Les produits capillaires pendant la grossesse

Auteur
Chantal Lemay

Hadja est enceinte de 21 semaines. Elle se demande si les produits chimiques contenus dans les défrisants capillaires pourraient causer des problèmes à son bébé.

Les données scientifiques disponibles à l'heure actuelle ne font pas de lien entre l'utilisation de produits capillaires (colorants ou permanentes) et la présence d'effets néfastes sur la grossesse ou le foetus. Ainsi, l'utilisation de ces produits, 3 à 4 fois cours de la grossesse, semble sécuritaire.

Les produits de lissage 

Toutefois, il est important de savoir que plusieurs produits de lissage, en vente dans les salons de coiffure, ont fait l'objet d'avertissement par Santé Canada en 2011. En effet, plusieurs de ces produits contiennent des concentrations de formaldéhyde supérieures aux recommandations maximales en vigueur (0.2 %).

L'utilisation des produits visés par l'avertissement de Santé Canada sont donc certainement à éviter chez toute la population. Finalement, la travailleuse enceinte qui est exposée à ce type de produits de façon quotidienne doit prendre certaines précautions pour réduire les risques et en discuter avec le professionnel de la santé qui assure son suivi de grossesse.

Vous aimerez aussi

Commentaires