Problème de thyroïde pendant la grossesse

Auteur
Chantal Lemay
Problème de thyroïde pendant la grossesse

Des problèmes de glandes thyroïdes sont fréquents durant la grossesse. Ils doivent être pris au sérieux, mais ne doivent pas vous inquiéter outre mesure.

Le rôle de la glande thyroïde

La glande thyroïde sécrète des hormones qui influencent significativement le métabolisme du corps humain. Ces hormones affectent le maintien de la température corporelle, l’humeur, la concentration, etc. L’hypothyroïdie correspond à une fabrication insuffisante d’hormones thyroïdiennes par la glande. Selon le CHU Sainte-Justine, 1 % des femmes en âge de procréer souffrent d’hypothyroïdie et le pourcentage augmente avec l’âge.

L’hypothyroïdie doit être traitée chez la future mère afin d’éviter de graves conséquences chez l’enfant à naitre. Les hormones thyroïdiennes sont essentielles au bon développement du cerveau du fœtus. Un manque de celles-ci peut provoquer un retard au niveau intellectuel.

Prise de sang durant la grossesse

Une simple prise de sang permet de détecter s’il y a un dérèglement ou non de la glande thyroïde. Elle est souvent effectuée lors du premier trimestre. Parfois, la problématique était existante avant la grossesse, mais dans d'autres cas, ce sont les changements hormonaux qui engendrent ce déséquilibre.

Les symptômes

Les symptômes de l’hypothyroïdie se confondent facilement avec ceux de la grossesse. C’est pourquoi plusieurs médecins demandent systématiquement une prise de sang pour contrôler la TSH, l’hormone produite par la glande thyroïde. Si ce n’est pas votre cas et que certains des symptômes suivants sont particulièrement intenses, discutez-en avec votre professionnel de la santé:

  • Vous souffrez d’un manque d’énergie flagrant;
  • vous avez un gain de poids soudain et excessif;
  • votre corps ne peut tolérer le froid;
  • votre peau est sèche;
  • vous perdez vos cheveux de façon anormale;
  • vous souffrez de constipation.

Une médication sécuritaire

Si la prise de sang détecte un débalancement, votre médecin vous prescrira un médicament nommé Syntroid qui vise principalement à rétablir l'équilibre thyroïdien de votre corps. Un suivi régulier sera réalisé à l’aide de tests sanguins et la médication sera ajustée en fonction des résultats obtenus.

Cette médication s’avère sécuritaire pour vous et votre bébé. Par contre, il est essentiel de bien respecter la dose et la prise régulière de vos comprimés. En effet, une hypothyroïdie non traitée au cours de la grossesse peut augmenter vos risques d'hypertension artérielle, de prééclampsie ou d'accouchement prématuré.

Toutefois, lorsque cette condition est traitée, l'évolution et le développement du foetus se poursuivent normalement. L'équipe des pharmaciennes en obstétrique du CHU Sainte-Justine recommande de prendre les vitamines ou les aliments riches en fer et en calcium 4 heures avant (ou après) la prise de Synthroid pour éviter les interactions potentielles.

Bonne grossesse!

Vous aimerez aussi