hôpital, on tentera d’écouter le cœur du bébé si vous êtes à plus de 10 semaines de grossesse. Si vous réussissez à l’entendre, c’est bon signe; le risque de fausse couche est faible! Ensuite, un examen gynécologique et une échographie permettront de connaitre la cause des saignements. Advenant la triste situation où votre grossesse s’est interrompue, cela ne signifie pas pour autant que vous avez un problème de santé ou de fertilité. Une grossesse sur 6 se termine malheureusement en fausse couche. La majorité d’entre elles sont causées par une anomalie génétique.

Durant le 2e et 3e trimestre

Après le premier trimestre, tout saignement est considéré comme anormal, mais il ne signifie pas nécessairement qu’il existe un danger pour votre grossesse. Consultez votre professionnel de la santé qui pourra investiguer. Les pertes sanguines peuvent venir du placenta et demanderont un suivi plus rigoureux durant votre grossesse. Sachez cependant qu’il est parfois impossible d’en trouver la cause et vous pourrez mener à terme votre grossesse sans problème. Bien sûr, ces saignements ne sont pas banals et vous devez toujours les prendre au sérieux.   Peut-être devriez-vous diminuer vos activités?

Examen gynécologique et relation sexuelle

Il arrive fréquemment qu’à la suite d’un examen gynécologique, un léger saignement soit remarqué. En effet, votre col est plus fragile durant la grossesse ce qui peut provoquer une faible perte de sang. Il en va de même après une relation sexuelle. Vous ne devez pas vous en inquiéter, mais vous pouvez tout de même en discuter avec votre médecin.

Les saignements ne sont pas toujours annonciateurs de mauvaises nouvelles. Ne paniquez pas, cela pourrait être tout aussi dommageable pour votre embryon ou votre fœtus. Communiquez avec votre médecin qui pourra vous rassurer et investiguer pour en connaitre la cause.

Bonne chance!

Vous aimerez aussi