Avoir un bébé... et le corps qui change

Pendant les neuf mois de grossesse, le corps de la femme subit de nombreuses transformations afin d'accueillir bébé. Après l’accouchement, plusieurs changements continuent de s’opérer au sein de ce dernier, voici les principaux que l’on peut noter.

La chute des cheveux

Pendant la grossesse, la femme perd moins de cheveux et ils sont généralement plus épais et soyeux. Après l’accouchement, c’est bien souvent l’inverse qui se produit : ils tombent en grande quantité. Cette forme d’alopécie postpartum touche une maman sur deux et s’explique en grande partie par le stress, le bouleversement hormonal et la fatigue.

La poitrine

En raison des variations de tailles qui surviennent pendant la grossesse, à la suite de l’accouchement et lors de la montée de lait, la poitrine perd généralement en fermeté. De plus, certaines femmes s’habituent à la poitrine généreuse qu’ils ont eue pendant la grossesse et lors de l’allaitement.  Une fois cette période terminée, leurs seins reprennent leur taille d’avant grossesse et plusieurs ont du mal à s’adapter à leur poitrine redevenue plus petite. Elles ont même parfois l’impression qu’elle est devenue encore plus menue qu’auparavant.

Le ventre

Le ventre, encore plus que la poitrine, subit des transformations importantes lors de la grossesse. La fermeté et l’élasticité de ce dernier en sont grandement affectées après l’accouchement. Ce ne sont pas toutes les femmes qui parviennent à retrouver leur ventre plat, beaucoup doivent composer avec une nouvelle silhouette. De plus, les mamans qui ont subi une césarienne sont marquées par une cicatrice. Généralement, celle-ci pâlit avec les années.

Les vergetures

Pendant la grossesse, il est conseillé d’appliquer des huiles ou des crèmes anti-vergetures sur le corps afin d’aider à conserver l'élasticité de la peau. Certaines femmes sont chanceuses et n’héritent d’aucune vergeture alors que d’autres, malgré leurs efforts, voient apparaître ces stries sur leur peau. Elles peuvent se former sur le ventre, les bras, les fesses, les seins ou encore les hanches. Malheureusement, elles ne disparaîtront pas, toutefois, elles peuvent s’atténuer avec le temps et devenir moins visibles.

Changements de morphologie

Plusieurs femmes n’ont pas trop de difficulté à perdre les kilos accumulés lors de la grossesse, pour d’autres, c’est une tâche plus ardue. Certaines n’y arrivent pas. La grossesse entraîne non seulement une prise de poids, mais aussi des modifications morphologiques comme l’élargissement des hanches et du bassin. Et ça, on a beau perdre du poids et faire des redressements assis, rien n’y change.

L’incontinence urinaire

Le poids du bébé entraine, dans le cas de 4 femmes sur 10, des troubles d’incontinence urinaire pendant la grossesse. Certaines d’entre elles auront des difficultés à contrôler leur vessie après l’accouchement. Dans plusieurs cas, c’est l’accouchement qui provoque des problèmes d’ordre urinaire. Afin de résoudre ce problème, il est conseillé de rééduquer le périnée.

Enfin, malgré tous ces changements qui ont lieu en peu de temps et qui bouleversent le corps, il est important de se rappeler que ce sont de biens petits sacrifices pour le bonheur que nous apporte un enfant! N’hésitez pas à vous confier à vos proches ou à un professionnel de la santé si vous éprouvez des difficultés à composer avec cette nouvelle réalité.

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie
 

Vous aimerez aussi

Commentaires