Montée de lait durant la grossesse : est-ce normal?

Auteur
Stéphanie Hogues
Montée de lait pendant la grossesse, est-ce normal?

Vous approchez du 3e trimestre de grossesse et voilà que du lait s’écoule déjà de vos seins. On se méprend souvent entre les véritables montées laiteuses et les écoulements de colostrum, mais une chose est certaine, un liquide sort de vos seins et entraine des interrogations. Votre corps se prépare tranquillement à l’arrivée de bébé!

Est-ce normal?

Lors de la deuxième moitié de la grossesse, tout est en place pour produire du lait. La nature est bien faite, car c’est pour cette raison que les mamans de bébés nés prématurément peuvent allaiter.

Par conséquent, il est tout à fait normal de voir des gouttes de colostrum couler, surtout lors du bain, car la chaleur active l’éjection du lait. Cela dit, il n’est pas moins normal de ne jamais voir de colostrum perler sur vos seins. De plus, cela n’a rien à voir avec la capacité d’allaiter ou une future production de lait. 

Quels sont les différents types de lait?

Lorsqu’une femme allaite, elle offre trois types de lait à son bébé à partir de la naissance.

  1. D’abord, le colostrum (le lait des premiers jours) est très visqueux et coloré. Il peut avoir une teinte jaunâtre et avoir l’aspect du miel. Durant la grossesse, c’est habituellement ce lait qui s’écoule des seins. Le colostrum sera offert durant les 3 à 5 premiers jours de vie de bébé.
  2. Ensuite, le lait de transition sera prêt pour le bébé au moment de la montée laiteuse.
  3. Finalement, il y aura le lait mature qui se modifiera durant la tétée (ce dernier contient plus d’eau au début de la tétée et plus de gras en fin de tétée).

Bien que le lait se modifie à travers le temps, ne vous en faites pas si des gouttes de colostrum s’écoulent de vos seins plusieurs semaines avant l’accouchement. Le corps est bien fait. Votre bébé recevra le lait adapté à ses besoins au moment opportun.

Puis-je tirer mon lait?

Bien que le lait maternel puisse être congelé, il n’est pas recommandé de tirer son lait avant l’accouchement. En fait, la stimulation des seins (des mamelons surtout) entraine une production d’hormone appelée ocytocine, qui provoque des contractions utérines. L’expression du lait pourrait donc provoquer un accouchement prématuré chez les femmes à risque.

Sachez également que l’expression du lait durant la grossesse n’en augmente pas sa quantité après l’accouchement. Cette expérience pourrait s’avérer très décevante puisque les hormones responsables du maintien de la grossesse font en sorte que la quantité de colostrum produit demeure minime.

Conseil 

Faites confiance à votre corps, il se transforme en prévision du grand jour de l’accouchement. En attendant, commencez dès maintenant à insérer des compresses d’allaitement dans votre soutien-gorge pour ne pas mouiller vos vêtements. Comme mentionné plus tôt, évitez de stimuler vos seins pour en extraire le lait, cela pourrait causer un engorgement. Une sensibilité des seins est normale, mais si la douleur augmente, consultez un professionnel de la santé.

Bonne fin de grossesse!

Vous aimerez aussi