Fausses et vraies contractions

Nadia est à la toute fin de sa grossesse. Elle a des pincements dans le vagin et des crampes inconfortables qui durent de 15 à 45 minutes. Elle veut savoir à quoi peuvent ressembler les fausses contractions.

Bonjour Nadia,

Je comprends vos inquiétudes et elles sont tout à fait légitimes. Premièrement, je vous rassure, car les pincements ou les petits chocs électriques ressentis dans le vagin ou au niveau du col de l'utérus sont généralement causés par les mouvements du bébé.

Bébé près du col 

Lorsque le bébé descend, en fin de grossesse, il vient parfois toucher le col et cela provoque des petits chocs. Parfois nous ressentons un peu la même chose lorsque l'on se cogne le coude. Pour vos crampes qui durent de 15 à 45 minutes selon les tâches que vous avez effectuées, c'est un peu plus difficile de vous répondre précisément sur la normalité, car il me manque des éléments. Voici ce que je peux dire afin de vous éclairer :

Contractions de Braxton-Hicks

Les fausses contractions, aussi appelées contractions de Braxton-Hicks, sont des contractions irrégulières perçues généralement à partir du quatrième mois de grossesse. Durant les derniers mois de gestation, elles peuvent devenir plus fortes et être confondues avec les contractions du vrai travail. Elles sont souvent associées aux changements de posture de la mère ou apparaissent après que la mère ait été longtemps en position debout...

Avant 37 semaines

Avant 37 semaines de gestation, si votre utérus se durcit de façon régulière, que ce durcissement dure au moins 20 secondes et que vous éprouvez de la douleur (parfois les premières contractions ressemblent à des crampes menstruelles), il peut s'agir de vraies contractions et il est alors nécessaire de consulter afin de s'en assurer.

Dès 37 semaines

À partir de 37 semaines, des contractions régulières et douloureuses peuvent indiquer le début du travail : c'est normal.

À terme

Lorsque l'on est à terme, voici ce qui différencie le vrai travail du faux (aussi appelé travail préparatoire).

Lors du faux travail

  • les contractions sont souvent irrégulières et n'augmentent pas en douleur;
  • leur fréquence, leur intensité et leur durée n'augmentent généralement pas;
  • la marche diminue la douleur ou n'a pas d'effet;
  • une douche, un bain ou du repos favorise l'arrêt des contractions.

Lors du vrai travail

  • la marche accentue l'intensité de la douleur;
  • le bain, la douche ou le repos n'aura pas d'effet sur les contractions;
  • les contractions sont régulières augmentent en fréquence, en durée et en intensité, c'est-à-dire qu'elles sont de plus en plus rapprochées dans le temps, plus longues et plus fortes;
  • la douleur augmente régulièrement et prend souvent naissance dans le dos et irradie dans l'abdomen.

J'espère que ces informations vous aideront à identifier le faux du vrai travail et rassurez-vous, même si vous n'accouchez pas au même hôpital, je suis certaine que du personnel compétent vous attend.

Alors, s'il vous reste encore des inquiétudes, à la suite de ma réponse, rien de mieux que de consulter un professionnel de la santé afin qu'il puisse bien évaluer la situation.

Vous aimerez aussi