Le facteur Rhésus et son impact sur la grossesse

Le facteur rhésus

Le facteur rhésus, que l’on devrait plutôt appelé système rhésus, peut être source d’inquiétude pour certaines femmes en cours de grossesses. En effet, l’incompatibilité sanguine entre la mère et le fœtus peut engendrer des ennuis de santé. Heureusement, de nos jours, ils sont relativement faciles à contrôler. Si, toutefois, vous êtes susceptible d’être affectée par la protéine rhésus, il est très important de demeurer vigilante.

Femmes à risque

Les femmes qui courent un risque sont celles qui présentent un groupe sanguin de rhésus négatif, soit O-, A-, B- ou AB-. Leurs globules rouges sont dépourvus de la protéine rhésus.

On estime qu’environ 15 % de la population serait dans cette situation. Il est possible qu’il y ait des complications lorsqu’une femme de rhésus négatif porte un bébé dont le groupe sanguin est de rhésus positif, donc porteur de la protéine en question. Il y a alors incompatibilité entre le sang de la mère et celui de l’enfant. Cette situation s’avère possible si le père de l’enfant présente un groupe sanguin de rhésus positif.

Enjeux lors d'une première grossesse

Lors d’une première grossesse, normalement, aucun problème ne surviendra, car la circulation sanguine de la mère et du bébé n’entre pas en contact. Cependant, une femme au rhésus négatif qui, lors de l’accouchement, serait exposée au sang de son enfant de rhésus positif, pourrait développer des anticorps Rh.

Cette situation peut également se présenter lors d’une interruption de grossesse, d’une fausse couche ou d’une amniocentèse. Ce n’est toutefois pas toujours le cas.

Enjeux lors d'une deuxième grossesse

Si, lors d’une grossesse ultérieure, vous portiez une fois de plus un fœtus au rhésus positif, ces anticorps pourraient s’avérer dangereux et s’attaquer aux globules rouges du bébé.

Rassurez-vous! Rares sont les grossesses qui ne seront pas menées à terme à cause du système rhésus. En effet, aujourd’hui, toutes les précautions sont prises pour empêcher d’éventuelles complications (anémie, lésions, oedèmes et stress cardiaque du fœtus, jaunisse après la naissance).

Grâce aux progrès de la médecine, il est devenu facile de prévenir ce genre de problème. Les fœtus qui souffrent de complications graves liées au facteur rhésus sont maintenant des cas isolés.

Maman rhésus négatif, bébé rhésus positif

À la 28e semaine de grossesse, les femmes ayant un groupe sanguin de rhésus négatif reçoivent dorénavant à titre préventif une injection d’immunoglobuline anti-Rh. Celle-ci fait en sorte que le corps ne développe pas d’anticorps s’il est mis en contact avec la protéine rhésus.

Toutefois, si des pertes de sang ont lieu plus tôt dans la grossesse, si une amniocentèse doit être réalisée ou d’autres procédures qui peuvent être à l’origine d’un contact entre la circulation sanguine de la mère et celle de l’enfant, l’injection sera faite dès que possible.

Pour celles qui n’auraient pas reçu l’injection, on leur fera rapidement, à la suite de l’accouchement, afin d’empêcher leur système immunitaire de réagir à la présence dans leur sang des globules rouges porteurs du facteur rhésus.

De façon générale, ces mesures de prévention s’avèrent suffisantes.

Néanmoins, on procédera à un dépistage systématique des anticorps, pour s’assurer qu’ils n’ont pas eu l’occasion de se développer. Ce sont des prises de sang régulières, tout au long de la grossesse, qui permettront de s’assurer qu’il n’y a pas de risque de complications.

Anticorps néfastes

Dans les rares cas où, malgré la prévention, le système immunitaire de la future maman aurait développé les anticorps néfastes, la grossesse sera étroitement surveillée. Des analyses de sang mensuelles et une surveillance rapprochée du fœtus permettront de déceler les possibles complications et les signes de détresse, afin d’agir rapidement.

Exceptionnellement, la sévérité du problème nécessitera un traitement plus soutenu, par exemple des transfusions sanguines in utero pour le bébé. Également, dans les deux jours suivant sa naissance, l’enfant risque de faire une jaunisse, qu’il convient de soigner adéquatement.



Future maman dont le groupe sanguin est de rhésus négatif, rappelez-vous que les complications sévères liées au système rhésus sont désormais extrêmement rares. Il est simplement important que vous vous pliiez aux mesures de prévention et de traitement mises en place pour vous, et votre grossesse devrait se dérouler sans problème.

Pour plus d’information, consultez infogrossesse.ca, le Guide mieux vivre avec notre enfant, de la grossesse à deux ans et discutez-en avec votre médecin.

Jeanne Dompierre et Cynthia Brunet, rédactrices Canal Vie

Vous aimerez aussi