Arrêter l'allaitement pour concevoir un autre enfant?

Auteur
Cynthia Brunet
Arrêter l'allaitement pour concevoir un autre enfant?

Votre bébé plonge son regard dans le vôtre pendant que vous l’allaitez… et votre cœur bascule! Vous avez envie d’être enceinte à nouveau! Mais le corps est bien fait; il souhaite que vous profitiez pleinement de ce premier bébé. L’allaitement met un frein durant un moment à votre fertilité. Quel est son impact véritable?

L’allaitement, un moyen de contraception?

Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, l’allaitement est bel et bien un moyen de contraception naturel. En effet, les femmes qui allaitent sécrètent de la prolactine, une hormone qui empêche l’ovulation. Cependant, pour pouvoir vous y fier, ces 3 conditions doivent être réunies :

  • l’allaitement est exclusif,  
  • votre poupon est âgé de moins de 6 mois,
  • vous n’avez pas vos règles.

Sachez toutefois que cette méthode, bien qu’elle possède l’avantage d’être naturelle, ne peut être fiable à 100 %. Plusieurs circonstances peuvent venir altérer l’effet de la prolactine. Par exemple, si votre nourrisson dort toute la nuit, ou presque, il est possible que vous ayez à nouveau une ovulation, et ce, avant même le retour de vos règles. Alors, même si les critères sont maintenus, s’il y a une ovulation, il peut y avoir une fécondation! Dans une situation où vous n’êtes pas prête à avoir un autre enfant, ne vous fiez pas uniquement à l’allaitement, utilisez un autre moyen de contraception.

Est-ce le bon moment?

De 0 à 6 mois

Les experts, dont la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, s’entendent pour dire que jusqu’à l’âge de 6 mois, le lait maternel est la meilleure et la seule source d’alimentation nécessaire pour les nourrissons. Il ne faudrait donc pas se hâter de sevrer son bébé pour l’unique raison de retrouver sa fertilité. Le désir d’avoir un enfant s’avère tout à fait légitime, mais est-ce vraiment le bon moment? Vous avez déjà une petite merveille qui prend énormément de votre temps et de votre énergie. Même si vous cessez l’allaitement et que vous recommencez à avoir une ovulation, votre corps, lui, n’est peut-être pas totalement prêt à revivre tous les bouleversements liés à la grossesse. Rien ne presse!

Après 6 mois

Lorsque votre bébé aura 6 mois, vous commencerez à lui offrir d’autres aliments. Petit à petit, l’allaitement ne prendra plus toute la place dans sa vie. Le nombre de boires va diminuer, tout comme la durée de chaque tétée. Vos règles devraient alors recommencer, tout comme l’ovulation. À ce moment, vous serez prête à concevoir un autre enfant. De manière générale, le retour à l’ovulation sera directement lié aux nombres et à la durée des tétées. Plus l’allaitement prendra une grande place dans la journée de bébé, plus l’ovulation tardera à venir. L’inverse sera également vrai.

Le sevrage, parfois nécessaire

Cependant, certaines femmes sont plus sensibles à l’hormone de la prolactine et elles demeureront infertiles tant et aussi longtemps qu’elles allaiteront, même s’il s’agit d’un seul boire par jour. Pour ces dernières, elles devront attendre de sevrer leur enfant avant d’avoir à nouveau la chance de tomber enceintes. L’ovulation devrait revenir 30 jours après le sevrage complet. À partir de ce moment, la décision vous revient totalement. Si pour vous, allaiter fait partie des petits bonheurs quotidiens, rien ne vous oblige à arrêter. Toutefois, si votre enfant a maintenant 1 an et que, pour toutes sortes de raisons, vous sentez que c’est le moment de tenter votre chance pour concevoir un petit frère ou une petite sœur, il ne vous en tiendra pas rigueur! Il a déjà reçu beaucoup de vous!

 

Alors, selon l’âge de votre bébé, rien ne sert de vous presser à cesser l’allaitement, même s’il a un impact sur votre fertilité. Ces moments sont uniques et ne repasseront pas. Votre prochaine grossesse arrivera bien assez vite… tout comme le second bébé! La nature est bien faite, tout comme votre corps. Il connait le bon moment. Profitez pleinement de ces instants, yeux dans les yeux avec votre trésor.

Vous aimerez aussi