Quelques maladies à surveiller quand on est enceinte

Certaines maladies bénignes pour la femme enceinte peuvent représenter une menace pour le foetus. En effet, une infection peut se transmettre au bébé à travers le placenta ou encore au moment de l'accouchement. Voici quelques maladies à surveiller de près...

Les maladies à éruptions cutanées

Ces maladies très contagieuses contractées habituellement à l'âge scolaire - rougeole, oreillons, rubéole, varicelle - sont dangereuses pour la santé du foetus si la femme enceinte en est atteinte. Ces virus peuvent entrainer des malformations diverses chez le bébé, un accouchement prématuré, une fausse couche ou encore un bébé mort-né.

Si vous avez déjà été vaccinée ou avez contracté l'un de ces virus durant votre jeunesse, vous êtes immunisée contre la maladie en question et le foetus ne court aucun danger. En Amérique du Nord, environ 9 femmes sur 10 sont immunisées contre la varicelle, tandis que 3 femmes sur 4 sont immunisées contre la rubéole.

Vous planifiez une grossesse prochainement?

Parlez-en d'avance à votre médecin. Grâce à une prise de sang, il s'assurera que votre organisme possède les anticorps nécessaires contre ces maladies contagieuses. Si vous n'aviez pas reçu tous les vaccins requis, comme le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) ou celui contre la varicelle, ou si vous avez besoin de vaccins de rappel, ce serait le moment parfait pour y remédier.

Vous devrez ensuite patienter quelques mois avant d'entreprendre une grossesse afin de ne pas transmettre le virus vivant (bien qu'il soit atténué dans le vaccin) au jeune foetus. Toutefois, ces vaccins ne peuvent pas vous être administrés lorsque vous êtes enceinte. Il faut dans ce cas attendre après l'accouchement, en prévision de grossesses futures.

La 5e maladie

On la surnomme ainsi, car la 5e maladie, caractérisée par une éruption cutanée, a été découverte après la scarlatine, la rougeole, la rubéole et la roséole. Le virus se transmet par les sécrétions respiratoires du nez et de la gorge ou par les mains contaminées. Une fois les éruptions cutanées apparues, il n'y a plus de risque de contagion.

Symptômes

Les symptômes apparaissent entre 4 et 14 jours après la contamination. Les symptômes possibles s'apparentent, dans un premier temps, beaucoup à ceux d'une grippe :

  • maux de tête,
  • maux de gorge,
  • difficulté à respirer,
  • fièvre,
  • courbatures,
  • rougeurs au visage (surtout aux joues) qui s'étendent au reste du corps.

Chez les adultes, la 5e maladie est sans symptôme dans 20 à 30 % des cas. Les autres, au contraire, peuvent vivre des inconforts variant de légers à profonds, se manifestant surtout par des courbatures semblables à de l'arthrite qui attaquent les bras et les jambes. Quelques personnes en sont incommodées de deux à trois semaines, parfois plus selon leur âge et leur état de santé.

Conséquences 

Ce virus n'est habituellement pas très grave, sauf si vous êtes enceinte. Si la 5e maladie est contractée avant la 20e semaine de grossesse, le risque que le foetus soit infecté est de 8 à 10 %. Les conséquences? Parfois une anémie sévère chez le bébé ou encore une fausse couche. La 5e maladie ne cause pas de malformations chez l'enfant. La contraction de ce virus après 20 semaines de grossesse comporte un risque très faible, voire presque nul, pour le foetus.

Immunité 

Environ 1 femme sur 2 est immunisée, car plusieurs ont été exposées à cette maladie étant jeunes. Si vous n'êtes pas certaine de l'avoir déjà contractée, une prise de sang permettra de savoir si vous possédez ou non les anticorps nécessaires.

À ce jour, il n'existe pas de vaccin ni de médicaments contre la 5e maladie, qui a été découverte récemment comparativement aux autres maladies éruptives. C'est pourquoi la prudence est de mise. Si vous êtes enceinte, évitez les rencontres directes avec un enfant atteint de ce virus.

La listériose

La listériose est une infection alimentaire causée par une bactérie, la listeria monocytogenes, présente dans l'eau et le sol. Celle-ci peut se retrouver dans les légumes crus, les fromages, les produits laitiers non pasteurisés, les viandes, les poissons crus, les charcuteries et les plats cuisinés.

Symptômes

Les symptômes apparaissent quelques jours ou quelques semaines après l'infection alimentaire :

  • nausées,
  • vomissements,
  • crampes abdominales,
  • diarrhée,
  • constipation,
  • fièvre,
  • maux de tête,
  • raideur dans la nuque.

Conséquences

La listériose est une infection rare, mais sérieuse, qui peut être traitée grâce à des antibiotiques si elle est diagnostiquée rapidement.

Si elle n'est pas soignée, la listériose chez la femme enceinte peut causer des dommages au foetus dont des problèmes respiratoires, une hypothermie ou une méningite. La bactérie peut également être responsable d'un accouchement prématuré, d'une fausse couche ou d'un bébé mort-né.

