L'alimentation chez la femme enceinte - quelques réponses

Pomme alimentation femme enceinte

Lors de la grossesse, il est évidemment recommandé de bien manger, comme à chaque étape de la vie : légumes et fruits en abondance, produits laitiers, viandes, poissons... Toutefois, certaines femmes connaîtront des dégoûts alimentaires si grands qu'elles ne pourront répondre à leurs besoins de consommation d'aliments.

Les suppléments

Il est suggéré de prendre des suppléments alimentaires spécifiquement conçus pour les femmes enceintes. Ils contiennent notamment plus de fer et d'acide folique, essentiels à la santé de la femme et de l'enfant à naître. Le produit le plus connu est le Materna, mais il existe le même genre de produit en pharmacie sous une marque maison qui peut faire économiser quelques dollars.

Des aliments dangereux?

Il faut savoir que certains aliments peuvent devenir de véritables bombes pour le foetus s'ils ne sont pas adéquatement consommés. Voici quelques mises en garde.

Caféine

Il n'est pas recommandé de boire du café en grande quantité pendant la grossesse. De récentes études américaines mettent en cause la caféine dans les risques de fausses couches au cours du premier trimestre. La caféine s'infiltrerait dans le sang du bébé.

Toutefois, il semblerait qu'en boire une tasse le matin ne serait pas bien grave. En fait, on suggère de consommer entre une tasse et demie et trois tasses de café par jour (soit entre 400 et 450 g).

Quelques trucs pour réduire sa consommation

  • En moyenne, une tasse de café contient entre 107 et 135 mg de caféine et une tasse de thé, l'équivalent de 34 à 40 mg. Il est donc préférable de remplacer le café par le thé.
  • Si on aime le goût, on peut aussi en diminuer la teneur, le faire plus allongé pour ainsi avoir le privilège d'en boire davantage.
  • Les mêmes conseils de modération s'appliquent au cola : en limiter la consommation à trois boissons par jour (un cola = 45 mg).
  • Il est à noter que le chocolat contient aussi de la caféine. Une portion normale de gâteau au chocolat en contient environ 14 mg alors que le lait au chocolat, 8 mg. Avis aux gourmands!

Eau : laquelle choisir?

La plupart des livres affirment qu'une femme enceinte doit boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour. Après tout, le corps du foetus est composé à 95 % d'eau. Beaucoup recommandent de boire de l'eau de source, étant donné la grande quantité de chlore qui se retrouve dans certaines eaux du robinet et les risques d'intoxication comme celle de Walkerton, en mai 2000. Sept personnes sont mortes et deux mille trois cents sont tombées malades lorsqu'une souche mortelle de la bactérie E. coli a contaminé le système d'approvisionnement en eau de cette municipalité ontarienne. On conseille aussi d'éviter l'eau du robinet, car elle peut contenir trop de nitrates.

Listériose (viandes, poissons, fruits, légumes et produits laitiers)

La listériose est causée par la bactérie Listeria monocytogène que l'on trouve dans le sol et l'eau, surtout en milieu rural. Les légumes et le bétail peuvent être contaminés, ainsi que le lait et les produits à base de lait non pasteurisés.

Éviter la listériose : quelques précautions

  • Il importe de bien laver les légumes avant chaque consommation
  • On choisit des produits laitiers pasteurisés. À éviter, donc, les fromages au lait cru, les fromages mous de type camembert et le feta. Le fromage cottage, les tranches de fromage et le yogourt pasteurisés sont jugés inoffensifs.
  • Les viandes et les poissons doivent être cuits à une température excédant 160 degrés Fahrenheit (50 degrés Celcius) pour que cette bactérie meure.
  • Elle ne résiste pas non plus à la congélation puisque c'est à la température de la pièce qu'elle prolifère.
  • Laisser les aliments au-delà de deux heures sur un comptoir est risqué.
  • Évitez le steak tartare et les sushis (bien que certaines femmes en consomment régulièrement!).
  • Il faut toujours laver les couteaux, comptoirs et planches qui ont été en contact avec des aliments non cuits.
  • Certaines sources disent qu'il vaut mieux cuire complètement les oeufs avant de les manger, mais Santé Canada n'en fait pas mention. Toutefois, pour éviter les risques de salmonelle, assurez-vous que le blanc soit bien cuit.

Symptômes de listériose

Une personne affectée par la listériose fait habituellement de la fièvre et souffre de douleurs musculaires, parfois de nausées et de vomissements. Ces deux derniers symptômes s'avèrent difficiles à reconnaître pour une femme enceinte et mieux vaut ne pas s'alarmer chaque fois qu'ils apparaissent.

Risques pour le foetus

L'infection durant la grossesse peut mener à un accouchement prématuré, à une infection du nouveau-né ou à l'accouchement d'un enfant mort-né. Elle peut aussi provoquer la méningite.

Les femmes enceintes, dont le système immunitaire est plus faible, courent 20 % plus de risques de contracter la listériose. Mais rien ne sert de paniquer si toutes les mesures de précaution ont été respectées!

Persil - safran

Le mythe voulant qu'il soit interdit de manger du persil et du safran quand on est enceinte est faux. En fait, ces herbe et épice ont bien un pouvoir abortif, mais il faudrait en ingurgiter des quantités astronomiques pour parvenir à nuire au bébé. De plus, le persil abortif est une variété bien particulière que l'on ne vend pas ici sur le marché. En somme, un taboulé ou un riz safrané n'a jamais fait mourir personne!

Tisanes

Rien de mieux pour se détendre qu'une bonne tisane, surtout pendant la grossesse, puisque la femme enceinte ne peut pas prendre de médicaments pour induire le sommeil.

Certaines tisanes sont déconseillées :

  • Camomille
  • Millefeuille
  • Acte à grappe noire et bleue
  • Aloès
  • Ginseng
  • Houblon
  • Genévrier
  • Idraste du Canada
  • Angélique
  • Harmoise
  • Bourdaine
  • Achillée
  • Cascara
  • Huile de ricin
  • Safran à grande dose
  • Sauge
  • Verveine bleue
  • Réglisse

Les tisanes conseillées sont celles à base de :

  • Fruits
  • Pelures d'agrume ou d'orange
  • Gingembre
  • Mélisse officinale
  • Fleur de tilleul
  • Églantier

Toxoplasmose

La toxoplasmose est une maladie parasitaire qu'on peut contracter après avoir mangé des légumes du jardin non lavés, de la viande d'agneau ou de porc mal cuite ou encore après un contact direct des mains avec de la terre.

Ici, au Québec, on nous dit de faire surtout attention aux selles des chats domestiques, particulièrement aux félins qui vont à l'extérieur et qui pourraient avoir mangé un oiseau atteint de la maladie. Mais le risque est encore mince puisqu'il faudrait ramasser la litière avec ses doigts et oublier de les laver avant de se les mettre dans la bouche, ce qui est fort improbable. Cela dit, pour être rassurée, faites changer la litière par votre conjoint ou faites-le vous-même, mais avec des gants.

Risques associés à la toxoplasmose

Contractée lors de la grossesse, cette maladie peut être grave parce que les protozoaires (organismes vivants unicellulaires) traversent le placenta et infectent le foetus.

Symtômes

Les symptômes peuvent être minimes :

  • Ganglions enflés
  • Fièvre légère
  • Fatigue
  • Douleurs musculaires ou articulaires.

De nombreuses femmes, sans même le savoir, ont déjà contracté la maladie. On peut demander au médecin de faire des tests sanguins pour savoir si on est immunisée ou non.

Dangers pour le foetus?

  • Au premier trimestre, il est rare que la toxoplasmose puisse traverser le placenta.
  • Au troisième trimestre, la contamination est plus fréquente, mais beaucoup moins grave.
  • C'est au deuxième trimestre que l'atteinte est la plus sévère, entraînant des lésions cérébrales et oculaires.
  • Tout bien considéré, le risque d'infection du foetus en cours de grossesse est relativement limité : de 1 à 5 pour 1000 grossesses. Quant à celui d'avoir un enfant gravement atteint, il l'est plus encore : 3 pour 10 000 naissances.
  • Plus la contamination de la mère a lieu tôt au cours de sa grossesse, moins il y a de chances que le virus passe la barrière placentaire. S'il réussit, cependant, les conséquences seront graves.

En somme, à éviter :

  • La viande et le poisson crus (tartare, sushis, carpaccio...) ou mal cuits.
  • Les crustacés (moules, huîtres), à moins d'être sûr de leur fraîcheur.
  • Les viandes froides : même si le risque de listériose est rare, les femmes enceintes dont le système immunitaire est affaibli sont plus sensibles aux bactéries.
  • Les fromages au lait cru.
  • Enfin, certains poissons comme le thon (sauf en conserve), le requin ou l'espadon, qui contiendraient aujourd'hui trop de mercure pour être considérés sans danger pour le bébé. Certaines sources affirment que les femmes devraient s'abstenir d'en consommer pendant leur grossesse. Santé Canada est plus modéré. L'organisme conseille aux femmes enceintes ou en âge de procréer ainsi qu'aux jeunes enfants de ne pas en consommer plus d'une fois par mois. Ingéré en grande quantité, le mercure peut endommager le cerveau du foetus et engendrer des problèmes graves chez le bébé, comme des troubles de la vision, de la parole et certains troubles neurologiques.

Dans le doute, on consulte!

Si vous avez des doutes, des questionnements, surtout n'hésitez pas à consulter votre médecin. Il est le meilleur juge de votre état et comme les recherches évoluent très rapidement sur la question, il est possible qu'il ait de nouvelles pistes pour vous éclairer.

Pour une maternité bien renseignée, consultez notre calendrier de grossesse !

Violaine Dompierre, éditrice Canal Vie

Vous aimerez aussi