8 façons de prévenir le stress chez les enfants

Enfants et stress se côtoient de plus en plus, de nos jours. À l’école, à la maison, au parc, dans la famille, dans la tête... et dans le cœur.

« Je suis moins bon que les autres en dessin. » , « Je n’aime pas les examens! », « Je ne comprends pas! », « Je n’ai pas d’amis! », « J’ai peur que mes parents se chicanent encore! », « Je n’aime pas le chum de ma mère! », « Je ne veux pas que ma grand-mère meure! », « Est-ce que je vais mourir un jour? », « Je dois compter un but au hockey sinon mon père ne sera pas content! », « Il faut toujours se dépêcher pour partir le matin! »,  etc.

Les raisons du stress chez l'enfant sont nombreuses. Et plus encore, parce qu’ils sont de véritables petites éponges, ils absorbent notre propre stress d’adultes. Et puis, ils ont des horaires chargés, des obligations, des devoirs et une vie plus que bien remplie. Un peu étourdissant. Le stress touche beaucoup d’enfants. Probablement la majorité au moins une fois dans leur vie. À différents degrés. Sous diverses formes. Et chacun «combat» le stress comme il le peut. Pas facile pour nous. Imaginez pour un enfant!

Voici des pistes pour aider notre enfant à mieux gérer son stress.

1. Initiez votre enfant à la relaxation

Et ça commence par lui donner l’exemple à votre enfant dans vos moments de stress. Ça semble banal, mais si on ne se détend jamais, notre enfant ne saura jamais quoi faire pour faire baisser ses tensions. On verbalise devant lui notre besoin de prendre du temps pour se détendre « Je vais aller prendre un bain, ça me détend! », « J’ai besoin d’aller prendre une marche pour me relaxer. », etc. N’importe quelle petite phrase peut l'aider à trouver, à son tour, la façon pour se détendre et éviter le stress.

2. Réduisez les activités et le stress relié

Nos enfants n’ont pas besoin d’avoir 4 activités parascolaires. Habituellement, cela épuise tout autant les parents que la fratrie et personne n’en est vraiment gagnant. Une activité est largement suffisante. Aucune, c’est bien aussi! On s’écoute et on écpute son enfant pour l'éloigner du stress.

3. Félicitez le chemin parcouru

On a tendance à féliciter abondamment nos enfants pour leurs excellents résultats, mais on oublie de souligner ses efforts. Le chemin parcouru, les épreuves et les difficultés rencontrées (et surmontées!) sont tout aussi bien que de se rendre à destination. On encourage notre enfant et on lui dit qu’on est fier de lui, pas juste au moment où il nous rapporte son bulletin. Sinon, attention au stress de performance! Et puis, au fond, on veut que notre enfant excelle ou qu’il prenne plaisir à apprendre? 

4. Laissez notre enfant ventiler son stress

On laisse un espace à notre enfant pour s'éloigner du stress, pour raconter ce qui se passe dans sa vie. On peut prendre quelques minutes après le souper pour être en tête-à-tête avec lui et discuter librement. On évite de le juger ou de trop le conseiller. L’important est qu’il se libère. On pourra ensuite mieux le comprendre, l’aider et l’outiller. Ou encore on lui trouve un journal intime. Évacuer son stress pour l'enfant, c’est surtout nommer les choses et ventiler ce qui le mine.

5. Allégez l’horaire de votre enfant

Tout n’a pas toujours besoin d’être régi au quart de tour durant les soirées ou les fins de semaine. On s’accorde du temps libre. On laisse les enfants décider de ce qu’ils veulent faire. Et tant mieux s’ils s’ennuient un peu. C’est bon signe! On essaie aussi de ne pas être à la dernière minute ainsi le stress de départ le matin seront vite chose du passé et toute la famille s’en portera mieux!

6. Prenez le temps de donner un massage

On peut prendre l’habitude de faire de petits massages à nos enfants pour les détendre de leur stress. On s’assure qu’on a le temps (ce n’est pas génial un massage à la va-vite!) et qu’on est soi-même un peu détendu. Juste avant le dodo, doucement, comme un rituel qui fait du bien! De plus, ce moment renforce notre lien parent/enfant! Il existe des livres sur le sujet, mais aussi dans certains centres de massages qui offrent des soins pour les enfants, on peut vous montrer quelques techniques!

7. Calmez votre enfant avec le dessin

Dessiner ou colorier aurait un effet thérapeutique. Les mandalas sont tout indiqués car ils apportent des bienfaits tant au niveau du corps que de l'esprit. On retrouve en magasins ou en librairies de nombreux cahiers, mais une simple recherche sur le net nous permet d’en faire imprimer rapidement (dont chez Hugo l’Escargot et chez Top-Mandalas-Gratuits) afin d'aider notre enfant à combattre doucement son stress.

8. Découvrez le yoga et la relaxation

Si on ne sait pas comment débuter ces activités, je vous donne deux suggestions testées chez moi. D'abord, le livre Yoganimo qui présente une quarantaine de postures représentant chacune un animal ou un élément de la nature. Plus facile à comprendre pour les petits! (Yoganimo, par Sophie Martel et Marie-Hélène Tapin, éditions Enfants Québec, 2010. ISBN : 9782923347790). Aussi, le cd de relaxation guidée par Nicole Bordeleau qui regroupent des histoires et des détentes guidées pour les enfants. Effet apaisant et stress dissipé! (Relaxations pour enfants, par Nicole Bordeleau, Studio Yogamonde, 2008)

Que faites-vous pour réduire le stress chez vos enfants? D'autres suggestions d'activités qui détendent?

Nadine Descheneaux, rédactrice

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires