Économiser sans se priver!

Auteur
Nadine Descheneaux
economiser-610

Qui ne voudrait pas avoir plus économiser pour ce qui compte vraiment et réduire certaines dépenses quotidiennes? Voici des astuces pour dépenser un peu moins à certains endroits et enfin avoir de vraies économies!

Les factures défilent. On tend sans vraiment réfléchir notre carte de guichet.  Notre carte de crédit est devenue notre meilleure amie. Halte! On est sur un chemin dangereux. Consommer ne devrait pas être fait de façon impulsive (pas toujours, en tout cas!) ni de façon compensatoire.

Dépenser semble être un mode de vie. On n’a qu’à regarder l’abondance de gens dans les centres commerciaux chaque jour. Parfois, cet étrange tableau m’inquiète, parfois, j'en fais partie, je ne peux pas le cacher. Et l’idée n’est pas de couper toutes nos dépenses. C’est surtout de mieux y réfléchir. C’est acheter avec conscience aussi. Et surtout «dans nos moyens» et non à crédit. Toutefois, j’ai un penchant pour me gâter et gâter mes proches. Vous êtes probablement comme moi. Mais en y pensant un peu, je me suis rendue compte que ce n’est pas tant de changer la déco complète de ma chambre, craquer devant un plus beau électroménager ou acheter un vélo neuf à mon gars ou quelques bébelles (inutiles!) à ma fille qui me faisaient plaisir. J’aime plutôt «dépenser» pour un souper au restaurant, pour une bonne bouteille à la SAQ, une chaise de patio confortable qui me permettra tout l’été de prendre mon café dehors, une sortie en famille au zoo, un voyage à la plage, etc.

Quand j’ai vu le livre 238 trucs pour vivre pas cher, j’ai d’abord sourcillé. «Pas un autre truc de simplicité volontaire!», me suis-je dit. Parce que non, je ne suis pas prête à me priver d’un certain confort. Mais en le parcourant – les 238 trucs sont divisés en catégories et on les lit comme de courtes capsules informatives – j’ai saisi que l’idée n’était pas de réduire ses dépenses ET sa qualité de vie. En économisant à certains endroits, on a nécessairement plus d’argent pour les trucs qui nous tiennent vraiment à cœur. Ça, j’embarque! Si je peux réduire certaines dépenses (surtout celles qui reviennent souvent) pour pouvoir m’offrir – plus rapidement – un voyage en famille, je suis totalement partante! Au fond, on agit et dépense plus intelligemment et avec conscience.

Voici 5 trucs que j’ai retenus pour débuter. Il parait qu’il vaut mieux en choisir quelques-uns réalisables, de les tenir puis en rajouter ensuite.

  • «Pour faire disparaître les taches, utilisez ce que vous avez sous la main.». Si on ouvre l’armoire sous l’évier de la cuisine ou le lavabo de la salle de bain, on a un choc. Il est souvent rempli de produits nettoyants de toutes sortes… dont on ne se sert presque jamais. Et puis, avec tout ce qu’on peut nettoyer ou récurer avec du bicarbonate de soude, je ne comprends pas pourquoi on achète 1001 autres produits. Pour vous inspirez, visitez notre section Ménage et entretien.
  • «Empruntez ce qui ne vous servira qu’une ou deux fois.». Ce truc vaut autant en cuisine qu’au jardin. Je n’ai pas besoin d’acheter une brouette si je ne pense m’en servir que deux fois. Même chose avec une tajine.
  • «Chaque fois que vous achetez quelque chose, débarrassez-vous d’un objet.» Une règle simple pour éviter le fouillis. Applicable aussi pour les enfants.
  • «Pendant un an, payez argent comptant ou par chèque.» On dit adieu à nos cartes de crédit pour un an juste pour voir comment on se débrouille. On peut aussi s’autoriser à faire un achat à crédit (réservation d’un hôtel, achat de billets de spectacle, etc.), mais on le paie tout de suite pour que notre solde reste à zéro.
  • «Appliquez la règle des 10 secondes et des 30 jours.» Chaque fois que je désire un objet, je le tiens dans mes mains 10 secondes. S’il n’est pas essentiel et s’il coûte plus de 20$, je le repose et j’attends de voir si dans 30 jours, j’y penserai encore. Plusieurs de nos tentations au quotidien se dissipent avec le temps.

         238 trucs pour vivre pas cher.  Par Trent Hamm, Les Éditions Transcontinental, 2011, 134 pages. ISBN : 9782894725481

Par Nadine Descheneaux

Vous aimerez aussi

Commentaires