Guide pour nos filles qui veulent faire du mannequinat

Le monde de la mode est particulièrement attirant pour les jeunes filles... Nombreuses sont celles qui rêvent de se retrouver un jour à défiler sur des podiums et voyager d'un hémisphère à l'autre. Mais est-ce que ce rêve peut devenir réalité? Comment peut-on se faire une place dans le domaine très compétitif du glamour et des paillettes?

Mannequin ou top-modèle?

Cela peut paraître élémentaire, mais il faut absolument discuter de ce point avec votre fille... En effet, elle a peut-être une idée très romantique du mannequinat et imagine qu'elle se transformera du jour au lendemain en la nouvelle Coco Rocha. Il faut se rendre à l'évidence : les top-modèles ne représentent qu'un tout petit pourcentage des mannequins.

Les ados ont toutes entendu les histoires merveilleuses de certaines filles qui se sont fait offrir des contrats internationaux dans la rue (comme Kate Moss, Claudia Schiffer), ou après une seule séance photo. Effectivement, cela arrive, mais il faut savoir que ces cas sont extrêmement rares, du moins pour le commun des mortels. Les jeunes filles évoluant déjà dans le monde de la mode grâce à leurs parents ou leurs proches ont un sérieux avantage sur celles qui ne connaissent personne et tâchent de se faire une place dans le « business. » C'est triste à dire, mais c'est la réalité...

Dans les faits, l'immense majorité des mannequins ne se contenteront que de contrats pour des publicités et des magazines locaux, ou nationaux, avec un peu de chance. Cela dit, l'expérience peut être très intéressante et c'est un bon point de départ pour celles qui visent une carrière internationale, à condition d'avoir beaucoup de charme, de charisme et de volonté!

Comment y arriver?

Avant tout chose, il faut que les filles soient bien conscientes qu'il s'agit d'un vrai travail et pas seulement d'une partie de plaisir. C'est sûr que si elles aiment ce qu'elles font, le travail n'en sera que plus agréable. Ceci étant dit, il y a principalement 2 façons de commencer dans le domaine du mannequinat :

En participant à des auditions

Les agences locales et nationales ainsi que certains magazines organisent une ou deux fois par année des auditions. Celles-ci sont annoncées à la radio, la télévision et dans les journaux. Il est habituellement nécessaire d'avoir quelques photos de bonne qualité et de se présenter sur place.

On recommande habituellement aux filles de ne pas être trop maquillées, de porter des talons hauts. Les frais d'inscription pour les auditions varient entre 20 et 50 $.

En s'inscrivant dans une agence

Une petite recherche Internet vous prouvera qu'il existe un grand nombre d'agences de mannequins dans toutes les régions du Québec. Pour la majorité d'entre elles, l'inscription se fait simplement en envoyant une demande (parfois quelques photos) par Internet. Les candidates reçoivent ensuite un appel les invitant à venir faire une audition sur place. Si celle-ci est réussie, l'agence vous proposera divers forfaits pour la création du portfolio (les prix oscillent entre 250 et 800 $ environ). Même si vous avez déjà créé un « book » avec un photographe professionnel, la majorité des agences ne l'acceptent pas, car, en attendant que vous décrochiez des contrats, c'est précisément grâce aux photos qu'elles se font de l'argent!

Il n'y a pas de frais d'inscription pour une agence de mannequins, autre que de légers frais administratifs annuels (entre 50 et 100 $). C'est seulement une fois que vos photos professionnelles seront dans les catalogues de l'agence que vous pourrez recevoir quelques contrats. Lorsque vous signez avec une agence, vous vous engagez à verser un certain pourcentage de vos revenus.

Pour un contrat local, les tarifs varient entre 250 et 1000 $. SI vous avez la chance d'être choisie pour un contrat d'envergure nationale, les tarifs augmentent bien sûr en conséquence (deux ou trois fois plus par contrat).

Les exigences du métier

Le mannequinat amateur peut être une job de fin de semaine idéale pour les jeunes filles et mener, avec de la chance et du talent, vers une vraie carrière. Toutefois, cela demande une certaine rigueur.

Les qualités nécessaires

Les mannequins doivent être :

  • Photogéniques
  • Polyvalentes
  • En excellente condition physique
  • Audacieuses
  • Créatives
  • Disciplinées et autonomes
  • Disponibles
  • Persévérantes
  • Charismatiques
  • Capables de travailler pendant de longues heures sans pauses
  • Flexibles
  • Dans certains cas, bilingues : les filles qui ne parlent pas un mot d'anglais auront moins de chance d'être choisies pour des campagnes nationales.


De plus, même si ce n'est pas du tout obligatoire, il est possible de trouver divers cours dispensés par des agences qui peuvent aider les filles à exploiter tout leur potentiel. Ces cours se concentrent sur divers aspects du métier tel que : le maquillage, la coiffure, la nutrition, la personnalité, le maintien du corps, l'art vestimentaire, etc.

Les critères de sélection

En ce qui concerne les mensurations, tout dépend encore des types de contrats. C'est vrai que les modèles qui visent une carrière internationale doivent respecter certains critères de taille, poids et mesures. Toutefois, les agences locales sont un peu mois exigeantes, justement parce qu'elles doivent répondre aux besoins de base pour les collections de prêt-à-porter et beaucoup d'autres genres de publicité.

Cela dit, les filles qui mesurent moins de 5'7'' ont peu de chance de pouvoir un jour travailler à un niveau national et international. Elles devront se contenter de castings pour des publicités ou de la figuration.

Garder la tête sur les épaules

Ça y est, votre fille est passée par toutes les étapes du processus et elle vient de recevoir son premier chèque! Félicitations! Vous avez bien sûr le devoir de l'encourager pour la suite, mais aussi de réfréner ses ardeurs...

Le mannequinat est un monde difficile et compétitif et il peut arriver que le premier contrat soit aussi le dernier, et ce, même si tout le monde trouve que votre fille est ravissante. Bien sûr, il ne faut pas voir tout de manière négative, mais seulement lui faire comprendre que le domaine de la mode est parfois cruel et qu'elle doit profiter de cette expérience sans avoir trop d'attentes, pour ne pas être ensuite déçue.

Si par hasard elle a effectivement beaucoup de talent et parvient à faire carrière, tant mieux pour elle!

Ce qu'il faut éviter

Globalement, il ne faut pas croire ce qui semble trop beau pour être vrai, car il y a de fortes chances que... ça ne soit pas vrai!

  • Si on vous promet des contrats prometteurs à condition de payer un gros montant, c'est probablement une arnaque parce que les agences professionnelles ne fonctionnent pas de cette manière.
  • De la même manière, il est préférable de ne pas débourser d'argent pour un portfolio professionnel avant de vous être entendu avec une agence, puisqu'elles exigent généralement que les photos soient faites avec leurs photographes attitrés. Un mini « book » d'une dizaine de photos dans des poses/vêtements varié(e)s devrait suffire aux agences pour se faire une idée et vous rappeler... ou non.
  • Enfin, demandez des références : les agences sérieuses n'auront aucun problème à vous donner les noms des clients/compagnies avec lesquels elles travaillent. C'est un gage de sécurité supplémentaire.

Quelques agences

Il existe tellement d'agences de mannequins qu'il est difficile de faire un choix sans étudier ce qu'elles proposent... La première chose à faire consiste à visiter les sites Internet, puis à communiquer avec celles qui vous semblent les plus sérieuses afin de poser vos questions. Voici une liste (non exhaustive) d'agences locales, surtout à Montréal et Québec :

agencecaractere.com
agencelesmuses.com
diamanza.com
agence-eva.com
foliomontreal.com
orlandogalletta.com
quebecmannequins.com
mannequinsmontreal.com

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires