L’importance de la routine chez l’enfant

Les enfants, particulièrement les plus jeunes ainsi que ceux qui doivent vivre avec un trouble de comportement (comme le TDAH, par exemple) ont besoin d’une routine claire et précise. Évidemment, il peut y avoir certaines exceptions lors d’un évènement spécial ou pendant les vacances, mais tous les parents et les spécialistes s’entendent sur ce point : un enfant qui sait « où il va » et qui peut prévoir ses activités quotidiennes se sent globalement mieux.

Qu’apporte la routine?

La routine chez les enfants apporte de nombreux avantages. En voici quelques-uns parmi ceux qui sont le plus fréquemment cités par les éducateurs, psychologues et parents :

  • Elle instaure un sentiment de confiance et de sécurité chez les enfants. Ils sont rassurés de savoir ce qui va se passer « après ».
  • Elle permet aux jeunes de développer leur autonomie : s’ils savent exactement quoi faire dans différentes situations (heure du dodo, par exemple), ils ont plus tendance à le faire seuls.
  • Elle permet aux jeunes de se repérer dans le temps : les enfants savent qu’après le souper vient le bain, puis le pyjama, puis le bossage des dents, puis l’histoire, puis… Quelle que soit la routine que vous adoptez, elle aide le jeune à savoir ce qu’il doit faire selon les heures de la journée.
  • Elle permet de créer des automatismes pour l’avenir : par exemple, se brosser systématiquement les dents après le déjeuner et le souper, ranger son jouet avant d’en sortir un autre, etc. Ce sont des petits gestes qui paraissent sans importance, mais qui auront une influence réelle sur la vie future de vos enfants (et sur leur facture de dentiste!).
  • Elle permet aux parents de se montrer moins autoritaires et de ne pas avoir à utiliser systématiquement la méthode récompense/punitions : un enfant qui est habitué à une routine ne rechigne pas à effectuer les tâches demandées.
  • Elles créent un sentiment d’anticipation : il ne faut pas inclure que des choses « plates » à la routine quotidienne des enfants, mais aussi des activités amusantes. Si les jeunes savent que vous leur lisez une histoire, leur faites un câlin ou des chatouilles après une série d’activités, ils auront hâte de terminer pour profiter de ce moment intime.

Des routines pour quoi?

Toutes les activités qui se répètent quotidiennement peuvent être organisées en une routine précise. Cela inclut :

  • Le lever et le coucher : toilettes, soins corporels, s’habiller et se déshabiller, mettre le pyjama, etc.
  • Les repas : s’asseoir quand on les appelle, se lever quand on leur en donne le droit, mettre son bol/assiette dans l’évier, etc.
  • Les heures de sieste
  • Les temps de jeu : il ne faut pas réglementer les périodes de jeu au quart de tour puisque c’est à ce moment que les jeunes se laissent aller et développent leur créativité et leurs aptitudes sociales, mais c’est une bonne chose que chaque période de jeu se termine par une séance de rangement. Votre routine familiale peut inclure une chanson que les enfants aiment particulièrement. Ainsi, ils sauront que lorsque leur « toune » joue, ils peuvent se lever et danser… en rangeant les blocs!
  • Les tâches pour aider à la maison, lorsque les enfants sont plus âgés.

Les avantages d’une routine visuelle

Pour de nombreux enfants, les images sont bien plus efficaces que les mots. S’ils disposent d’un tableau ou d’un système précis qui leur montrent quoi faire et quand le faire de manière ludique et amusante, ils ont plus tendance à se prêter au jeu avec bonne humeur.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires