Prendre de la codéine pendant la grossesse?

Auteur
Chantal Lemay

Enceinte de 26 semaines, Mélanie est tombée dans les escaliers. Heureusement, son bébé est en pleine forme, mais elle a de légères fractures aux côtes. Le médecin lui a prescrit de la codéine  et des Tylénols contre la douleur, alors elle se demande si ce médicament est sans danger pour bébé.

L'acétaminophène (Tylenol) et la codéine, pris tels que prescrits par votre médecin, sont des médicaments sécuritaires à prendre pendant la grossesse. En effet, l'innocuité (sans danger) de la codéine est bien établie dans la littérature spécialisée, et il s'agit d'un médicament de premier recours pour les douleurs modérées à sévères au cours de la grossesse.

Sevrage du nourrisson

Par contre, son utilisation vers les dernières semaines de la grossesse, peut créer un syndrome de sevrage chez le nouveau-né au moment de la naissance. En effet, la codéine traverse la barrière placentaire et selon la quantité de médicaments prise pendant la grossesse, il est possible que le nouveau-né présente des signes de sevrage (tremblements, irritabilité, troubles gastro-intestinaux, instabilité de sa température) entre 48 et 72 heures après sa naissance.

La plupart des centres hospitaliers possèdent des pratiques de soins visant à assurer la sécurité et le confort du nouveau-né au cours de cette période. Il est donc important de discuter avec votre médecin afin d'établir l'équilibre entre le soulagement de votre douleur et le risque de syndrome de sevrage chez votre nouveau-né.

Vous aimerez aussi

Commentaires