Préparer son enfant à un déménagement...

Auteur
Dre Nadia

Bonjour Dre Nadia,

« Nous déménageons sous peu. En plus de changer d'environnement et de ville, ma fille de 2 ans (en plein Terrible Two) devra s'intégrer à une nouvelle garderie. Ça fait donc beaucoup de changements en même temps. Ainsi, comment puis-je la préparer afin qu'elle puisse s'adapter plus facilement à sa nouvelle vie? Merci!»

Une mère un peu inquiète

La réponse de Dre Nadia

Les réactions d'un enfant à un changement peuvent dépendre de plusieurs facteurs :

  • la nature du changement;
  • sa capacité d'adaptation;
  • sa capacité de gestion du stress et des émotions;
  • son tempérament;
  • la qualité de sa relation d'attachement avec ses parents;
  • les efforts que les parents déploieront pour être à l'écoute de l'enfant et l'aider à s'adapter.

À votre place, je ne m'inquiéterais pas trop pour le dernier point, puisque vous vous souciez suffisamment de l'adaptation de votre fille pour m'avoir écrit votre question! Pour le premier point, votre situation me semble assez claire : le déménagement impliquera plusieurs changements importants dans la vie de votre fille. Les autres points peuvent varier d'un enfant à l'autre... même chez deux enfants d'une même famille.

Comment réagit-elle aux changements?

Comme je ne connais pas votre fille, il faudrait vous demander de quelle façon elle a réagi aux autres changements qu'elle a dû vivre dans sa vie jusqu'à maintenant. Par exemple, comment a-t-elle réagi lorsqu'elle est passée de l'allaitement ou du biberon à la nourriture solide, lorsque vous lui présentez de nouveaux aliments, lorsqu'elle rencontre de nouvelles personnes, lorsqu'elle a intégré sa première garderie à la fin de votre congé de maternité? Et lorsqu'un changement l'inquiète, réagit-elle positivement à vos tentatives pour la rassurer? Vos réponses à ces questions pourraient vous donner une bonne idée de sa capacité d'adaptation, de sa capacité à gérer son stress et ses émotions, de son tempérament et de sa relation d'attachement avec vous.

Quelques trucs

Une fois que vous pouvez mieux anticiper la réaction de votre fille, encore faut-il connaître quelques trucs concrets pour l'aider à s'adapter à sa nouvelle vie et son nouveau chez soi.

Bibliothérapie

La bibliothérapie est une bonne façon de préparer un enfant à un événement qui s'en vient, ou encore de l'aider à s'adapter à un événement qui vient de survenir. C'est un bien grand mot pour dire de simplement lire une histoire dans laquelle un personnage vit une situation similaire à celle de l'enfant. Habituellement, l'histoire a un dénouement positif afin d'aider l'enfant à dédramatiser la situation. Dans le cas de votre fille, vous pourriez lui lire une histoire dans laquelle un enfant vit un déménagement. Cela l'aidera à anticiper positivement le déménagement et à dialoguer avec vous sur le sujet. Voici quelques suggestions de lecture sur le sujet :

Je ne veux pas changer de maison!
Tony, Ross
Paris : Gallimard, 2006. 24 p. (Album Gallimard)

Oscar déménage
3 ans+
De Lasa, Catherine
Fribourg : Calligram, 1998. 25 p. (Oscar)

Tom déménage
3 ans+
Le Masne, Christophe
Paris : Mango Jeunesse, 1997. 24 p. (Tom)

Apprivoiser le quartier

Avant le déménagement, vous pourriez aller vous promener avec votre fille dans son futur quartier. Le simple fait de voir régulièrement sa future maison, sa future rue, son futur parc pourrait l'aider à apprivoiser son nouvel environnement avant même qu'elle n'ait à l'intégrer. Il en va de même pour sa future garderie... si l'éducatrice se montre ouverte à l'idée, vous pourriez peut-être faire quelques courtes visites (une dizaine de minutes) avant le déménagement, afin que votre fille fasse connaissance avec elle et avec les amis. Vous pourriez aussi demander à l'éducatrice à quelle heure de la journée le groupe se rend au parc afin de vous y rendre en même temps à quelques reprises avant le déménagement.

Une boîte à souvenirs

De plus, si votre fille a peur de s'ennuyer de son ancienne maison, de son ancienne garderie et de ses amis, vous pourriez lui préparer une petite boîte à souvenirs avec des photos de sa chambre, de la salle de jeu, de la cuisine, des amis de la garderie et avec des petits objets qui lui rappelleront son ancien milieu de vie.

Ne pas la confronter

Enfin, le plus important sera de ne pas la confronter si elle vous dit qu'elle ne veut pas déménager ou qu'elle n'aime pas sa nouvelle maison. Souvent, quand les enfants réagissent ainsi et que les parents souhaitent de tout leur coeur qu'ils réussissent à s'adapter, ils ont tendance à tenter de les convaincre des aspects positifs du changement. À mon avis, il vaut mieux simplement se montrer à l'écoute de l'enfant en validant ses émotions : « tu sais, je te comprends... c'est normal d'avoir peur du changement, de préférer ton ancienne maison à la nouvelle ». Le simple fait de se sentir comprise et écoutée apaisera votre fille. Ensuite, c'est le temps qui lui permettra de faire le deuil de son ancienne maison et de découvrir peu à peu les avantages de sa nouvelle vie.

Bonne chance!

Vous aimerez aussi