Placenta accreta et hémorragie

Auteur
Chantal Lemay

Vanessa a accouché il y a quelques semaines et a eu une hémorragie causée par un « placenta accreta ». Elle se demande s'il y a des chances que cela se produise à nouveau lors d'une grossesse ultérieure.

Un placenta accreta est en fait une insertion anormale et trop profonde du placenta aux parois de l'utérus. Cette condition survient environ 1 fois pour 2500 naissances. Les facteurs de risques de présenter un placenta accreta sont la présence d'un placenta praevia (insertion du placenta trop près de l'ouverture de l'utérus) et une césarienne antérieure.

Près de 10 % de femmes qui présentent un placenta praevia présentent aussi un placenta accreta. Plus le nombre de césariennes augmente, plus le risque de placenta accreta augmente. Tel que vous en témoignez, l'hémorragie est l'une des complications principales d'un placenta accreta.

Dans certaines circonstances, il est nécessaire d'administrer des produits sanguins et même parfois de procéder à l'hystérectomie ou le retrait de l'utérus. Les risques pour le foetus sont surtout la naissance prématurée et toutes les complications qui y sont liées.

Il est donc important de discuter de votre état avec un professionnel de la santé, lors de la planification d'une prochaine grossesse, afin d'assurer votre sécurité et celle du bébé à venir.

Vous aimerez aussi

Commentaires