Grossesse et autobronzant

Auteur
Stéphanie Hogues
Grossesse et autobronzant

Pendant la grossesse, pour un événement spécial ou simplement pour avoir meilleure mine, on peut avoir envie d’un beau teint basané. Toutefois, les salons de bronzage sont déconseillés. Est-il possible de se tourner vers les autobronzants? Sont-ils sécuritaires? Existe-t-il des produits contre-indiqués?

Pas d’études précises

Malheureusement, il n’y a pas d’études concernant l’utilisation d’autobronzant et de Spray tan chez la femme enceinte. Par contre, ces produits sont faits de façon générale à base de DHA qui tire sa source du végétal. Par conséquent, ces produits sont considérés comme étant à très faible risque vu leur origine végétale et aussi à cause de leur faible degré d’absorption lorsqu’on les utilise au niveau de la peau.

Des précautions

Préconisez les crèmes autobronzantes plutôt que ceux en vaporisateur, surtout ceux effectués en cabine. Lorsque vous étendez le produit sur votre peau à l’aide d’une lingette ou de votre main, il y a peu de risques pour votre bébé, voire aucun. À l’inverse, lorsque vous utilisez une formule en vaporisateur, vous pouvez inhaler le produit ce qui pourrait être dommageable pour l’embryon ou le fœtus.

Bref, comme pour plusieurs des soins personnels durant la grossesse, il faut les utiliser avec parcimonie. Pour un événement précis, vous pouvez vous permettre d’utiliser un autobronzant, mais pour tout le reste de la grossesse, laissez votre peau au naturel.

Vous aimerez aussi