L'évolution du poids de la mère pendant la grossesse

Auteur
Cynthia Brunet
L'évolution du poids de la mère pendant la grossesse.

L’évolution du poids durant la grossesse demeure une préoccupation constante pour les futures mamans. Dès les premières semaines, le ventre est surveillé, tout comme les chiffres sur la balance. Prenons-nous assez de poids, trop? Et pourquoi? Si le bébé pèse environ 7-8 livres à la naissance, pourquoi en ai-je pris tout autant après 3 ou 4 mois de grossesse?

Chaque grossesse est différente, chaque prise de poids l’est également. Il est important de savoir que le gain de poids ne correspond pas uniquement au poids de l’enfant à naitre. Il est également causé par l’augmentation du volume sanguin, le développement du placenta et de l’utérus et à de nombreux autres changements.

L’IMC vous donne un indice du gain de poids pendant la grossesse 

Les recommandations relatives au gain de poids pendant la grossesse dépendent de l’indice de masse corporelle (IMC) avant la conception. Selon votre poids avant d’être enceinte, il sera normal de prendre quelques livres ou plusieurs.

Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada :

  • si vous étiez sous votre poids santé (IMC de moins 18,8), il sera conseillé de prendre 28 à 40 livres pendant la grossesse;
  • si vous aviez un poids santé (IMC de 18 à 24,9), il faudra prendre 25 à 35 livres pendant la grossesse;
  • enfin, si vous étiez au-dessus du poids santé (IMC de 25 à 29,9), vous devrez prendre 15 à 25 livres pendant votre grossesse;
  • au-delà d’un IMC de 30, il est recommandé de prendre un maximum de 20 livres.

Les dangers du surpoids

La prise de poids excessive peut engendrer divers problèmes. Entre autres, le surpoids augmente les risques de diabète gestationnel, d’accouchement prématuré ou encore d’accoucher d’un gros bébé, ce qui peut entrainer des complications. 

Toutefois, il n’est pas recommandé de commencer une diète alors que vous êtes enceinte. Un nutritionniste peut vous donner des conseils pour choisir les bons aliments, mais il serait dommageable, tant pour vous que pour votre bébé, de diminuer votre alimentation

Et si on ne grossit pas assez?

À l’inverse, un gain de poids insuffisant est tout aussi problématique. Il augmente les risques que le bébé ait un faible poids à la naissance, que l’accouchement se produise avant terme et que la mère ait davantage de difficultés à allaiter.

Il ne faut cependant pas vous inquiéter si, en début de grossesse, vous perdez quelques livres. Les nausées et la perte d’appétit en sont souvent la cause. Si les nausées perdurent et que vous n’arrivez pas à vous alimenter correctement, discutez-en avec votre médecin.

La référence : le Guide alimentaire canadien

La prise de poids s’avère une donnée importante, mais la qualité et la diversité de l’alimentation l’est davantage.

En suivant les recommandations du Guide alimentaire canadien, la majorité des femmes prendront du poids de façon graduelle, sans être en surpoids ou en sous-poids.

Bien sûr, les besoins au niveau calorifique sont accrus durant la grossesse, mais pas autant qu’on pourrait le croire. Il est faux de penser qu’une femme enceinte doit manger deux fois plus. Elle doit plutôt choisir ses aliments de manière judicieuse. Il faut donc miser sur la qualité et non la quantité.

Selon le Guide alimentaire, les femmes enceintes devraient consommer, au 2e et 3e trimestre, 2 ou 3 portions additionnelles par jour. À ce moment de la grossesse, elles auraient besoin de 340 à 450 calories supplémentaires par jour.

Il est également recommandé de prendre, sur une base quotidienne, des multivitamines qui contiennent de l’acide folique et du fer.

Votre faim, votre meilleur indice

Faites-vous confiance. Vous découvrirez par vous-même s’il est préférable de prendre plusieurs petites collations plutôt qu’un gros repas. Peut-être aurez-vous des phases où vous aurez un appétit insatiable alors qu’à d’autres moments une simple salade vous suffira. Soyez à l’écoute de vos signaux de faim et de satiété et vous aurez un gain de poids adéquat. Privilégiez également un mode de vie actif. Même enceinte, il est bénéfique de faire des exercices sur une base quotidienne, à tout le moins de la marche.

Malgré tout, si vous avez de la difficulté à gérer la prise de poids ou si vous éprouvez de la difficulté à bien manger, prenez un rendez-vous avec un nutritionniste qui sera vous guider.

Vous aimerez aussi