Chat et grossesse

Auteur
Cynthia Brunet
Chat et grossesse

Votre adorable petit chat peut-il vraiment être un danger pour vous, plus précisément pour l’enfant que vous portez? En effet, ces petits félins peuvent transmettre la toxoplasmose, une maladie sans gravité pour la majorité des humains, mais qui comporte des risques véritables pour la femme enceinte. Devriez-vous vous séparer de votre chat le jour où vous tombez enceinte? Ou devrez-vous simplement prendre certaines précautions?

La toxoplasmose, qu’est-ce que c’est?

La toxoplasmose est une maladie transmise aux humains par les animaux. Dans la majorité des cas, l’infection se transmet par les chats, plus précisément par leurs selles, ou lors de la consommation d’une viande insuffisamment cuite. En effet, la seule manière de détruire le parasite dans la viande est d’en assurer une bonne cuisson.

Bien des gens en seront contaminés durant leur vie et la maladie passera inaperçue ou s’apparentera à une grippe. Pour les personnes avec un faible système immunitaire et les femmes enceintes, la réalité peut en être tout autre.

Durant la grossesse, les symptômes de la maladie ne seront pas plus significatifs, mais l’impact sur l’embryon ou le fœtus peut être dangereux :

  • Durant le premier trimestre, la toxoplasmose peut provoquer une fausse couche.
  • Lors du 2e et du 3e trimestre, elle peut être responsable de divers problèmes au niveau du développement du bébé à naitre.

Vous ne devez prendre aucun risque de contracter la maladie.

 

Comment le chat transmet-il la maladie?

Le principal mode de transmission de la maladie par les chats se fait par leur selle. Les chats s’ils mangent une souris, un oiseau ou n’importe quel autre animal sauvage peuvent avoir dans leur intestin des œufs associés au parasite Toxoplasma gondii. Ces œufs seront ensuite évacués dans leurs excréments qui se retrouveront dans la litière. 

La terre du jardin peut aussi s’avérer une litière géante. Des excréments s’y trouvent assurément. Également, il peut en rester des traces sur les griffes de votre chat. Advenant une situation où il vous grifferait, consultez votre médecin rapidement. Le risque de contamination est faible, mais tout de même présent.

Bien sûr, ne vous privez pas de cajoler votre animal chéri. Les chats passent une bonne partie de leur temps à se nettoyer, vous n’avez donc rien à craindre à cet effet.

 

Comment prévenir la transmission?

Il est fortement déconseillé aux femmes enceintes de changer la litière de leur chat ou de jardiner. Rappelez-vous que n’importe quel chat du voisinage peut venir faire ses besoins à travers vos fleurs et arbustes. Si vous êtes une fervente du jardinage, mettez des gants. Pour ce qui est de la litière, il y a assurément quelqu’un qui peut faire cette tâche à votre place? Sinon, portez des gants pour le faire.

Aussi, si votre chat demeure en tout temps à l’intérieur, il y a moins de chance qu’il soit porteur du parasite. Bien sûr, vous ne pourrez probablement pas changer ses habitudes du jour au lendemain. L’essentiel consiste à bien se nettoyer les mains, et ce, de façon régulière. De plus, sachez que les chats domestiques ne sont pas la principale cause de transmission de la toxoplasmose. La cuisson et la salubrité des aliments sont davantage pointées du doigt.

Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, consultez La salubrité pour les femmes enceintes.

 

Que faire si vous pensez avoir été en contact avec la bactérie?

Si vous croyez avoir été en contact avec le parasite responsable de la toxoplasmose, consultez votre médecin dès que possible. Une prise de sang viendra signifier si vous avez contracté la maladie. Des antibiotiques sont  disponibles pour les femmes enceintes. En fonction du stade de votre grossesse, les risques peuvent être plus au moins grands. Sachez cependant que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Advenant une situation où vous auriez en effet contracté la maladie, votre embryon ou votre fœtus ne sera pas nécessairement atteint. Les études démontrent que le risque de transmission augmente au fil des mois de la grossesse. Néanmoins, les conséquences s’avèrent plus graves au début qu’à la fin.

 

Puis-je savoir si mon chat est porteur de la bactérie?

Vous pouvez faire passer une prise de sang à votre chat pour vérifier s’il a développé des anticorps face à cette maladie. Avec un résultat négatif, vous obtiendrez une certaine paix d’esprit s’il demeure toujours dans votre maison. À l’inverse, s’il aime gambader à l’extérieur, il peut rapporter avec lui la maladie à tout moment.

Si le résultat s’avère positif, cela signifie que votre animal a déjà été exposé à la maladie. De façon générale, il ne la développera pas une seconde fois, mais pas dans tous les cas. Vous devez donc tout de même rester prudente.

Peu importe les résultats des prises de sang, les mêmes précautions devront être conservées.

 

Bref, vous n’avez pas besoin de trouver une famille d’adoption pour votre félin préféré. Mais vous devez assurément miser sur la prudence pour tout ce qui touche à l’hygiène. Ne prenez aucune chance : cessez le jardinage ou faites-le avec des gants, reléguez la tâche de vider la litière à un autre membre de la famille et si possible, gardez votre chat dans le confort de votre foyer.

Vous aimerez aussi