Les premiers soins après l'accouchement

Vous l’attendiez depuis de longs mois... Vous l’avez senti bouger, vous l’avez imaginé et puis voilà! Bébé est enfin arrivé. Félicitations! Mais, tout de suite après l’accouchement, vous aurez besoin, votre nouveau-né et vous, de quelques soins particuliers. Tous les deux, vous venez de vivre un grand moment, mais aussi une grande épreuve. Toute une équipe est là pour vous deux!

 

Pour le nouveau-né

Après avoir poussé son premier cri, votre bébé sera placé sur votre ventre.

Votre conjoint ou votre médecin (ou toute autre personne choisie) coupera son cordon ombilical. Si c’est possible, on laissera passer quelques minutes avant de le faire. En effet, le clampage tardif du cordon permet le transfert d’un maximum de sang du placenta vers le nouveau-né. Cela permet d’augmenter la quantité de globule rouge et de fer chez le nourrisson, et par le fait même, de diminuer le risque d’anémie.

Sans même que vous vous en rendiez compte, le personnel médical ou votre sage-femme observera votre bébé. Le test d’Apgar est effectué dans les premiers instants de vie. Il permet de vérifier les fonctions vitales en s’attardant à la coloration de  la  peau, la fréquence cardiaque, aux réflexes, aux tonus musculaires et à la respiration. Cette évaluation permet de détecter les bébés qui pourraient avoir besoin de soutien. C’est pourquoi, s’il reçoit une note trop faible au test d’Apgar,  il pourra être amené directement en réanimation, ou en incubateur.

Si votre bébé se porte bien, vous serez laissés seuls pour votre premier tête à tête.

Votre bébé se dirigera instinctivement vers votre sein ou vous pourrez l’aider. Il découvrira alors lentement la succion, sans véritablement boire pour l’instant. Rien ne presse. Le contact peau à peau l’aide à effectuer une douce entrée en ce monde. Après un moment, idéalement une heure ou deux, le personnel médical reviendra observer bébé pour :

  • s’assurer qu’il n’a aucune malformation,
  • dégager ses voies respiratoires si nécessaire,
  • le peser et le mesurer,
  • lui administrer un onguent ophtalmique dans les yeux pour éviter les infections,
  • lui injecter de la vitamine K,
  • vérifier à nouveau ses fonctions vitales, 
  • effectuer des prélèvements bactériologiques afin de s’assurer qu’il n’y a aucun germe à traiter.

 

En général, si tout va bien, votre poupon sera habillé ou emmailloté avant de vous être confié à nouveau. Il se peut aussi qu’il soit à nouveau déposé nu, sur votre ventre.

Pendant les quelques jours que vous passerez à la maternité, votre enfant devra subir d’autres tests visant à s’assurer que ses premiers jours sur terre se passent bien. Le médecin vérifiera ses réflexes de succion, de saisie du doigt, de marche automatique, les mouvements de ses membres, sa vue et son ouïe.

 

Pour la nouvelle maman

Tout de suite après votre accouchement, votre obstétricien veillera à sortir le placenta en massant votre ventre. Vous ressentirez de nouvelles contractions pendant l’expulsion et peut-être même après.

Ensuite, le personnel médical vérifiera votre état global de santé, puis on vous proposera sûrement de faire bénéficier à votre enfant du peau à peau; c’est rassurant,  cela lui permet de contrôler sa température corporelle, et ce contact le stimule à vouloir  téter. Même si vous avez subi une césarienne, vous pouvez le tenir dans vos bras. 

Les infirmières en profiteront pour vous faire un « cours 101 » sur la bonne façon de mettre votre nourrisson au sein, si vous choisissez d’allaiter.

Ensuite, on vous suggèrera sûrement de dormir quelques heures afin de récupérer un peu de l’épreuve olympique à laquelle vous venez juste d’être confrontée. 

Les jours suivants 

Pendant les quelques jours que vous passerez à la maternité, le personnel médical vérifiera votre état de santé à intervalles réguliers : le pouls, la température, la tension, les plaies causées par l’accouchement ainsi que leur cicatrisation et l’évolution de votre utérus.

On vous posera aussi des questions sur l’aspect global de vos lochies (les pertes sanguines qui suivent l’accouchement). En effet, l’hémorragie est l’un des risques les plus importants à la suite d’un accouchement. Si vous perdez du sang au point de remplir une serviette hygiénique à l’heure, pendant deux heures vous devez consulter dans les plus brefs délais.

Soins du bébé

Les infirmières sont là pour répondre à toutes vos questions. N’hésitez donc pas à leur faire part de tout ce qui vous passe par la tête... Elles vous montreront aussi comment laver, sécher et prendre soin de vos plaies, le cas échéant. Pour les nouvelles mamans qui apprennent à allaiter, il ne faut pas se gêner et demander à l’infirmière si le bébé est bien positionné pour chaque boire s’il le faut, cela diminue les gerçures et autres blessures au sein.

De plus, le personnel de la maternité vous montrera comment procéder aux soins de base de votre enfant, si c’est votre premier (ou que vous avez perdu l’habitude) : le changement de couche, la manière sécuritaire de le porter, le bain, la prévention du syndrome du bébé secoué, la sécurité en voiture, le dodo sur le dos, etc. Encore une fois, n’hésitez pas à faire clarifier ce qui vous semble flou.

Le retour à la maison

Après ces quelques jours dans un milieu parfaitement encadré, et la fatigue qui n’aide pas, il n’est pas rare pour la nouvelle maman de se sentir un peu débordée en rentrant à la maison. Si c’est possible, tâchez de vous faire aider par votre conjoint, votre mère, votre belle-mère ou par des proches. Soyez aussi à l’aise de limiter les visites en temps et en fréquence si vous souhaitez vous reposer et profitez de ces premiers jours pour apprendre à vivre avec ce nouvel être, tout en tentant de décoder ses pleurs et ses besoins.

Rendez-vous et visite de l'infirmière 

Votre gynécologue procèdera lui aussi à un examen complet environ quatre à six semaines après votre accouchement afin de vérifier que vous êtes en parfaite santé. Bébé quant à lui, devrait visiter son pédiatre ou son médecin de famille vers l’âge d’un mois.

Les CLSC reçoivent un avis de toutes les naissances sur leur territoire et vous contacteront dans les trois jours après votre sortie de l’hôpital afin de planifier une visite à votre domicile, à une heure qui vous conviendra. Les infirmières effectueront un suivi postnatal du nouveau-né et de la mère, répondront à vos questions concernant les soins ou l’allaitement et vous feront part des ressources disponibles pour les nouveaux parents dans votre municipalité ainsi que des façons de procéder pour planifier la vaccination.

Rencontres postnatales 

Enfin, n’hésitez pas à participer à des rencontres postnatales en groupe. Les intervenantes qui animent ces rencontres sont aussi en mesure de vous apporter du soutien et vous diriger vers les bonnes personnes, si vous en avez besoin. Qui plus est, c’est une excellente façon de rencontrer de nouvelles mamans et de vous en faire des amies qui vivent les mêmes choses que vous au quotidien.

Les premières semaines

Les premières semaines après l’accouchement sont souvent exigeantes, à cause de la fatigue ainsi que de toutes les nouvelles choses à assimiler. Cependant, après quelque temps, vous vous habituerez à votre nouvelle routine, et irez même jusqu’à oublier de quoi était faite la vie avant l’arrivée de ce petit être qui dépend entièrement de vous...

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Cet article a été révisé par Geneviève Harbec, cadre conseil pour le secteur de la pédiatrie au Chu Sainte-Justine.

Logo ste-justine

Vous aimerez aussi