Les cours prénataux

Lorsqu'elles tombaient enceintes, nos grands-mères (et toutes les femmes avant elles) devaient généralement se contenter d'écouter les conseils bien intentionnés de leurs familles, voisines et amies... Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui! De nombreuses ressources sont désormais disponibles afin de nous préparer le mieux possible à la grande expérience de la parentalité : ouvrages spécialisés, revues, films documentaires, et bien sûr, les cours prénataux.

Mais que sont-ils exactement? Voici de quoi vous éclairer...

Les différentes sortes de cours prénataux

Les cours prénataux se divisent globalement en deux sortes. 

Les cours mis en place par un organisme reconnu

Ce sont généralement les CSSS-CLSC qui organisent les cours prénataux. Les thèmes et les sujets traités sont les même d'un centre à l'autre et abordent une multitude de sujets en quelques rencontres. Les réunions sont animées par une infirmière et il peut arriver que certains intervenants extérieurs soient invités à présenter un sujet précis. Les cours sont ouverts aux couples et aux mères seules (soit parce qu'elles sont célibataires ou que le conjoint ne peut y assister en raison d'un conflit d'horaire, par exemple)

Les cours privés

Ces cours peuvent être donnés par une multitude de personnes ou d'associations : maisons de naissances, sages-femmes ou accompagnantes de naissance, infirmières spécialisées, naturopathes, professeurs de yoga prénatal (par exemple) ou autre...

En fait, n'importe qui peut créer un cours s'il pense avoir quelque chose de spécifique à apporter à de futurs parents. Il convient donc de vérifier le sérieux de l'association et des enseignements apportés. Les cours privés sont fréquemment axés sur des thèmes plus spécifiques, comme l'accouchement naturel, les méthodes de respiration, l'hypnose, la participation active du conjoint, etc. De plus, les cours privés peuvent être pris en petits groupes ou encore seul avec l'intervenant. Parfois, ce dernier pourra même se déplacer et vous offrir ses services à domicile.

Les thèmes abordés

Même si certaines différences peuvent être remarquées entre les cours (particulièrement en ce qui a trait aux cours privés), les sujets traités sont assez standards et incluent :

  • L'alimentation (pendant et après la grossesse)
  • L'évolution pendant la grossesse
  • La préparation à l'accouchement
  • L'allaitement
  • Les soins au nouveau-né
  • Le rôle de parent
  • Les nouvelles habitudes de vie
  • Le retour à la maison, le post-partum
  • Les attentes, les difficultés, etc.

Comme nous l'avons vu plus haut, les cours privés peuvent être plus ou moins orientés vers une autre spécificité liée à la grossesse et à l'accouchement. Par exemple, si vous souhaitez développer certaines méthodes de respiration ou faire appel à l'hypnose pour réduire la douleur, ou encore au chant prénatal, il faudra obligatoirement se tourner vers des intervenants du milieu privé.

Pour qui?

N'importe quel futur parent peut s'inscrire à un cours prénatal. Toutefois, ce sont généralement les femmes enceintes pour la toute première fois (avec leurs conjoints) qui souhaitent suivre un cours de ce type dans un CSSS. Après avoir vécu une première grossesse et un accouchement, le sujet est souvent assez démystifié et les parents ne voient pas la nécessité de répéter l'expérience.

Au contraire, dans le cas des cours privés, ce sont souvent des couples qui en sont à leur 2e ou 3e enfant. En effet, ayant déjà assimilé l'information générale lors de leur première expérience, ils cherchent à approfondir leurs connaissances avec une méthode d'approche différente.

Quand les prendre?

Dans les CSSS, les cours sont donnés selon un calendrier précis et les places sont limitées. Pour cette raison, on recommande de s'inscrire à partir de la 12e semaine de grossesse. Le personnel vous indiquera alors la date de début de  la prochaine série de cours. Le plus souvent, les infirmières s'arrangent pour que vos cours aient lieu au début de votre 3e trimestre de grossesse : ainsi, vous avez dépassé les inconforts du début, vous avez encore de l'énergie... et comme la date de votre accouchement n'est pas trop éloignée, vous vous souviendrez de toute l'information reçue lors du grand jour!

Pour ce qui est des cours privés, il est aussi recommandé de s'inscrire en début de grossesse. Les intervenants que vous aurez choisis vous expliqueront leur protocole quant au meilleur moment pour commencer les cours. Dans certains cas, il est possible d'organiser des cours « à la carte » selon vos intérêts, vos questions et l'emploi du temps qui vous convient le mieux.

Durée, tarifs

Les cours offerts dans les CSSS se donnent sur une période de 5 à 6 semaines, à raison d'une rencontre par semaine. Ces réunions sont le plus souvent gratuites. Dans certains cas, on vous demandera de contribuer aux frais des photocopies et brochures, mais cette participation financière reste toujours modique (il faut compter 10-20 $ au maximum).

Pour les cours privés, c'est une tout autre histoire... Ils sont évidemment payants et peuvent aller de 30 $ à 150 $ ou plus par rencontre. Tout dépend de ce que vous recherchez. De plus, le nombre de rencontres prévues est à discuter avec l'intervenant choisi. Toutefois, lorsque les spécialistes appartiennent à un corps de travail agréé (infirmières, naturopathes diplômés, etc.), ils vous fourniront des reçus pour les assurances.

Est-ce vraiment nécessaire?

Chaque futur parent se doit de répondre lui-même à cette question... Lors d'une première grossesse, nous avons souvent tendance à être un peu perdus entre les recommandations et les centaines de conseils prodigués par l'entourage. Cela peut donc être une bonne chose de prendre un cours dans un CSSS afin de démystifier un peu tout ça et de rencontrer des personnes qui vivent la même chose que nous en même temps (et non, il y a 15 ou 30 ans). Pour le futur papa, c'est aussi un moyen concret de visualiser tout ce qui va se passer dans les prochains mois. Lors d'un 2e enfant (ou plus), vous n'aurez peut-être pas le temps ou l'envie de renouveler l'expérience...

Mais dans tous les cas, sachez que, peu importe que vous suiviez ou non un cours prénatal, votre enfant trouvera bien le moyen de se montrer le bout du nez!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires