La constipation quand on est enceinte

La constipation est l’un des désagréments qui peuvent affecter la femme enceinte. Puisqu’il est recommandé d’éviter les médicaments durant la grossesse, il s’avère important de connaitre certaines méthodes naturelles pour faciliter le travail des intestins.

Les causes

La constipation est causée, en autres, par les changements hormonaux qui ralentissent la digestion, la prise de suppléments de fer ou vitaminiques (Materna ou autres marques) et les hémorroïdes. Ces dernières sont dues au fait que l’utérus, qui est plus gros, exerce une pression sur les veines, ce qui les fait gonfler.

Les femmes qui sont sujettes d’ordinaire à la constipation ont bien des chances de voir le problème s’accentuer pendant leur grossesse.

La prévention

Il existe des trucs simples pour prévenir la constipation. Il s’avère essentiel de consommer à tous les jours des aliments riches en fibres, des fruits secs, des fruits et légumes, du jus de pruneau et beaucoup d’eau. L’exercice physique, pratiqué de façon quotidienne, par exemple la marche ou la natation, permet également dans certains cas d’éviter la constipation.

Quand ça ne suffit pas : 4 éléments à préconiser

Parfois, une bonne hygiène de vie ne suffit pas. Il faut donc miser sur ces éléments1 :

  1. Boire beaucoup et en tout temps : dès votre réveil, prenez une boisson chaude, accompagnez tous vos repas d’un breuvage, ayez en tout temps une bouteille d’eau à portée de la main.
  2. Ajouter des fibres à son menu : déjeunez avec du pain de blé entier ou des céréales de son, accompagnez votre repas de riz brun ou de légumineuses, mangez des légumes et des fruits en abondance et surtout, si possible, ne les pelez pas. Les fibres se trouvent en grande partie dans la pelure.
  3. Bouger : conservez un rythme de vie actif afin que vos abdominaux le demeurent tout autant. En effet, durant la grossesse, les muscles abdominaux se relâchent. Ils ne peuvent donc plus remplir la tâche essentielle de faire avancer la nourriture tout au long de l’intestin. Ne les laissez pas devenir paresseux, continuez à bouger chaque jour.
  4. En faire un rendez-vous : il est impératif de prendre le temps de s’arrêter pour aller à la salle de bain. Le fait de se retenir tout au long de la journée accentue le problème de constipation. Munissez-vous d’un bon livre et prenez le temps!

L’alimentation

Durant la journée, mangez des pruneaux ou buvez du jus de pruneaux. Favorisez les aliments suivants :

 

Recette naturelle pour soulager ceux qui soufffrent de constipation

Voici une recette tout à fait naturelle qu’on peut aussi donner aux enfants qui souffrent de constipation.

  • Dans une tasse en Pyrex, déposez une rangée de raisins secs, de figues, de dattes, de pruneaux et d’abricots secs, ajoutez une cuillerée à soupe de farine de maïs.
  • Recouvrez le tout d’eau jusqu’à un centimètre et demi au-dessus de la préparation.
  • Laissez reposer toute une nuit (ou un peu plus).
  • Passez au mélangeur et dégustez sur des toasts de blé entier.

En dernier recours: les médicaments

Si les mesures énumérées ci-haut ne sont pas suffisantes, il existe des suppléments de fibres (Métamucil) ou des émollients (Colace) qui pourront vous venir en aide. Quoique sécuritaires, ils peuvent cependant causer des ballonnements ou des flatulences. Pour ces raisons, il est préférable de discuter avec votre médecin qui pourra vous aider à trouver le meilleur produit pour vous.

Dans tous les cas, évitez l’huile de ricin2. Même si elle est connue pour ses vertus laxatives, elle peut également stimuler des contractions utérines et est associée à un risque de détresse fœtale. 

 

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas négliger ce problème. N’hésitez pas à consulter votre médecin, d’autant plus si la constipation dure depuis plus de 3 semaines, que vous avez du sang dans les selles ou si vous faites de la fièvre, avez des faiblesses ou une perte de poids.

 

Violaine Dompierre et Cynthia Brunet, rédactrices Canal Vie

1. Extenso, Le Centre de référence sur la nutrition de l'Universite de Montréal 

2. Soins préventifs et santé durant la grossesse, INSPQ, p.23

Vous aimerez aussi