Césarienne et fertilité

Auteur
Cynthia Brunet
Césarienne et fertilité

Une césarienne s’avère une intervention chirurgicale majeure. Pour cette raison, plusieurs femmes s’inquiètent ensuite au sujet de leur fertilité. Qu’en est-il exactement?

Aucun impact direct au niveau de la fertilité

Aucune étude ne démontre que la césarienne diminue la fertilité. Cependant, la cause qui a mené à cette intervention peut avoir une influence sur une seconde grossesse, par exemple dans un cas d’hypertension ou d’obésité. On dénote également des répercussions sur le plan psychologique. En effet, après une césarienne, certaines femmes vivent davantage de craintes face à une seconde grossesse. Même si elles souhaitent ardemment avoir un autre bébé, le stress et l’anxiété peuvent venir y mettre un frein.

Patience et remise en forme

Sachez cependant que dans la majorité des cas, une seconde grossesse peut être envisagée sans inquiétude et même un accouchement vaginal (AVAC).

Prenez le temps de vous remettre en forme et laissez votre corps se rétablir de la césarienne. Idéalement, vous devriez attendre environ un an après votre première grossesse avant de penser à retomber enceinte. Après ce délai, vous devriez pouvoir concevoir un enfant sans problème.

Bien sûr, il faut se rappeler qu’il est normal de ne pas tomber enceinte dès le premier mois d’essai. Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, le délai moyen pour concevoir un enfant est de 5 à 6 mois. On recommande de consulter un médecin après 1 an d’essai pour la femme de moins de 35 ans et après 6 mois chez la femme de plus de 35 ans.

Soyez patiente et bonne chance!

Vous aimerez aussi