Trouble et retard de langage chez l’enfant : des signes à surveiller

Le retard du langage est un des problèmes de développement les plus fréquents chez l’enfant. Bien qu’environ 15 % des enfants de 2 ans présentent un retard, à l’âge de 4 ans, 70 % d’entre eux l’auront rattrapé. Toutefois, il est important de rester attentif afin d’aider votre enfant dans son apprentissage, et de détecter des troubles plus importants.

La différence entre le retard et le trouble du langage

Le retard du langage correspond à un décalage par rapport à la courbe de développement normal d’un enfant entre 2 et 5 ans. On parle de retard du langage lorsqu’un enfant a de la difficulté à apprendre de nouveaux mots, ou encore, à faire des phrases complètes correspondant à son âge. Toutefois, il est important de se souvenir que la courbe dite « normale » peut varier d’un enfant, d’un sexe et d’un milieu à l’autre.

Le trouble du langage est quant à lui un retard qui persiste chez l’enfant au-delà de l’âge de 5 ans. Ce trouble peut se manifester de différentes façons : difficultés articulatoires qui empêchent la prononciation correcte de certains sons, dysphasie qui se traduit par des difficultés de compréhension du langage, ou encore, bégaiement.

Quand doit-on s’inquiéter? Quels sont les signes?

Un enfant qui a entre 18 mois et 3 ans et qui ne s’exprime pas toujours bien est tout à fait normal puisque qu’il est en plein apprentissage. Cependant, il est important d’être à l’écoute de certains signes qui feraient en sorte que votre enfant aurait besoin d’une aide professionnelle. Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle peut vous guider dans votre analyse.

De la naissance à 12 mois

En étant attentif à ses réactions face à l’environnement, il est possible de déceler certains signes alors que votre enfant n’est qu’un nourrisson. Pensez à consulter si votre enfant :

  • ne réagit pas aux bruits environnants;
  • émet peu de gazouillis;
  • ne sourit pas ou très peu, ou encore, s’il est amorphe;
  • n’aime pas être pris dans les bras.

De 12 à 24 mois

C’est pendant cette période que l’enfant s’éveille au langage et qu’il prononce ses premiers mots. Le répertoire du vocabulaire autour de 18 mois est d’environ 50 mots. Pensez à consulter si votre enfant :

  • n’émet pas une grande variété de sons;
  • ne reconnaît pas son nom et ne dit pas « papa » ou « maman »;
  • ne comprend pas des consignes simples et routinières;
  • ne fait pas de gestes pour communiquer comme pointer un objet du doigt, ou n’envoie pas la main pour saluer;
  • n’essaie pas de répéter ce qu’il entend;
  • porte une attention obsessive à un son ou un jouet en particulier, sans se soucier des autres.

De 2 ans à  2 ans ½

À cet âge, votre enfant devrait savoir dire entre 50 à 100 mots. De plus, il devrait en prononcer de nouveaux tous les jours. Pensez à consulter si votre enfant :

  • dit peu de mots intelligibles;
  • ne communique que par des gestes;
  • ne comprend que les mots routiniers tels que bain, dodo, jus, dehors;
  • n’imite pas les bruits d’animaux.

De 2 ans ½ à 3 ans

C’est vers cet âge que l’enfant rattrape son retard en développement du langage. Pensez à consulter si votre enfant :

  • ne comprend pas les questions où il doit choisir. Par exemple, veux-tu aller au parc ou jouer à la maison ?;
  • ne comprend pas la question « C’est quoi? »;
  • ne comprend pas les consignes simples du quotidien;
  • ne tente pas d’associer les mots avec les images ou les objets qui l’entourent.

De 3 à 4 ans

Vers l’âge de 3 ans, votre enfant devrait structurer de mieux en mieux ses phrases. Pensez à consulter si votre enfant :

  • ne semble pas comprendre les questions simples telles que « Qui? Où? »;
  • ne comprend pas les concepts de base tels qu’« en haut/en bas », ou encore « petit/ gros »;
  • communique avec des gestes, comme si parler était trop difficile pour lui;
  • dit rarement des phrases de 3 mots;
  • répète la question qu’on lui a posée au lieu d’y répondre.

De 4 à 5 ans

À l’âge de 4 ans, votre enfant comprend presque tout ce qu’on lui dit en plus de suivre des consignes impliquant plus d’une action. Il est également capable de participer à de longues conversations. Pensez à consulter si votre enfant :

  • s’exprime de façon incohérente ou cherche constamment ses mots;
  • a de la difficulté à nommer et reconnaître les couleurs;
  • éprouve de la difficulté à répondre aux questions ouvertes qui l’incitent à développer une réponse;
  • a de la difficulté à tenir une conversation;
  • a de la difficulté à comprendre les prépositions spatiales telles que « dessus/dessous ».

Comment aider votre enfant dans son apprentissage du langage?

  • Lorsque vous vous adressez à lui, mettez-vous à sa hauteur.
  • Parlez lentement afin qu’il puisse comprendre tous les mots de vos phrases.
  • Lorsque vous corrigez votre enfant, reformulez le segment lentement en mettant l’emphase sur le mot difficile.
  • Donnez-lui le temps de s’exprimer, même si cela ne va pas assez vite à votre goût.
  • Mettez-le régulièrement en contact avec d’autres enfants de son âge.
  • Faites des activités stimulantes en sa compagnie : musée, zoo, etc.
  • Nommez les objets qu’il pointe du doigt et décrivez-les.

Enfin, si le développement du langage de votre enfant vous inquiète, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre, ou encore, un orthophoniste. Tous deux aideront votre enfant à passer à travers ces difficultés afin qu’il puisse s’épanouir convenablement.

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires