Quel animal est idéal pour votre enfant?

Vos enfants réclament un animal depuis des semaines, des mois. Mais, avant de choisir un animal de compagnie, vous devrez froidement évaluer la situation. Quelle place pourrez-vous lui accorder? Et quel budget devrez-vous y consacrer? Quels seront les impacts sur votre quotidien? Et quelles responsabilités devrez-vous donner aux enfants?

Des engagements éphémères

Dans un premier temps, rappelez-vous que les désirs des enfants, et les bonnes résolutions, sont éphémères. Bien sûr, ils voudront un animal et ils s'engageront à sortir le chien, à changer la litière du chat, à nourrir les poissons. Mais, parfois, les engagements les plus sincères ne durent qu'un temps. Après, cette responsabilité vous incombera vraisemblablement. Est-ce que votre horaire le permet?

Aussi une question de sous

Un autre élément à considérer avant de vous procurer un animal est votre budget. Vous pouvez acheter un chat croisé, sans race définie. Il sera moins onéreux à l'achat, mais vous devrez quand même le nourrir, peut-être le faire dégriffer, le stériliser. Et s'il est malade après quelques années, aurez-vous les moyens de faire soigner cet animal auquel vous et les vôtres serez attachés?

Et d'espace

Il vous faut aussi considérer l'espace. Si votre nouveau chien a besoin de courir, il s'ennuiera sans doute sur un balcon, au troisième étage. Et adopter un grand danois qui vivra dans un minuscule appartement n'est pas non plus la sélection idéale. Il vous faudra faire un choix éclairé.

Les vacances

Avant de vous procurer un animal de compagnie, évaluez aussi les dispositions à prendre lors des vacances annuelles, des fins de semaine à l'extérieur de la maison. Qui en prendra soin? Et si un membre de votre famille devient allergique à ce petit minet qui miaule à vous fendre le coeur et qui vous regarde avec un oeil séducteur...

Le chien

Toujours aux aguets... Avant de choisir un toutou, trois éléments essentiels doivent être pris en considération. Dans un premier temps, il ne faut jamais laisser un enfant de moins de 10 ans seul avec un chien. Ce que le bambin considère comme un jeu peut être mal interprété par l'animal. Il pourrait alors mordre l'enfant, souvent aux bras ou au visage. Tous se souviennent d'avoir vu, dans les médias, un jeune défiguré par un « gentil pitou ».

Il existe des dizaines de races canines. N'hésitez pas à consulter un professionnel pour identifier celle qui convient le mieux à votre famille. Ainsi, un chien qui a l'air heureux et qui avance vers vous en remuant la queue, qui se laisse caresser sans mordre et que vous pouvez soulever, les deux mains sous la poitrine, durant 30 secondes, sans avoir à vous « battre », sera vraisemblablement un bon choix.

Nerveux?

Si vous êtes de nature nerveuse, un Jack Russel, lui aussi nerveux, ne serait pas le meilleur animal de compagnie.

Trop grand

Ce gentil chiot aux pattes démesurément larges vous séduit. Il grandira, et pourrait devenir encombrant. Pensez-y avant. Choisir un animal de grande taille lorsque le logement ou la résidence est déjà encombré ne sera qu'un irritant de plus, une fois la bête devenue adulte.

Pour les filles

Optez pour un scottish-terrier, un bichon maltais, un colley barbu ou un lévrier afghan, selon l'espace disponible.

Pour les garçons

Ils apprécieront davantage un bouvier bernois, un samoyède, un setter anglais ou un dalmatien.

Et si votre enfant veut un chien, rappelez-lui qu'il devra faire de l'exercice et ses petits besoins, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il gèle à pierre fendre. Il faudra aussi le nourrir, le laver, le brosser et l'éduquer. Et ce n'est pas une mince tâche.

Le chat

De nature plus indépendante, le chat semble un bon compromis. Mais là encore, il vous faut évaluer quelques critères.

Les griffes

Ces petites bestioles possèdent des griffes et ils s'en servent, autant sur les meubles que sur les bras, les mains et parfois, le visage d'un enfant. Si vous optez pour un chat d'appartement, il est peut-être préférable de le faire dégriffer... et d'acquitter la facture.

Leur caractère

À l'instar des chiens, les diverses races de chats ont des caractéristiques spécifiques. Les siamois, par exemple, sont généralement d'humeur instable et capricieuse. Comme les chiens, ils n'ont qu'un seul maître qu'ils n'hésiteront pas à défendre le moment venu. Et c'est très impressionnant!

Propreté

Plus propres, les chats iront jusqu'à délaisser leur litière si cette dernière n'est pas nettoyée au moins une fois par semaine. Il vous faudra lui montrer où faire ses besoins, le nourrir, dénicher un endroit pour lui permettre de faire ses griffes (s'il n'est pas dégriffé). Bref, vous devrez consacrer du temps à votre animal.

Stérilisation

Et, si c'est une chatte et qu'elle va à l'extérieur, la faire stériliser serait une bonne idée. Vous éviterez ainsi les lamentations lors de la période de fertilité et les grossesses à répétition.

Rongeurs et oiseaux

Votre enfant est âgé de six à douze ans. Un rongeur pourrait bien le passionner. Mais là encore, il vous faudra bien choisir.

Cochon d'Inde et lapin nain

Pour les plus petits, le cochon d'Inde et le lapin nain semblent tout indiqués. Ces animaux de compagnie sont affectueux, en général, et se laissent manipuler sans trop rechigner. Ils aiment également se blottir contre les humains. Il faut toutefois leur faire les griffes et les dents, en plus de les brosser.

L'écureuil de Corée, le hamster et le chinchilla

Ils ne sont pas indiqués pour des enfants en bas âge. Le premier mord très facilement tandis que le deuxième s'active généralement la nuit. Le troisième, lui, a plutôt tendance à vivre caché.

Le furet

Enfin, le furet, très indépendant, convient plus aux adolescents et aux adultes.

Les oiseaux

S'ils égayent une maison, ils sont aussi moins intéressants pour les enfants.

Là encore, il vous faudra nettoyer la cage de votre animal favori, au moins deux fois par semaine, et le nourrir.

Et les poissons

Ils ne font pas de bruit, mais ils nécessitent quand même de l'entretien. Pour des enfants en bas âge, un bocal contenant un ou deux poissons fera l'affaire. Mais l'enfant s'en lassera, d'autant plus qu'il ne peut les cajoler. Pour les adolescents et les adultes, un aquarium plus garni sera nettement plus intéressant. Là encore, il vous faudra les nourrir et nettoyer l'aquarium. Ça vous tente?

Les avantages des animaux

Vous avez dit « oui » à un animal de compagnie. Votre progéniture s'en occupe, tant bien que mal. Sachez toutefois que cette présence se veut rassurante pour l'enfant, s'il se retrouve seul à la maison. Il lui permet également de développer son sens des responsabilités, en plus de gagner de la confiance en lui. Il devient le confident idéal dans des moments difficiles et, s'il est affectueux, l'animal comprendra rapidement le rôle qui lui est dévolu. Et ce ne sont là que quelques avantages.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi