Le vrai rôle des grands-parents

Nous n’avons malheureusement pas tous la chance de connaître nos grands-parents. Effectivement, le temps faisant son œuvre, certains partent avant même que leurs petits-enfants puissent se forger un souvenir d’eux ou de leur visage. Alors que certains déplorent l’absence de proximité, d’autres profitent pleinement de leurs grands-parents, et ce, plusieurs années durant. Ils ont ainsi la possibilité de se faire gâter par cette source d’amour, ces derniers jouant un rôle bien important auprès de leur descendance.

Aimer inconditionnellement et tendrement

Les grands-parents, tout comme les parents, vouent un amour inconditionnel à leurs petits. Le développement de ce lien affectif peut se faire dès les premiers instants de vie d’un bébé. Suite à l’accouchement, les nouveaux parents sont généralement très fatigués. Les grands-parents, lorsqu’ils sont disponibles, s’avèrent alors une aide précieuse pour la jeune famille.

En plus d’offrir un soutien aux parents, ils sont une source inépuisable de câlins et de bisous pour le bébé. Ces premières manifestations de tendresse approfondissent et intensifient rapidement la relation affective entre les grands-parents et l’enfant. Or, il est prouvé que les enfants ayant la chance de pouvoir profiter de cette affection développeront davantage de confiance en eux puisqu’ils se sentiront aimés et valorisés par des personnes significatives autres que leurs parents.

Être des éducateurs complémentaires

Les grands-parents peuvent également seconder les parents dans leur rôle d’éducateurs auprès de leurs enfants. Puisqu’ils sont en général plus disponibles, ils ont, conséquemment, un rythme plus lent et plus calme favorisant l’apprentissage. Ainsi, en plus de jouer un rôle affectif auprès de leurs petits-enfants, ils peuvent influer au niveau éducatif. À travers le jeu ou les activités de la vie quotidienne, ils créeront des occasions d’apprendre dans le plaisir.

Il ne s’agit pas ici de décider à la place des parents ou de se substituer à ces derniers, mais bien de les soutenir et de les compléter. Le défi des grands-parents est donc de prendre garde à ne pas juger l’éducation des parents afin d’éviter de se retrouver en situation de conflit avec eux. Chacun doit s’attarder à garder le rôle qui lui revient.

Incarner la stabilité

Avec le nombre croissant de familles éclatées ou monoparentales, les grands-parents jouent un rôle d’autant plus important pour les enfants. Ces derniers ont en effet besoin plus que jamais de sentir qu’ils appartiennent à une lignée. Les grands-parents représentent alors un point d’ancrage, une sorte de stabilité dans un milieu familial parfois chaotique. Dans une famille où le père est absent, par exemple, le grand-père peut offrir une image masculine rassurante et équilibrante pour un enfant.

Par ailleurs, ce sont souvent les grands-parents qui possèdent les photos de famille, parfois aussi la maison familiale emplie de souvenirs et d’histoires, ce qui assure un certain enracinement pour leurs descendants. Cela dit, leur présence est souvent salvatrice pour assurer la conciliation travail famille. Cette présence des grands-parents ne doit cependant pas être envahissante. Ils doivent éviter de s’immiscer dans la vie de couple des parents, ce qui risquerait de troubler l’équilibre familial. L’essentiel et le défi de tous grands-parents consistent donc à trouver le bon équilibre entre l’attention, l’affection et la discipline à donner aux enfants.

Offrir des permissions spéciales

Enfin, le rôle des grands-parents se définit aussi (et surtout!) par le fait qu’ils ont le droit de chouchouter et de gâter leurs petits comme bon leur semble... ou presque! Avec eux, c’est la fête! Les enfants ont le droit de manger des bonbons, de se coucher un peu plus tard, de regarder la télévision plus longtemps, de sauter sur les divans, bref, d’avoir des permissions spéciales que l’on ne retrouve pas avec papa et maman.

Être grands-parents, c’est se replonger dans le monde de la petite enfance sans avoir le rôle ennuyeux de faire de la discipline et d’imposer des limites. C’est d’ailleurs ce qui leur permet de créer une belle complicité et une relation privilégiée avec leurs petits-enfants; cette pause du quotidien offre un moment de fantaisie et de liberté aux enfants, tout comme un instant de pur bonheur aux grands-parents, qui sont prêts à faire des prouesses pour voir des petits yeux pétillants de joie. Tout le monde y gagne!

Catherine Darlington

Vous aimerez aussi

Commentaires