Les rites sexuels chez les jeunes

Auteur
Véronique Larivière, sexologue

Depuis quelques années, nous entendons beaucoup parler de l'hyper sexualisation des jeunes. Nous blâmons les médias, l'accessibilité de la pornographie via le web, la pression sociale, etc., mais est-ce vraiment une généralité? Les ados sont-ils tous devenus dépravés et dépourvus de sentiments amoureux? Rassurez-vous, la réponse est non! Cependant, certains groupes s'adonnent à des jeux sexualisés qui démontrent bel et bien que nous devons tout de même nous y attarder. Cette semaine, faisons un survol de certains rites sexuels des ados.

Les bracelets du sexe

Le jeu des « bracelets du sexe » n'est pas vraiment un phénomène récent. Il aurait vu le jour dans les années 1980 suite au concept des bracelets de l'amitié. Petit à petit, les règles se sont modifiées et ont fait place à un concept plus sexuel. Cette activité se résume à porter des bracelets en plastique de différentes couleurs. Chacune des couleurs représente un truc sexuel que le ou la jeune est prêt à faire.

Par exemple, si une fille porte un bracelet rose, c'est qu'elle est prête à montrer ses seins, un bleu indique qu'elle accepte de faire une fellation, etc. Lorsqu'un garçon arrive à lui enlever un de ses bracelets, elle se doit de lui faire ce que la couleur propose. Plusieurs écoles ont dû interdire le port de ce genre d'accessoire, et avec raison!

« Fuck Friend »

Le phénomène des « fuck friends », des « friends with benefits » ou des « amis modernes » est assez populaire auprès des jeunes. Bien que ce concept date de plusieurs années, il existe aujourd'hui une recrudescence d'ados qui veulent avoir une sexualité sans avoir à s'attacher. On peut dire que cette relation a le mérite d'être claire, personne n'a d'attente sur les sentiments de l'autre.

Cependant, l'apprentissage de l'intimité et de la complicité sexuelle se développe plus difficilement dans un tel contexte. Arrivés à l'âge adulte, ces ados ont tendance à avoir plus de difficulté à s'attacher et développer un sentiment d'appartenance auprès du partenaire amoureux.

Concours de fellation

Ce rite sexuel chez les jeunes est connu, mais ne concerne que certains groupes d'adolescents. Le but de ce concours est de couronner celle qui deviendra la meilleure à effectuer une fellation. Le problème majeur avec cette activité, c'est que la fellation devient banalisée.

Ce geste particulièrement intime vulnérabilise autant celle qui l'effectue que celui qui la reçoit et l'acte devient dépourvu de sentiments. Le jeune homme privilégie son propre plaisir au détriment de celui de sa partenaire et bien souvent, cette attitude se prolonge jusqu'à l'âge adulte. La notion d'intimité, ainsi que les habiletés relationnelles et érotiques ne sont plus développées dans de telles circonstances. De plus, la majorité de ces jeunes ignorent qu'ils courent le risque de contracter une ITS comme l'herpès ou le VIH (s'il y a lésion dans la région buccale) par la fellation.

« Danse sandwich »

La « danse sandwich » se traduit par une danse où deux filles se frottent littéralement sur un jeune homme pour tenter de l'exciter. Il peut s'ensuivre un baiser langoureux entre les deux jeunes femmes afin d'augmenter encore plus la tension sexuelle. Il semblerait que ce soit l'activité sexualisée la plus populaire auprès des ados. Il existe aussi plusieurs variantes, dont celle d'imiter des positions sexuelles en dansant.

Faut-il s'inquiéter?

En tant qu'adulte responsable, il est important de s'interroger sur les activités sexualisées auxquelles nos ados sont confrontés. Faut-il s'inquiéter? Oui, mais selon plusieurs sexologues ayant fait des recherches sur le sujet, la majorité des jeunes ont des comportements sexuels très saints. Même que la plupart considèrent ces rites plutôt barbares. Selon une étude réalisée par la sexologue Francine Duquet, 14 % des ados interrogés avaient déjà assisté à trois activités sexualisées ou plus. Il faut donc s'y attarder, car pour la plupart d'entre eux, la pornographie sur Internet est très présente et certains ont été victimes de sévices sexuels.

Impact à l'âge adulte

Les jeunes s'adonnant souvent à ce genre d'activités sont perturbés dans leur développement sexuel. Nous le savons tous, l'adolescence est une période charnière quant à l'acquisition d'habiletés sociales et relationnelles. Or, si ces comportements hautement sexualisés font partie intégrante de la vie sexuelle des jeunes, il est fort possible qu'il y ait des répercussions négatives à l'âge adulte. Par exemple, la notion de sensualité devient secondaire, tout comme le plaisir partagé avec son ou sa partenaire. Une fois adulte, qui veut d'un partenaire qui ne veut pas s'investir dans une relation sérieuse et qui utilise la sexualité pour ne satisfaire que ses besoins personnels? Pas beaucoup de gens.

En parler

Vous avez raison d'être choqués par cette tendance, mais sachez que c'est loin d'être la norme. Les ados eux-mêmes sont de plus en plus démoralisés d'une telle généralité. La plupart comprennent que ces gestes sont hautement sexistes et non représentatifs de la vie en général. Cela dit, il est extrêmement important de garder une bonne communication avec son ado, car la dénonciation de ces activités fait aussi partie du processus de compréhension. Il est tout à fait possible d'encadrer son jeune sans pour autant prétendre que chaque « party » auquel il assiste se termine en concours de fellation!

Vous aimerez aussi

Commentaires