Précautions alimentaires à adopter :

  • Ne consommez pas de viande, de volaille ou de poisson crus (prenez un répit des tartares et des sushis!) et assurez-vous d'une cuisson adéquate. Si vous mangez des moules ou des huitres, vous ne devez pas avoir de doute quant à leur fraicheur.
  • Lavez les fruits et les légumes crus ainsi que les herbes aromatiques avant de les consommer. Évitez les graines germées crues, comme le soya.
  • Évitez les crudités et salades prêtes à manger contenant du thon, de la mayonnaise, des oeufs cuits ou de la volaille.
  • Cuisez les poissons et les fruits de mer fumés et réfrigérés, ou optez pour ceux en conserve ou qui se gardent longtemps.
  • Optez pour les charcuteries séchées et salées. Évitez les pâtés et les viandes à tartiner réfrigérées ou choisissez celles en conserve ou qui se gardent longtemps. Choisissez des viandes froides tranchées préemballées ou réchauffez-les avant de les consommer. Évitez de manger des saucisses fumées non réchauffées.
  • Privilégiez le lait, le fromage et les produits laitiers pasteurisés. Évitez le fromage au lait cru (même pour une raclette, qui n'égalerait pas un processus de pasteurisation), les fromages à pâte molle et semi-molle (brie, camembert, bleu, feta) s'ils sont faits avec du lait non pasteurisé. Retirez la croûte des fromages, car elle risque de véhiculer la bactérie.
  • Lavez-vous les mains après avoir manipulé de la viande, de la volaille ou du poisson cru et nettoyez les ustensiles, planches à découper et comptoirs utilisés.
  • Assurez-vous que le réfrigérateur et le congélateur soient propres et à la bonne température. Le réfrigérateur ne doit pas dépasser 4 °C (40 °F). Respectez les dates limites de consommation des aliments et ne conservez pas les restes plus de 4 jours.
  • Ne décongelez pas les aliments à la température de la pièce, mais plutôt dans l'eau froide ou au four à micro-ondes.
  • Réchauffez les plats cuisinés (température interne de 74 °C (165 °F)), car la listériose peut contaminer les aliments déjà cuits. Ne laissez pas les aliments frais ou cuisinés plus de 2 heures hors du réfrigérateur.

En cas de doute, une prise de sang permet de déterminer s'il y a ou non présence de la bactérie listeria dans l'organisme, et si le test s'avère positif, l'infection se guérit grâce à des antibiotiques adaptés aux femmes enceintes.

La toxoplasmose

La toxoplasmose est une infection d'origine alimentaire causée par un parasite. Cette infection fréquente et bénigne touche surtout les personnes ayant le système immunitaire affaibli ou modifié, comme les femmes enceintes, les nouveau-nés et les personnes âgées.

Si vous avez un chat à la maison, il y a des chances que vous soyez déjà immunisée. En effet, le parasite de la toxoplasmose est présent dans les intestins des félins, dans la terre, sur les légumes non lavés et dans la viande crue ou mal cuite.

Symptômes

Les symptômes possibles ressemblent à ceux de la grippe :

  • ganglions enflés,
  • maux de tête,
  • courbatures,
  • fatigue,
  • fièvre.

Ils apparaissent environ 1 à 3 semaines après l'infection, quoiqu'il soit possible qu'il n'y ait aucun symptôme apparent.

Conséquences

La toxoplasmose n'est pas dangereuse pour la femme enceinte, mais si le parasite traverse le placenta, le foetus court un risque de lésions cérébrales ou oculaires. La mère peut également faire une fausse couche ou donner naissance à un bébé mort-né. Néanmoins, le risque d'infection du foetus demeure mince, et plus la grossesse avance, plus le système immunitaire du bébé devient efficace.

Prévention 

Pour éviter les risques de toxoplasmose durant votre grossesse, voici quelques précautions à suivre : 

  • Suivez les mêmes précautions alimentaires que celles mentionnées précédemment dans la prévention de la listériose.
  • Déléguez le nettoyage de la litière du chat ou mettez des gants.
  • Enfilez des gants pour faire du jardinage ou lavez bien vos mains par la suite.

Un test sanguin en début de grossesse permet de savoir si vous êtes immunisée ou non contre la toxoplasmose. Si vous contractez la toxoplasmose alors que vous êtes enceinte, des antibiotiques pourront grandement réduire le risque de contaminer le foetus.

En résumé

Ces quelques maladies sont à surveiller lorsque vous êtes enceinte. Toutefois, soyez rassurée, car les chances qu'une de ces infections affecte le foetus demeurent tout de même relativement minces.

De façon générale, rappelez-vous de ne pas négliger un problème de santé qui peut vous sembler de moindre importance, car celui-ci pourrait avoir des répercussions sur le foetus. Par exemple, une infection urinaire non soignée comporte un risque d'accouchement prématuré.

En ce qui concerne les maladies chroniques, comme le diabète ou l'hypertension, par exemple, votre médecin vous accordera un suivi particulier lors de votre grossesse afin que le foetus n'en soit pas affecté.

Si vous avez des questions ou ressentez certains symptômes qui vous inquiètent, discutez-en avec votre médecin. Le service téléphonique gouvernemental Info-Santé est une ressource complémentaire facile d'accès si vous désirez rejoindre un professionnel de la santé pour obtenir de l'information en cas de problème non urgent. Le numéro téléphonique valide pour tout le Québec, effectif 24 heures par jour et 7 jours par semaine, est le 8-1-1.

Marie-Eve Boivin, rédactrice Canal Vie

Note

Les informations contenues dans cette article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi