Gauchers, droitiers, les reconnaître, les aider

Gaucher, droitier? Dès la naissance, la question se pose. Mon enfant sera-t-il gaucher ou droitier? Comment le déterminer s'il utilise une main, puis l'autre? Et s'il est gaucher, dois-je le forcer à lancer, à dessiner, à écrire de la main droite?

Si les réponses à ces questions semblent aller de soi, les recherches sur les gauchers laissent entendre qu'il y a fort à faire pour démystifier l'utilisation de la main gauche, ou de la main droite, dans notre société.

  • Des études font état de 10 % de gauchers au Québec.
  • D'autres recherches, dans des pays comme la France, par exemple, parlent de 20 à 25 % de gauchers à la naissance.
  • Et ce n'est pas tout. Des chercheurs estiment que 16 à 18 pour cent des individus sont gauchers et que 3 % sont ambidextres. Ceux-ci peuvent utiliser une main, ou l'autre, pour vaquer à leurs occupations.

La situation s'explique. Fréquemment, les parents qui accompagnent leurs enfants dans l'apprentissage des lettres et des chiffres invitent ces derniers à utiliser leur main droite pour écrire.

Le contraire est aussi vrai. La société compte moins de 1 % de personnes écrivant de la main gauche, mais dont la prédominance gestuelle est de droite. Le plus souvent, ils sont « victimes » d'un mauvais diagnostic ou d'une pression environnementale : un parent gaucher qui force son enfant à écrire de la main gauche...

Choisir « la bonne main »

Gaucher ou droitier? Avant l'âge de la maternelle, il n'est pas toujours facile de déterminer quelle sera la main dominante. Toutefois, en observant votre enfant, quelques trucs peuvent vous aider :

  • l'enfant utilisera sa main directrice plus souvent que l'autre;
  • si vous lui demandez de faire un clin d'oeil, il laissera l'oeil dominant ouvert;
  • lorsqu'il marche, le pied directeur sera utilisé au départ;
  • s'il écoute une sonnerie, de la musique, ou utilise un téléphone, il tendra l'oreille dominante;
  • s'il croise les bras, le bras dominant sera au-dessus;
  • demandez-lui de frapper un ballon avec son pied. Observez celui qu'il utilise en priorité.

Rappelez-vous : avant l'âge de cinq ans, rien ne presse.

Gaucher, une tare?

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les gauchers font l'objet de certains articles plutôt défavorables, même à notre époque. Dans un texte publié en 2011 dans le Wall Street Journal et largement reproduit dans Internet, on peut lire qu'être gaucher ne relèverait pas de la génétique, mais plutôt de facteurs environnementaux.

Ainsi, une étude réalisée en Suède sur 1700 femmes et leurs enfants de moins de cinq ans révèle que les futures mamans ayant vécu des problèmes de stress ou de dépression durant leur grossesse avaient plus de chances de donner naissance à des bébés gauchers ou ambidextres.

Un gaucher contrarié pourrait développer du bégaiement, qui disparaîtra s'il utilise sa main dominante.

L'espérance de vie est réduite de neuf ans chez les gauchers, selon une étude américaine.

Les gauchers ont plus d'accidents de travail.

Les gauchères ont plus de risques de développer un cancer du sein, selon une étude néerlandaise. Ce phénomène serait attribuable à une présence plus élevée d'oestrogènes dans l'utérus de leur maman, avant la naissance.

Gauchers, un avantage?

Si, pour certains, être gaucher est une tare, d'autres en tirent des avantages.

Ainsi, chez les athlètes de haut niveau, 30 % sont des gauchers.

En France, 38 championnats de tennis sur table, sur 45, ont été remportés par des gauchers.

Le salaire moyen des gauchers est, en moyenne, 15 % supérieur à celui des droitiers.

Le cerveau des gauchers est plus symétrique que celui des droitiers.

L'inventeur du cube Rubik, Ernö Rubik, était gaucher.

Léonard de Vinci prenait toutes ses notes personnelles en écrivant de la droite vers la gauche.

Gauchers, des obstacles

Les vrais gauchers doivent faire face à de nombreux obstacles au cours de leur vie.

  • La plupart des objets sont conçus pour les droitiers.
  • Vous devrez débourser plus pour obtenir des articles pour gauchers, de simples ciseaux, par exemple.
  • Peu de jeux sont fabriqués pour des enfants gauchers.
  • Il n'est pas toujours facile, pour un gaucher, d'ouvrir une porte dont la poignée est à droite.
  • Sur un four à micro-ondes, le clavier est souvent à droite...

Regardez autour de vous. Bien des objets, des accessoires, voire certains claviers d'ordinateur, sont conçus pour des droitiers.

Gaucher ou droitier, quelle importance. Si, avant 1960, les élèves étaient généralement forcés d'écrire de la main droite, les outils pédagogiques actuels et les connaissances, plus grandes, de cette différence laissent place à plus de latitude, à l'école comme à la maison.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires